Le 4 mai 2021 (heure de l’Est), la plateforme Yahoo Questions/Réponses s’arrêtera, mais passera d’abord en mode lecture seule à partir du 20 avril 2021 (heure de l’Est). Aucune modification ne sera apportée aux autres propriétés ou services Yahoo, ni à votre compte Yahoo. Vous trouverez d’autres informations sur l'arrêt de Yahoo Questions/Réponses et sur le téléchargement de vos données dans cette page d'aide.

Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Pourquoi associe-t-on parfois le Christ et le pélican?

Je l'ai vu dans certains tableaux religieux et aussi dans un recueil de cantiques, mais j'en ignore la signification...

10 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Les anciens croyaient que le pélican s'ouvrait la poitrine pour nourrir ses petits. Cela fait donc référence au sacrifice du Christ, mort pour nous sauver.

    (en fait les petits se nourrissent en retirant la nourriture de la poche du bec du pélican, vu de loin, ce qui est régurgité par le pélican peut sembler être du sang).

    Complément trouvé sur http://catholique-lyon.cef.fr/article.php3?id_arti...

    Le pélican nourrit ses petits en dégorgeant les poissons emmagasinés dans sa poche membraneuse. Pour la vider, il presse son bec contre sa poitrine qu’il semble frapper, d’où la légende qu’il se perce le flan pour nourrir ses enfants. Ainsi, il redonne, par son sang, la vie à ses petits morts ou affamés. Le pélican représente le sacrifice rédempteur du Christ et le sacrement de l’Eucharistie. Il est symbole de charité et de résurrection. Par sa blancheur, il figure aussi l’innocence du Christ donnant son sang pour les hommes.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    En hébreu, le mot pélican vient de la décomposition du nom ABRAHAM (Ab = père et Rarham = pélican). D'où dans la symbolique hébraïque, Abraham, le Père Pélican ou le Père miséricordieux. Le pélican posé sur un nid en forme de couronne d'épines, s'ouvre le côté pour nourrir ses oisillons, chair de sa chair. Il est l'emblème du Christ Eucharistique. De ce fait, il ne s'agit plus de légende ou d'erreurs, mais d'une symbolique rattachée à une construction linguistique

    Source(s) : (explication tirée de cours d'Hébreu).
  • fip61
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    c'est une des plus anciennes figures symboliques de l'iconographie chrétienne. ce n'est pas n'importe quel pélican mais toujours représenté s'arrachant des morceaux de chair de la poitrine avec son bec. Il désignait souvent la la vocation sacerdotale du prêtre qui donne sa propre vie pour nourrir les siens, comme Jésus-Christ a donné sa vie par amour pour l'humanité.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    ça me rappelle un poème...

    J'ai trouvé, c'est dans "la Nuit de Mai", d'Alfred de Musset

    Lorsque le pélican, lassé d'un long voyage,

    Dans les brouillards du soir retourne à ses roseaux,

    Ses petits affamés courent sur le rivage

    En le voyant au loin s'abattre sur les eaux.

    Déjà, croyant saisir et partager leur proie,

    Ils courent à leur père avec des cris de joie

    En secouant leurs becs sur leurs goitres hideux.

    Lui, gagnant à pas lent une roche élevée,

    De son aile pendante abritant sa couvée,

    Pêcheur mélancolique, il regarde les cieux.

    Le sang coule à longs flots de sa poitrine ouverte;

    En vain il a des mers fouillé la profondeur;

    L'océan était vide et la plage déserte;

    Pour toute nourriture il apporte son cœur.

    Sombre et silencieux, étendu sur la pierre,

    Partageant à ses fils ses entrailles de père,

    Dans son amour sublime il berce sa douleur;

    Et, regardant couler sa sanglante mamelle,

    Sur son festin de mort il s'affaisse et chancelle,

    Ivre de volupté, de tendresse et d'horreur.

    Mais parfois, au milieu du divin sacrifice,

    Fatigué de mourir dans un trop long supplice,

    Il craint que ses enfants ne le laissent vivant;

    Alors il se soulève, ouvre son aile au vent,

    Et, se frappant le cœur avec un cri sauvage,

    Il pousse dans la nuit un si funèbre adieu,

    Que les oiseaux des mers désertent le rivage,

    Et que le voyageur attardé sur la plage,

    Sentant passer la mort se recommande à Dieu.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    le pelican se sacrifie pour sauver ses petits

  • il y a 1 décennie

    Ah c'est pour ça ! ! A Concarneau juste au départ de la corniche en venant du port il y a une croix puis un pélican en bronze et une autre croix. Je me suis souvent demandé les enseignements qu'auraient pu trouver des archéologues dans deux ou trois mille ans

  • il y a 1 décennie

    Parce qu'ils flottent ensembles, a la surface, de l'eau !

  • il y a 1 décennie

    Le pélican nourrit ses petits en ramenant de la nourriture dans son jabot. Grâce à Nicolas Hulot, on sait que les petits du pélican plongent parfois le bec dans la gorge de leurs parents pour se nourrir. Ce qui pouvait faire penser autrefois que le pélican donnait sa chair à manger à ses enfants.

    Cela a donc servit de symbole pour le Christ, en référence à ce qu'il dit pour son dernier repas qui institue l'eucharistie: "prenez et mangez en tous, ceci est mon corps".

  • il y a 1 décennie

    Sais tu que le pélican "se mange" pour nourrir ses enfants?

    Voilà la signification : le Sacrifice du Christ pour nous sauver !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Inch'Alla!!

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.