Est-ce que M. Sarkozy a le droit de contourner la volonté exprimée par le peuple lors d'un référendum?

L'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement a demandé vendredi aux parlementaires de faire échec à la volonté du président de la République d'adopter par voie parlementaire le nouveau traité européen réformant le fonctionnement de l'UE. Jean-Pierre Chevènement, qui milite pour un référendum, a fustigé... afficher plus L'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement a demandé vendredi aux parlementaires de faire échec à la volonté du président de la République d'adopter par voie parlementaire le nouveau traité européen réformant le fonctionnement de l'UE.

Jean-Pierre Chevènement, qui milite pour un référendum, a fustigé "un texte illisible". "Ce sont des juristes qui se sont amusés par un jeu de Légo à reconstituer la Constitution européenne découpée en petits morceaux.

"Comment peut-on faire l'Europe dans le dos des peuples?", s'est-il indigné.

"Il suffit des deux cinquièmes des députés et sénateurs au Congrès pour bloquer cette opération", a-t-il observé sur France Info. "Donc je leur demande, non pas de se prononcer sur le fond, mais sur une question préjudicielle:

Est-ce que M. Sarkozy a le droit de contourner comme il le fait la volonté exprimée par le peuple français lors d'un référendum populaire?"

Oui a-t'l le droit ?
26 réponses 26