Est-il acceptable de laisser des êtres humains dormir dehors à même le sol par -5° aujourd'hui en France?!?

CALAIS (Reuters) - La situation des centaines de migrants qui errent toujours dans les rues de Calais est à l'origine d'une polémique entre les représentants de l'Etat, des élus locaux et les membres d'association sur l'aide à leur apporter en période de grand froid.

"Ils sont en danger de mort la nuit, ils dorment à même le sol par - 5 degrés, nous n'avons pas de couverture pour tout le monde, c'est insupportable", s'énerve Sylvie Copyans, une des bénévoles de l'association Salam qui vient en aide aux réfugiés.

La réponse de la préfecture de solliciter le 115 et de servir de la mise en place du plan grand froid choque les bénévoles et responsables d'associations réunis sur Calais.

...

"Si le préfet leur trouve 120 places, je les prends tout de suite", rigole Sylvie Copyans.

...

"Je suis furieuse", lâche-t-elle. "Un chien errant malade est pris en charge en 30 minutes par la SPA". On traite mieux en France aujourd'hui les animaux que les êtres humains".

Mise à jour 2:

@Grand ours: ta réponse est d'un cliché et d'un niveau...

@49.3: quelle classe! lol

Mise à jour 3:

@courrovitch: si tu te retrouves à dormir sur le sol par -5°... où est l'assistance pauvre garçon?!

49 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    En 2007 c'est une honte non seulement pour le pays des (faux) droits de l'homme mais pour l'humanité, on entend parler de millions, de milliards d'euros à grande echelle, on imagine, en s'approchant de la vérité, les salaires obscènes des grands patrons, politichiens, etc ... Et on vient te taper dessus quand tu demandes 120 couvertures ... Pendant ce temps les magouilles d'en haut continuent mais à lire les réponses de ce post ca derange pas grand monde ....

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Oui! ce que vous dites est vrai SARCOQUELUCHE, mais pour connaitre plusieurs personnes travaillant avec le SAMU Social, il y a certains SDF migrants qui refusent tout bonnement de rejoindre les centres d'hébergement ou ils seraient à l'abri.

    Que faire, les contraindre par la force ?? Dans ce cas cela serait considéré comme une atteinte à leur liberté................ mais en même temps on peut considérer que c'est une non-assistance à personnes en danger......................... Je n'ai pas de vraies réponses.

  • Segel
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Non.

    Y remédier couterait beaucoup moins que les 15 milliards du paquet fiscal. Et c'est sans doute beaucoup plus urgent.

    Une question de vie ou demort pour certains.

  • il y a 1 décennie

    Le préfet de Calais va-t-il mourir de honte?... A défaut de froid!....

    Mme de Stael a aussi parfaitement raison dans ses propos.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    c'est pitoyable!

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Comment veut faire s'il faut d'abord loger les directeurs de cabinet ministériel dans des HLM à 436 euro de loyer !

    Tu ne peut pas dépenser l'argent deux fois !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Pourquoi on ne ferait pas DORMIR dehors TOUS nos Ministre et Deputes ; ceci afin qu'ils SOIENT plus PRES de laa France d' EN BAS ?????

  • il y a 1 décennie

    ce qui est lamentable, c'est qu'on peut encore lire :" prends les chez toi"... Arabes ou autres, il s'agit avant tout d'êtres humains, point barre !

  • sovaj
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Faire du bon sentiment est facile et ne mène pas forcément loin.

    Situation extrême : agir spontanément; si je passe à côté de quelqu'un qui a froid et que j'habite pas loin, je prends une couverture chez moi, un gobelet de thé et je lui donne; je peux pas donner plus: Si je connais quelqu'un qui peut les loger ne serait-ce qu'un jour je demande.

    Je crois plus aux petits gestes de tous les jours puisque de toute façon le gouvernement n'en a cure.

    Ah ! L'abbé Pierre est bien loin mais il y en a je suis sûre qui prennent le relais;

    Tu vois c'est même pas une question de politique quelque part, juste de vouloir et d'être là quand quelqu'un a besoin de toi.

    Merci d'avoir mis ça à notre attention. En plus, Calais je connais un peu, j'y ai travaillé.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Non bien sur...

    Mais le plus pitoyable dans l'histoire c'est qu'il faut toujours attendre les premiers morts pour que les politiques se bougent...

  • il y a 1 décennie

    C'est vrai que c'est inadmissible de laisser crever des sdf de froid fans les rues. ça rejoint le problème plus large des SDF qui meurent de froid et qui ne sont pas toujours pris en charge. Le problème du 115, c'est la longueur des interventions.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.