bilikiss l a posé la question dans SantéSanté féminine · il y a 1 décennie

Comment traiter efficacement le syndrome pré menstruel?

4 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Syndrome prémenstruel :

    Le syndrome prémenstruel est le terme employé pour décrire les symptômes variés développés par de nombreuses femmes pendant la deuxième moitié du cycle.

    Le syndrome prémenstruel comprend toute une série de symptômes et on estime que près de 75% des femmes présenteront chaque mois un ou plusieurs de ces symptômes. Ces symptômes peuvent comprendre:

    • Seins douloureux

    • Dépression

    • Anxiété

    • Maux de tête

    • Sentiment d'impuissance

    • Fatigue

    • Irritabilité et agressivité

    • Ballonnements

    • Fringales subites

    Les symptômes du syndrome prémenstruel se présentent le plus souvent chez les femmes entre 20 et 30 ans, bien que toutes les femmes qui ont leurs règles soient sujettes au syndrome prémenstruel. Chez la plupart des femmes, les symptômes du syndrome prémenstruel ne provoquent qu'une gêne ou des difficultés légères et modérées, mais, dans certains cas, le syndrome prémenstruel peut être aigu. Il porte alors le nom de troubles dysphoriques prémenstruels (TDPM).

    Cause du syndrome prémenstruel :

    Personne ne connaît la véritable cause du syndrome prémenstruel, même si l'on pense qu'il s'agit d'une réponse exagérée aux changements des taux d'hormones présentes dans votre organisme associés à votre cycle menstruel. On pense également que les changements chimiques dans le cerveau peuvent être une cause du syndrome prémenstruel et l'alimentation peut avoir un impact (notamment les aliments salés et les boissons contenant de la caféine).

    Comment savoir si je souffre du syndrome prémenstruel ?

    Il n'existe pas d'analyse pour vous indiquer si vous souffrez ou non du syndrome prémenstruel, mais il est possible de diagnostiquer le syndrome prémenstruel. Cependant, d'autres problèmes médicaux peuvent avoir des symptômes similaires au syndrome prémenstruel et si vous êtes inquiète, ou si vous trouvez que le syndrome prémenstruel a un impact néfaste sur votre vie, il serait peut-être préférable de consulter votre médecin.

    Pour vous aider ou aider votre médecin à diagnostiquer le syndrome prémenstruel, il est conseillé de tenir un journal pendant trois ou quatre mois et d'y inscrire tous les symptômes physiques et mentaux que vous développez ainsi que les jours où vous avez vos règles. Essayez de noter comment vous vous sentez chaque jour. Après trois ou quatre mois, vous serez probablement en mesure d'identifier un schéma de symptômes. Bien que ce schéma puisse varier d'un cycle à l'autre, les femmes atteintes du syndrome prémenstruel ont tendance à remarquer que leurs symptômes disparaissent très rapidement après le début de leurs règles. Autre schéma susceptible d'aider votre médecin à diagnostiquer le syndrome prémenstruel: si vous n'avez aucun symptôme pendant une semaine de votre cycle.

    Soulager mes symptômes :

    Il existe un certain nombre de possibilités pour soulager vos symptômes, mais vous devrez procéder par tâtonnements pour trouver la méthode qui vous convient le mieux.

    Parmi les mesures les plus simples qui se sont avérées efficaces figurent : boire beaucoup d'eau et avoir une alimentation équilibrée. Consommez aussi beaucoup de fruits et légumes frais et réduisez la quantité de sel, de sucre et d'aliments préparés. Beaucoup de femmes trouvent qu'éviter la caféine (dans le thé, le café et les colas) et l'alcool pendant le syndrome prémenstruel peut soulager certains symptômes. La prise de compléments de vitamine B6 et d'huile d'onagre figure également parmi les traitements suggérés pour soulager les symptômes du syndrome prémenstruel.

    Les femmes qui font un exercice régulier et modéré affichent un taux inférieur de syndrome prémenstruel, principalement parce que l'exercice réduit le stress et les tensions et peut améliorer votre humeur. Si vous souffrez du syndrome prémenstruel, vous trouverez peut-être que marcher, nager où courir 30 minutes trois fois par semaine contribuera à soulager vos symptômes.

    Si ces modifications assez simples de votre mode de vie ne vous aident pas à maîtriser votre syndrome prémenstruel, votre médecin pourra vous prescrire la pilule contraceptive, qui s'est avérée efficace.

    Quel que soit votre cas, il est important de savoir quand vous présentez des symptômes et leur nature.

    En espérant avoir répondu à ta question...

    Amicalement...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    1) en n'ayant plus de règle : il suffit de prendre la pilule sans faire l'arrêt de 7 jours (qui n'est imposé que par principe religieux, sans rapport avec la santé)

    2) en trouvant la cause.

    - recherche d'un problème hormonal : voir un endocrinologue

    - recherche de kyste, d'endométriose : voir avec le gynéco

    Traiter la conséquence sans traiter la cause, c'est souvent inefficace.

  • il y a 1 décennie

    en homéopathie, ça marche pas mal.

    Règles douloureuses -Dysménorrhée

    prends ça "Ferrum Metallicum" pour soigner ceci : Règles : trop abondantes ; avec des tranchées comme des douleurs de travail, au niveau de l’abdomen, avec chaleur au niveau du visage ; ne supporte pas le froid et l’humidité ; tête chaude, pieds froids ; règles intermittentes, pâles, aqueuses, ou noires, contenant des caillots.

    il y a aussi ceci : "Hyoscyamus"

    Indiqué dans les états de grande faiblesse, de grande fatigue, avec beaucoup d’excitation nerveuse. Aggravation la nuit, durant les règles.

  • Robiy
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    devenir enceinte

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.