Lilas a posé la question dans SantéPathologiesMaladies de la peau · il y a 1 décennie

Est ce que Herpes type 1 = herpes labiale et Herpes type 2 = herpes génital?

5 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Traditionnelement, oui.

    HSV1 est plutôt pour le haut du corps et HSV2 pour le bas du corps.

    Cependant, surtout chez les homosexuels et les personnes pratiquant du sexe à risque (me demande pas ce que ça veut dire, mais le virus passe d'un endroit du corps à l'autre), ben le HSV1 peut se retrouver en bas du corps et le HSV2 en haut.

    Il ne faut pas mélanger les Herpes et l'Hépatite :

    Si l'HAV c'est transmis par la salive et HBV par voie sexuelle et sanguine, un simple contact cutané suffit à la transmission d'un herpès.

    Même si le HSV1 est toujours prédominant dans l'Hepès du haut du corps, il ne faut pas exclure un HSV2

    @Domi, ben fellation et comportement à risque, c'est la même chose ...

    @Azur, connais-tu simplement la différence entre les virus? Ils ne sont pas pareil structuralement, sinon il n'y aurait pas de différence de nom.

    Pour info, HSV1 peut causer comme infections:

    Encephalite

    Keratoconjonctivite

    Oral (gingivomastite, angine, lèvre)

    Pharyngite

    Esophagite

    Tracheobronchite

    Gladiatorum

    Genital

    Cuisse

    HSV2 :

    Encephalite

    Oral

    Pharyngite

    Genital

    Cuisses

    Infection du bébé lors de l'accouchement

    Donc, on peut trouver HSV2 sur la zone labiale et HSV1 sur la zone génitale

    Source(s) : Non, c'est pas de l'homophobie, les personnes ayant des pratiques homosexuelles sont considérées à risque pour ce genre de transfert. Plus pour la description des maladies, le livre de micriobio
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Non, c'est faux, enfin, ce n'est plus vrai.

    Avant, l'herpès qu'on constatait sur le visage, autour des lèvres étaient toujours de type 1, tandis que celui qu'on constatait sur le sexe était toujours de type 2. On avait donc donné un nom en fonction de ça.

    Or maintenant, avec les modifications des comportements sexuels, on trouve tout autant du type 1 au sexe et du type 2 sur le visage. Ce n'est nullement au comportement sexuel à risque mais à la banalisation de la fellation en acte sexuel.

    Aujourd'hui, il n'y a plus lieu d'utiliser la terminologie "herpès labial" ou "herpès génital"

    De la même façon, on peut avoir une blennoragie (chaude-pissse) à la gorge ou une angine au sexe.

    D'après les dernières découvertes sur le cancer de la gorge (actuellement cancer rare), favorisé par le HPV, on risque d'avoir, dans quelques années, une explosion du nombre des cancers de la gorge, conséquence de la banalisation de la fellation (on est infecté au niveau du sexe, on risque plus un cancer du col de l'utéris mais si c'est au niveau de la bouche, on risque plus un cancer de la gorge)

  • il y a 1 décennie

    pas forcément, car moi il y a 2 ans, j ai eu les deux en même tant!!!Il me restes des cicatrices sur le corps, et sur le visage!!!!!

  • il y a 1 décennie

    oui ce st ça

    mais le 1 ne va pas au 2!

    et pareil pour l inverse!

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    tout a fait vrai

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.