Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 décennie

Pourquoi l'Europe se révèle incapable de faire le procès du communisme... ?

de ses crimes et de sa politique d'anéantissement ?

Et si, comme le rappelait si justement Jean-Paul II, le communisme et le nazisme sont les deux idéologies nées d'une même matrice, il est effarant de voir que ceux qui condamnent avec violence le nazisme soixante ans après sa disparition, continuent de fermer les yeux sur les exactions d'un communisme toujours bien vivant à travers le monde.

Et est-il nécessaire de rappeler que la France subit toujours linfluence d'un pc, même réduit à la portion congrue et qui ne s'est jamais repenti...

Mise à jour:

Liebskin : Excellent

Mise à jour 2:

Wotan : Oui ! ce sont Toujours les Vainqueurs qui écrivent l'Histoire.

19 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Ta question que je trouve très pertinente, rejoint les observations de beaucoup d'esprits indépendants, à la suite de tous ceux qui ont eu à souffrir du communisme. Le phénomène est complexe: Alain Besançon constate une "hypermnésie" des crimes nazis, sans cesse commémorés, et une "amnésie" des crimes communistes, et analyse très finement le phénomène dans son livre "Le malheur des temps", publié (discrètement, on s'en doute, ce livre gênant beaucoup de monde) chez Perrin (collection Tempus). On peut déjà commencer la réflexion en observant que les communistes ont gagné la Seconde Guerre Mondiale, ce qui leur a donné le pouvoir de dissimuler leurs atrocités en faisant une publicité maximale à celles de leurs ennemis. La victoire militaire a entraîné une victoire médiatique, et donc morale.

    Source(s) : Autre livre: Jean Sevillia, "Le terrorisme intellectuel". Cette histoire de la dictature de la gauche intellectuelle de 1945 à nos jours permet d'expliquer beaucoup de choses. C'est curieux, cet auteur, comme Alain Besançon, est très rarement cité dans les medias...
  • riceau
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    A cause de la dernière guerre.

    Je crois que le communisme était une idéologie destructrice mais ne t'énerve pas ,il est mort de sa belle mort au moins pour l'Ouest.

    La Chine n'a retenu de la dictature du prolétariat que le terme dictature . ce n'est plus du communisme

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Tout d'abord, parce que ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire. Hélas.

    Malgré tout, pour ceux qui veulent en apprendre davantage et de manière impartiale, il y a beaucoup d'ouvrages -écrits par de vrais historiens- sur les étales de certains magasins, comme la FNAC.

    Mais si, mais si; je parle de ceux qui sont tellement haut qu'ils sont inaccessibles à 80% des gens.

    Vous apprendrez ainsi quelles sont les vrais valeurs de l'Europe, notre culture, même si celà continuera d'en déranger plus d'un.

    Vous apprendrez aussi quel sont les mensonges populaires que l'état aime à savoir circuler.

    Ceci étant dit, il n'est pas question pour l'Europe de compromettre ses marchés avec la Chine, par exemple.

    Surtout que ces derniers tiennent en étau l'économie américaine...pays qui, pourtant, à autorisé la création du parti Nazi américain ( http://www.americannaziparty.com/ ), mais interdit tout mouvement communiste.

    Pas si imbéciles, les amerloques.

    Paradoxalement, et depuis l'après-guerre, le communisme a toujours été source d'intérêts pour l'Europe.

    Les morts n'ont que trop peu d'importance, même si les communistes ont largement battus le nazisme en nombre de victimes.

    D'ailleurs, c'est rentable au point qu'aujourd'hui on vend même des cartables et des tee-shirts à l'effigie de Che Guevara...tu sais, l'assassin sanguinaire à la botte de Fidèle -bientôt- Castré...

    Et puis, je suis sûr que, dans le fond, c'est le rêve de beaucoup trop d'hommes d'état (on en a un comme Pésident, en ce moment...) que d'être à la tête d'un état communiste.

    Le soviêt suprême.

    Que veux-tu; pour que l'Europe reconnaisse les méfaits du communisme, il faudrait peut être qu'elle commence par éduquer les européens eux-même.

