Peut-on rire de tout ?

La mort, le handicap, la maladie, les drames... tout peut devenir sujet à plaisanterie ? Pouvons-nous prendre tout à la lègère, ici sur YQR ou dans la vie en général ? Qu´en pensez-vous ?

Mise à jour:

Je te confirme Daft Punker, que cette question venait directement après ta question et nos échanges par mail.

19 réponses

Évaluation
  • ?
    Lv 5
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Ta question est tout droit dirigée contre moi, tu en poses peu, mais celle-ci est excellente.

    Oui à mes yeux on peut rire de tout ou presque, à condition de ne pas le penser. L'essentiel quand on raconte une blague sur un aveugle n'est pas d'en rire, c'est un sentiment humain, mais de l'aider à traverser la rue. Parfois on rit par nervosité, ça ne veut pas dire qu'on adhère à l'une ou l'autre thèse douteuse.

    Oui tout à l'heure j'ai fait un jeu de mots douteux sur Pinochet, mais est-ce que ça voulait dire que je cautionnais sa politique ? Non, bien sûr que non. Mon tort réside dans le fait que je n'ai pas penser sur le moment que je pouvais heurter la sensibilité de certains, mais il me paraît ardu de tout savoir sur la vie des internautes et de leurs proches. Dans ce cas là, oui il peut être plus judicieux de ne pas prendre le risque de choquer. J'ai exprimé mes regrets à cet égard, je ne peux vraiment pas faire mieux.

    Pour ta gouverne il y a aussi chez moi des sujets plus difficiles à aborder, mais dans la mesure où j'apprécie l'humour noir, je me dois de ne pas jeter la pierre à ceux que je suis moi même susceptible de pouvoir blesser un jour ou l'autre.

    Ce que je désapprouve le plus, ce sont les insultes DIRECTES et gratuites contre quelqu'un ou sa famille.

    Non Jaime on ne peut pas tout prendre à la légère, il y a des sujets sérieux, mais parfois il faut peut-être savoir en rire tant ils peuvent être tabous ou lourds à porter. Le tout, encore une fois, est de, derrière une blague d'assez mauvais goût, ne pas penser ce qu'on dit, parce que là c'est autrement plus grave.

    Certains ont une rancune tenace, ça ne contribue pas davantage à faire avancer les choses qu'un jeu de mots foireux et - même si je ne saurais l'affirmer te concernant - peut traduire une certaine intolérance. Etait-ce vraiment l'effet recherché ? Est-ce utile ou pertinent de remuer la merde, pour dire les choses comme elles sont ? Moi je ne le crois pas.

    Quoi qu'il en soit désolé pour ce que tu sais. "Il savait pas, je lui pardonne" (Edith Piaf puis Serge Gainsbourg, Mon Légionnaire). Néanmoins je ne changerai pas ma façon de penser, peut-être parce que je me dis qu'au fond ça peut aussi faire bouger certaines choses, mais ça n'engage peut-être que moi. J'incline à penser qu'on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde, et il faut se renseigner avant, chose que je n'ai pas fait il y a quelques heures. En même temps, j'insiste, c'eût été difficile d'envoyer un mail à tous les internautes pour savoir si je pouvais poster cette question plus que discutable.

    Je tiens à saluer Hannibal pour sa tolérance et son ouverture d'esprit, et tient à préciser que des amis juifs m'ont raconté des blagues tout aussi douteuses qui les ont fait s'esclaffer bien plus que moi. On ne saurait les taxer d'antisémitisme, on ne saurait me traiter de raciste sur la base d'une question parmi des centaines d'autres, et pourtant crois-moi j'aurais pu franchir la ligne jaune depuis belle lurette.

    Tu dois avoir un minimum d'humour et rire de certaines choses, des blondes par exemple. Généralement, elles savent rire d'elles-même, mais t'es tu déjà demandé si elles n'en avaient pas assez, parfois, d'être cataloguées comme les fers de lance de la stupidité ? Peut-être que les blagues sur les nains te font rire, mais dans ces cas penses-tu à eux ? La liste des choses qui ne te concernent pas, te font rire mais peuvent blesser les autres est longue, crois-moi.

