Segel
Lv 7
Segel a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 décennie

Finalement le "Tout Sauf Ségo" n'a-t-il pas été comparativement plus irrationel et moins réflechi que le TSS ?

C'est un peu facile de dire ça alors qu'on a un recul de quelques mois, mais il semblerait qu'auprès de certains admirateurs de Sarkozy même les critiques les plus fondées ne passent pas.

Est-ce là la raison d'un rejet massif et irrationel de Ségolène Royal ?

Ces admirateurs ont-t-ils pris le temps de lire et de comparer les programmes ?

Le "Elle n'a pas de programme" n'a-t-il pas été l'excuse facile pour ne pas prendre le temps de lire et de comprendre ?

Peuvent-t-ils m'expliquer -juste par exemple- ce que désigne la démocratie participative ?

Certes, dans l'autre camp, il y'a plein de gens à qui Sarkozy donne des boutons, mais quand on demande naïvement "pourquoi ?" on a souvent comme réponse des arguments lié à son programme à ses idées ou à ses promesses.

Il semblerait que pour certaines personnes le choix n'aie pas été vraiment réfléchi posément.

Certes c'est toujours dangereux de faire des généralités, car on trouve toujours des exceptions, mais qu'en pensez vous ?

Mise à jour:

@gus

Un exemple de critique "fondée" selon moi : en quoi le "bouclier fiscal" va-t-il favoriser la consommation ou l'investissement plutôt que l'épargne ?

En quoi cela va-t-il jouer en faveur de notre économie, sachant que ce genre de mesure à toujours montré le contraire par le passé ?

J'attends des réponses argumentées, mais je n'en obtient pas.

Mise à jour 2:

@gus

La diabolisation a existé c'est sur, mais dans les deux sens. La troisième réponse à la présente question en est un parfait exemple !

Mise à jour 3:

Et la diabolisation contre SR continue alors qu'elle n'est même pas élue !

La sixième réponse à la présente question en est un parfait exemple.

Merci HT pour cette belle illustration !

8 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Bonne question et bonnes remarques: 1 étoile !

    Pour ma part, je pense que les gens se sont laissés séduire par Sarkozy à tous les niveaux (politique, économique, communication, etc.). Il ne faut pas oublier que Sarko a été avocat de formation. Par conséquent, il sait extrêmement bien convaincre, argumenter, défendre ses points de vue...

    Mais ça ne veut pas dire pour autant, et ça, au final relativement peu de gens semblent l'avoir remarqué, que ce qu'il dit ou défend est vrai et va effectivement être fait ! Il y a un fossé entre convaincre, promettre et mettre en oeuvre !

    Ségolène a peut-être semblé moins convaincante. Cependant, elle s'est débrouillée toute seule et je l'ai trouvée infiniment plus sincère que Sarko !! Hélas, en ce monde, la sincérité ne paie pas et beaucoup de gens prennent aujourd'hui ça comme une faiblesse... à tort !!

    Il ne faut pas oublier non plus la manipulation médiatique et la désinformation, déjà pratiquées avant les élections, ni les soutiens incroyables obtenus par Sarko (Chirac par exemple) !! Les gens manquent majoritairement d'esprit critique face aux media: ils prennent en général tout ce qu'on leur dit à la télé, dans les journaux, etc. comme argent comptant ! C'est pourquoi il a aussi été si facile d'infléchir les votes de pas mal d'électeurs, disons entre février 2007 et début mai 2007 ! A titre d'exemple, je me souviens encore d'un bon ami à moi qui trouvait Sarko très dangereux début 2007, puis a quand même voté pour lui le 6 mai, prétextant que Sego n'avait pas de programme !!!

    Pour finir, je vais encore rappeler la comparaison Sarko / Napoléon et insister sur le décalage entre le peuple et l'empereur français (je vous laisse deviner lequel ;-) ) ! En effet, Napoléon voulait donner un leader à la france, chambouller les choses, rêvait de grandeur et de conquêtes, alors que les français souhaitaient la stablité et la sécurité après la révolution et la terreur !! Ils ont malgré tout trouvé un terrain d'entente, comme quoi la majorité des gens font plus attention à la forme qu'au fond... Toutes proportions gardées, l'histoire n'est-elle pas un éternel recommencement ?

    Source(s) : Mon expérience personnelle L'histoire de France
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Pour faire vite, disons qu'à droite il y a un bon quart des gens qui ne se pose pas de questions, ils sont fachos, l'assument et voteront à jamais de ce côté.

    Il est logique qu'ils ne lisent rien et décrètent systématiquement que gauche = caca

    Et comme toujours, les roquets qui aboient fort font aboyer les autres clebs...

    Source(s) : exemple simplifié au dessus.... on répète ce qu'ont dit les toutous du nain Damned, je suis cerné, ça va saigner !!!!
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • .
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Tu oublies ceux qui étaient TSSé / TSSa !

    La Révolution Orange, koi !

    Sisisi, y en avait !

    Quant à l'irrationnel, je crois que l'irationnel a prévalu dans les deux camps à quasi égalité, mais le courage de Mme Royal affrontant son propre camp, le camp adverse et ses faux-alliés, m'a littéralement estomaqué !

    Il faut lui rendre cette justice !

    Et pour les ceusses qui disent :

    Elle a perdu, elle a perdu, gnagnagna...! et bien je leur réponds que de là où elle partie et en si peu de temps,

    (6 mois, contre 5 ans, pour Sarko !), je dis :

    Chapeau bas, Madame, vous êtes Royal(e) !

    Mais bon, maintenant KESKONFE ???

    Source(s) : !
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je suis contre le TSS systématique primaire, que ce soit vis-à-vis de SR ou de NS. Je trouve que la France mérite mieux que ces braillements intempestifs venant de droite comme de gauche.

    Je crois que ce qui a manqué à SR, c'est une bonne coordination, une bonne équipe de communication, et - last but not least - un manque de préparation, alors que le PS a eu tout le temps d'analyser et de digérer les précédentes défaites électorales.... comme quoi, le PS aurait tout intérêt à arrêter le jeu du "c'est pas moi, c'est l'autre", et concentrer ses forces dans la mise au point d'un programme cohérent.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Ma tristesse est infinie et la votre sera pire car moi je n'attend rien...En tout cas rien de bon pour les 5 ans à venir.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Globalement, je ne fais pas un rejet macif des idées UMP (comme partout il y a du bon et du moins bon) mais pour avoir suivi depuis un bon bout de temps ses facéties, c'est l'homme NS qui ne passe pas chez moi ...

    Mais comme je sais que je suis con je n'en veux pas à ceux qui l'idolâtrent ...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • gus
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    qui estime que les critiques sont fondées? toi?

    Le TSS arko est souvent le refus d'idée qui ne sont pas à gauche tout simplement. La gauche a depuis très longtemps joué avec succès sur la diabolisation, ce coup-ci encore une fois. Et oh surprise! le truc ne passe plus. Les références au fascisme et/ou au nazisme à propos de tout et de rien, est tout au plus ridicule.

    Le TSSego est différent, on a remarqué ses incertitudes, ses revirements. Son succès médiatique en usant des thèmes sécuritaires présumés à droite, suivi de l'argument de sa féminité ont fortement indisposés. Le coup des partenaires sociaux l'a bien coulé, ce n'est pas ce que l'on attend d'elle; la succession de bourdes sur la scène internationale ont inquiété, le gros mensonge et la colère surjouée au débat télé d'entre les deux tours l'ont achevée.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    C'était une question de sauvegarde du pays.

    Royal est une traitre égoiste dangereuse pour une démocratie.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.