  • il y a 1 décennie

    il est curieux de constater que le grand satan du 20 ème siecle était le nazisme allemand italien,et japonais(différent sur certaines thèses) il est certain que le nazisme hitlérien,qui n'a duré que 12 ans,a mis l'europe a feu et a sang

    mais en comparaison le communisme soviétiquo bolchevique, a fait plus de 72 millions de morts(purges et assassinats sommaires dans les goulags) en 70 ans de communisme,faites le calcul,au prorata des années les rouges sont moins expéditifs(les juifs en moins) mais ces mêmes rouges détiennent les records ABSOLU mondiaux

    de criminels contre l'humanité et des noms évocateurs

    qui surement évoquent meurtres,crimes, et disparitions

    tel que pol pott,le khmer rouge,staline, mao tsé dong,kim jong hill, fidel castro, lénine,che guevara,ho chi min,

    ceaucescu ,aucun de ces b...ards n'était démocratique et tous sanguinaires envers leurs peuples surtout,alors comment vénérer le communisme? si ce serait l'avenir, ça se saurait!

    et surtout les pays concernés se sont empréssés de le renverser(russie,hongrie,bulgarie, ukraine, roumanie,...entre autres,la liste est longue!)

    et ceux qui sont encore rouges, rêvent de renverser le régime dictatorial,vet nam,chine, nord corée..et s'aperçoivent que le capitalisme est indispensable(hugo chavez vends son pétrole cher!) la chine est la petite main des pays dits capitalistes

    un seul exemple ,comparez le niveau de de vie des deux corées,édifiant! c'est comme comparer la suisse et le tadjikistan ! on meurt de faim en corée du nord

    ou est l'internationale qui sera le genre humain?

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Parce que c'est papa Marx, l'inventeur et que l'on ne contredit pas un tel penseur sans être taxé d'antimachin-chose, , . c'est comme Freud, cet arnaqueur ! A foutre dans le même sac !

  • il y a 1 décennie

    Le communisme a infiltré nos institutions (sans compter les medias) il y a plusieurs décennies. Même après la chute du mur, ces gens-là n'ont aucune envie que l'on sache qui est qui et ne renient en rien leurs convictions. il suffit de voir le tollé suscité par les frères Kaszynski dans toute l'union européenne et notamment en France.

    Il se pourrait même qu'un ministre ait été un temps un agent soviétique.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je crois que l'heureuse victoire de 1945 porte avec elle une tragique ambiguïté en présentant le communisme comme le rempart de la démocratie contre le fascisme. Mais pour de nombreux peuples un autre calvaire commençait, hélas toujours d'actualité.

  • il y a 1 décennie

    la difficulté du problème cher ami c'est que le communisme n'a rien à voir dans la pratique avec la théorie contrairement au fascisme et au nazisme qui ont totalement appliqués les horreurs énoncés dans les livres d'Hitler, Paretto et Barrès!

    c'est à dire que dans la pratique le communisme était un dérivé du fascisme opposé aux théories communistes de Marx qui l'ont précédé sur papier.

    Donc difficile d'appeler un chat un chat quand il se transforme en requin. De plus il faut savoir que l'isolement des communistes a été imposé par la France et l'Angleterre et non l'inverse, il ne s'agit pas d'un replis sur soit (ce qui est d'ailleurs seulement enseigné à partir du niveau licence en faculté d'histoire et pas avant bizarrement ce qui me semble tout de même très compromettant pour ceux qui rédigent l'histoire dans ces grandes lignes enseigné à nos petits chérubins jusqu'au bac)

    Je pense sincèrement que l'Europe sait très bien au fond d'elle qu'elle a elle même transformé le communisme en un fascisme innommable et horrifiant dans le seul but de préserver ses élites.

    Alors forcement le sujet est très tabou!

    Et puis je ne te parle pas des Chinois ou des dictatures tout aussi faussement communistes dans la pratique qui se servent d'un terme utopique pour mieux faire avaler la pilule aux autres, se cachant ainsi derrière ce mot communiste pour ne pas être traité de fascistes ou tyrans, alors qu'ils le sont tout simplement.

    Et pour le coup si on appelait un chat un chat il faut se rendre à l'évidence que les dictatures fascistes d'aujourd hui seraient pris pour cible car le mot fasciste fait peur de par le passé qu'on lui connait, mais que veux tu le mensonge sévit à tous les niveaux, c'est bien le problème....

    Très bonne question en tout cas ;)

    et pour finir sur un ton plus léger ne connais tu pas cette petite blague qui dit:

    "le capitalisme c'est l'exploitation des uns par les autres, le communisme c'est l'inverse!"

    Bonne nuit ;)

  • il y a 1 décennie

    Pour pas fâcher la Chine ou la Corée

    Non j'déconne... Quoi que...

  • il y a 1 décennie

    Reprend tes livres d'histoire et tu verras que ces régimes n'avaient de communiste que le nom.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.