Avez-vous le sentiment que la tolérance à l'égard de l'homosexualité régresse, ou l'inverse?

Mise à jour:

Merci, Mokus, pour cette belle réponse.

Mise à jour 2:

Merci commeleroseau de répondre à ma question, ou de vous abstenir, si vous n'avez rien d'autre à dire.

Mise à jour 3:

@ poulet h: Précieuse précision que vous apportez là. Je suis d'accord avec vous, j'aurai dû employer le mot "acceptation". Merci pour votre participation.

Mise à jour 4:

@ cheldamura: c'est aussi l'impression que j'ai.

14 réponses

Évaluation
  • RED
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    bonjour!

    la tolérance oui; ok.

    les droits quand à eux, rien n' est non plus acquis; je cite :

    Le Monde, vendredi 25 janvier 2008

    La loi belge sur l' adoption par les homosexuels, une boite "vide"

    Bruxelles

    correspondant

    Les associations belges de lesbiennes et homosexuels hésitent à se réjouir e la décision de la Cour européenne des droits de l' homme qui, mardi 22 janvier, a condamné le France parce qu' elle avait refusé l' adoption à une enseignante homosexuelle en couple. Leurs réserves s' expliquent par un constat très clair : dans leur pays, où les homosexuels ont le droit de se marier mais, aussi, depuis mai 2006, d' adopter, aucun couple n' est parvenu depuis, à faire aboutir un dossier d' adoption internationale.

    Du côté francophone - cette compétence est régionalisée -, une quinzaine d' adoptions ont été prononcées. Mais il s' agit uniquement d' adoptions, par l' un des partenaires, de l' enfant que son conjoint a eu dans le cadre d' une relation antérieure. Ces quinze cas ne concernent que des couples de lesbiennes.

    La situation est identique du côté flamand. Les couples homosexuels sont rarement retenus pour des bébés nés en Belgique et susceptibles d' être adopté : 80% de ces enfants sont mis au monde par des jeunes filles d' origine turque ou maghrébine qui refusent qu' ils soient confiés à des homosexuels.

    Pour ce qui est des adoptions internationales, les homosexuels se heurtent, affirment-ils, à une "opposition active" de l' administration. Le ministre compétent, Steven Vanackere, dément mais entend toutefois rechercher "d' autres canaux" pour permettre une meilleure application de la loi. "<<Cette loi n' est qu' une boîte vide>>, commente le député régional Jan Roegiers.

    Depuis deux ans et un changement législatif, les délais d' attente ont en moyenne, triplé. Les couples homosexuels estiment partir avec un handicap supplémentaire.

    Jean Pierre Stroobants

    autre article in Le Monde (même jour).

    homoparentalité

    La LiIfe parade critique la Cour européenne

    La Life parade, une association anti-Mai 1968 qui défend le droit des enfants à être élevés par un père et une mère, a appelé, mercredi 23 janvier, au << bon sens des parlementaires >> pour s' opposer à la décision de la Cour européenne sur l' adoption par les homosexuels et à la proposition de loi du PS sur l' ouverture du mariage et de l' adoption aux couples du même sexe.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • iou
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    "La tolérance, du latin tolerare (supporter), est une notion qui définit le degré d'acceptation face à un élément contraire à une règle morale, civile ou physique particulière. Plus généralement, elle définit la capacité d'un individu à accepter une chose avec laquelle il n'est pas en accord. Et par extension moderne, l'attitude d'un individu face à ce qui est différent de ses valeurs."

    tant qu'on emploiera le mot tolérance c'est qu'il y a encore un solide chemin a faire ...perso je déteste ce mot

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • gad
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    nous n'avons pas besoin de tolérance, mais de respect !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je ne sais pas, peut être que la tendance générale est à plus de tolérance, mais encore hier j'ai entendu un discours violamment homophobe d'un autre temps. La bête ne crêve pas comme ça

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    par rapport a il y a une vingtaine d'annees la tolerance envers l'homosexualité s'est amelioree. Par exemple, on ne pense (presque) plus que les homosexuels sont les seuls responsables de la propagation du sida.

    Toutefois, il y a encore du chemin a faire, parce que l'homosexualité n'est pas acceptee partout et par tout le monde...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    je ne sais pas je suis assez tolérent, et la sexualité des autres ne me pose aucune problème, jusqu'au que ce ne soit pas pathologique...pédophilie...violance conjugale...là il faut les soigner!

    Source(s) : MOI
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Tout cela c'est une façade! on fait semblant d'être à la mode en affichant une tolérance feinte, moi ça ne me trompe pas. Au travail mieux vaut la discrétion. Quand à la bêtise à mon avis elle a encore de beaux jours devant elle!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    on a bien fait des progrès si on parle du début du siècle a aujourd'hui mais bon on a encore du chemin...

    les micro encéphales eux sont et seront toujours présents...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Salut,pour être moi même homo,je ne pense pas que la tolérance est régressée je dirai que les homos le vivent mieux et fond rapidement leur""coming out"".Les homos font en sorte de vivre pleinement leur VIE .Dans mon entourage j'ai plus d'ami(e)s heteros.Je ne l'ai jamais cache même au travail et je ne suis pas" ghetto".J'ai 52 ans j'ai 2 fils heteros avec qui je m'entend super bien et j'ai 2 adorables petites-filles.Je vis ma vie pleinement!!!!!Et mes Belles-filles sont sympas

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    De toute façon je ne vois pas pourquoi l'homosexualité serait plus acceptée que toutes vies non conformes aux critères moralistes d'une societé, de croyances, d'idéologies systématiques totalitaires,basées sur la sélectivité et le jugement que l'on trouve à travers notre monde.

    Si l'homme individuellement est très enclin à rejeter, par ses systèmes d'auto-protection. A une échelle plus groupale nous avons des structures qui permettent de lutter contre les attitudes sectaires et discriminatoires.Il est vrai que jamais rien n'est acquis surtout dans ce domaine,c'est une lutte constante éprouvante, qui tue réellement ou de façon pernicieuse, mais ces gardes fous ont la vie dure comme les idéaux des hommes qui les composent....Salut Yin

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    ca depend des personnes.c'est pareil pour le racisme.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.