Le meurtre est-il un choix personnel?

Je me pose la question suite aux réponses obtenues aux questions sur le mouvement d'abolition de la viande. Beaucoup répondaient que c'était un choix personnel de manger de la viande ou non, comme si les animaux n'en faisaient pas les frais. Alors je me demande: le meurtre est-il réellement, d'après... afficher plus Je me pose la question suite aux réponses obtenues aux questions sur le mouvement d'abolition de la viande. Beaucoup répondaient que c'était un choix personnel de manger de la viande ou non, comme si les animaux n'en faisaient pas les frais. Alors je me demande: le meurtre est-il réellement, d'après vous, un choix personnel? Avons-nous le choix de tuer ou non, et devrions-nous ne pas blâmer ceux qui prennent la vie d'animaux pour leur simple plaisir culinaire?

Je prends les devant en disant que non, la viande n'est pas nécessaire à notre santé, sinon après 23 ans de végétarisme (sans prendre le moindre complètement), je serais morte depuis belle lurette.
Mettre à jour: @Frédéric B Pourquoi t'obstines-tu à penser que les militants pour les animaux détestent les humains? Je te rappelle que je milite pour TOUS les animaux, humains comprit. Je suis militante contre la peine de mort, soit-elle pour aplliquée dans les abattoirs ou dans les prisions américaines. Mais si tu te... afficher plus @Frédéric B
Pourquoi t'obstines-tu à penser que les militants pour les animaux détestent les humains? Je te rappelle que je milite pour TOUS les animaux, humains comprit. Je suis militante contre la peine de mort, soit-elle pour aplliquée dans les abattoirs ou dans les prisions américaines.
Mais si tu te soucis des humains autant que moi, je suis sure que tu es végétarien pour ne pas priver le Tier-Monde de ses récoltes, qui sont utilisées pour nourrir notre bétail au lieu d'aller aux populations qui en ont besoin.
Mise à jour 2: @Nicolas: Les plantes n'ont pas un système nerveux comme nous, ni de cerveau. Il semblerait donc qu'elles ne ressentent pas la douleur. Leur forme de vie est indéniablement différente de celle des animaux dont nous faisons parti. Il est possible qu'elles souffrent, mais peu probable. Or je SAIS que les... afficher plus @Nicolas:
Les plantes n'ont pas un système nerveux comme nous, ni de cerveau. Il semblerait donc qu'elles ne ressentent pas la douleur. Leur forme de vie est indéniablement différente de celle des animaux dont nous faisons parti. Il est possible qu'elles souffrent, mais peu probable. Or je SAIS que les animaux souffrent. Nuance importante. Mais tu n'as pas répondu à ma question, il me semble. Et justifie-tu également le meurtre d'humain de la même manière? "après-tout les carottes souffrent aussi"?
Mise à jour 3: @helmana1
C'est surement plus rassurant pour toi de penser que toute pensée différente à la tienne (ou qui te dérange dans ton confort de tous les jours) provient d'une secte, et non d'une réflection personnelle. En attendant, tu n'as pas répondu à la question.
Mise à jour 4: Merci à Queensy, Julie, Teespoon et Dark Vince. Heureusement que y'en a qui sont capables de réfléchir par eux-même, parce que là, comme Queensy, je commençais à déprimer!
Mise à jour 5: @Spongebob: Dixit qui? Nous sommes des animaux, comme eux. Pourquoi donc serions-nous les seuls à être protégés du meurtre? Ou plutôt, pourquoi le meurtre de tous les autres animaux serait-il plus tolérable? Comme nous, ils sont vivants, ils souffrent, ils ressent peur, joie, tristesse. Alors en quoi les tuer eux... afficher plus @Spongebob:
Dixit qui? Nous sommes des animaux, comme eux. Pourquoi donc serions-nous les seuls à être protégés du meurtre? Ou plutôt, pourquoi le meurtre de tous les autres animaux serait-il plus tolérable? Comme nous, ils sont vivants, ils souffrent, ils ressent peur, joie, tristesse. Alors en quoi les tuer eux c'est normal?
12 réponses 12