Selon vous, les syndicats ont ils encore intérêt à annuler leur grève après ce sondage?

Les Français, à une majorité de 59%, soutiennent la position de l'exécutif face aux grèves déclenchées contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, si l'on en croit un sondage LH2 pour Libération.

Concernant le mouvement de grève des cheminots de la SNCF et à la RATP, qui sera lancé à partir de mardi soir et mercredi et en principe reconductible, 59% des personnes interrogées se disent "du côté de Nicolas Sarkozy et du gouvernement" et 35% approuvent "grévistes et manifestants".

S'agissant des fonctionnaires, dont les syndicats ont appelé à une journée d'action le 20 novembre au nom de la défense des effectifs et des salaires, 52% des sondés se rangent du côté du gouvernement.

On dirait que c'est mal engagé non?

Mise à jour:

@P'ti minet: combien de fois par jour utilises tu le mot "pôvre" quand tu n'as aucun argument à opposer?

Mise à jour 2:

@ancien pauvre: tu me fais penser à quelqu'un.....un cétacé sauvage ;)

13 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Ceux qui n'ont pas compris le sens des réformes voulues par NS veulent la ruine de notre pays !

  • il y a 1 décennie

    Moi Robin, je ne crois que les sondages publiés par l'Humanité. ALors tant et autant qu'il n'y aura pas 622,5% de français contre la grève..je ne sais pas si je peux croire les sondages de ce journal d'extreme droite qu'est Liberation.

  • il y a 1 décennie

    Garfield, tu noteras tout de même que je sondage a été demandé par Libé,journal pas connu pour son sarkozysme effréné...me trompes-je?

  • il y a 1 décennie

    ce sont les syndicats qui sont la cause de fermetures d'entreprises. Au lieu d'accepter de sauver x emploi sur tant, ils demandent toujours tout et les boîtes ferment.

    défendre, oui mais pas à n'importe quel prix.

    pour ce qui est des cheminots, ils devraient avoir honte de tous leurs avantages quand on sait que les pompiers ne bénéficient même pas du 10ème (par exemple).

    pour moi le gouvernement ne doit pas céder, par respect pour le reste de la masse salariale.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    mon cher robin tout ces syndicats sont la pour detruire notre beau pays

    honte a eux et vive la france

  • il y a 1 décennie

    Salut Robin,

    les Français ne sont plus dupes, ils savent la nécessité d'une équité au niveau des retraites et ne vont donc pas attraper le syndrome de Stockholm pour ces privilégiés qui les bloquent.

    En plus c'est un sondage Libération, nos amis de gauche ne pourront donc pas accuser les méchants médias de droite de payer les instituts de sondage pour qu'ils publient des chiffres les arrangeant !

  • DDany
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    bonsoir robin!

    de toute façon robin ce n est qu un petit groupe de grévistes pousser par la gauche et de certains syndicats qui eux ne risques rien !!! il veulent a tout pris casser sarkosy! et ils n y arriverons pas!!

    quelle honte

    syndicats POURRIS!! et madame royal en rajoute une couche!

    pauvre France!!

    bisous a toi robin

  • il y a 1 décennie

    Soutien ou pas des Français ils s'en foute comme des Français d'ailleurs, car c'est bien leurs privilèges qu'ils cherchent à garder aux dépends des Français et leurs propres enfants qui payeront la facture.

    Quant à ptit minou, je trouve qu'il s'exprime pas trop mal pour un "pov minou sarkophobe".

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    salut Robin

    c'est ce qui s'appelle l'obstination

    bravo @nèfle

  • ?
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Ils ont intérêt à durcir le mouvement, après cet autre sondage:

    PARIS (AFP) - Une majorité relative de Français juge mauvaise la politique économique du gouvernement, pour la première fois depuis l'élection du président Nicolas Sarkozy, selon le baromètre mensuel de l'institut BVA pour BFM, The Phone House et Les Echos.

    49% (+7) des personnes interrogées la jugent mauvaise (14% très mauvaise et 35% plutôt mauvaise), contre 46% (3% très bonne et 43% bonne). En deux mois, l'indice de popularité de la politique économique du gouvernement est passé de +8 à -3.

    "La politique économique gouvernementale est pour la première fois impopulaire avant même que les mouvements sociaux n'aient réussi leur (éventuelle) coagulation", note BVA.

    Selon l'institut, ces données reflètent non seulement une augmentation de l'insatisfaction des classes populaires mais surtout "le désaveu nouveau" des classes moyennes.

    Largement favorables (57%) au gouvernement en septembre, une partie des professions intermédiaires ainsi que des cadres au revenu moyen-supérieur sont revenus sur leur position: 54% se disent désormais insatisfaits contre 40% favorables pour les premiers, tandis qu'il y a 58% de défavorables contre 41% parmi les seconds.

    Les seules catégories à soutenir désormais la politique du gouvernement sont les cadres supérieurs (58% contre 40%) et les Français les plus riches (59% contre 36%).

    Par ailleurs, plus de six Français sur 10 estiment que leur situation personnelle est restée inchangée depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, alors que 32% considèrent même qu'elle s'est dégradée. Seuls 3% pensent qu'elle s'est améliorée.

    Ce sondage a été réalisé par téléphone les 9 et 10 novembre 2007 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.