    Je sais rire de tout, j'accepte malgré un ego assez prononcé qu'on puisse se moquer de moi, de mes origines, ou évoquer maladroitement (et non méchamment, j'espère que tu saisis bien la différence) un sujet qui me tient à coeur. Pourquoi ? Parce que celui qui monte au créneau devant le moindre sujet sensible peut d'une certaine façon être considéré comme un ami du politiquement correct, et donc, dans un sens encore une fois, comme un ennemi du débat. Cette opinion n'engage que moi, mais pour tout ce que je viens d'évoquer, je suis autant en paix avec ma conscience que toi. En espérant que tu aies eu la patience de lire ce post exceptionnellement long et surtout avoir su me faire comprendre.

  • ariko
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Le grand et regretté Pierre Desproges a répondu à la question depuis longtemps !

  • il y a 1 décennie

    Comme dit ( reine ) egobrain oui mais pas avec tout le monde

    Nous Français les histoires sur les belges on en rit ! eux pas tous !

    Les histoires de blondes !! c'est marrant mais les vraies blondes ???

    Les histoires sur le petit Grégory?? sa famille ne doit pas apprécier !

    Tu vois tant que celà ne te touche pas de près ... c'est super marrant mais si quelqu'un a un problème et que l'histoire aborde ce problème ... forcément tu le prends au 1er degré et là ça ne passe pas !!! Normal , c'est humain !

  • il y a 1 décennie

    Sur l'instant même il nous est quasiment impossible de rire du malheur, que ce soit le nôtre ou celui des autres.

    Puis, par la suite, nous y arrivons petit à petit, c'est une manière de nous protéger, de relativiser les choses même si elles nous font très mal.

    Pour ma part, j'utilise beaucoup l'humour et la dérision, c'est ce qui me permet de tenir le coup mais je comprends que certaines personnes ne l'acceptent pas et dans ce cas, j'évite mes plaisanteries à deux balles pour éviter de les blesser.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Oui on peu rire de tout mais il faut en assumer les conséquances, accepter que ça puisse blesser quelqu'un.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Non je ne pense pas qu'on peut rire de tout. Oser rire de tout est un manque de respects des autres, mais aussi la méconnaissance des autres de leurs sentiments et de leurs mal être

  • il y a 1 décennie

    Non, on ne peut pas rire de tout: rire de la mort de milliers de personnes lors d'un guerre par exemple est odieux, rire de la défaite de quelqu'un est de la méchanceté pure et simple - même si on la déteste- générée par un complexe d'infériorité ou un ego surdimensionné.

    Je pense qu'il y a rire et rire: le rire des malheurs des autres qui est stupide et est un acte de fermeture envers les autres et de masochisme envers soi-même et le rire qui est une ouverture vers les autres car il ne blesse personne.

    Êst-ce que vous vous êtes déjà ballader seul dans la rue et avez été sujet aux moqueries de personnes - avec un "s" car en général, les moqueries proviennent d'un groupe: il y en a qui disent que "casser du sucre" rapproche mais est-ce que ce n'est pas plutôt de la lacheté-? Est-ce que vous avez déjà regardé leur yeux? Des yeux de sadique.

    On ne peut pas rire de tout, dans toutes les situations. C'est tellement mieux quand le rire n'est pas dégradant ni pour les autres, ni pour soi.

  • il y a 1 décennie

    Pourquoi ne pas rire de tout, je suis moi-même handicapé physique et on m'en a sorti des bonnes sur les handicapés. Preuve qu'on peut rire de tout, un pote Arabe m'a demandé quelle était la diffèrence entr E.T. et les Arabes?

    Source(s) : E.T. a compris qu'il devait rentrer chez lui, bon d'accord, mon pote avait bu mais il était assez fier de lui après nous l'avoir raconté.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    La tristesse ne t'aidera jamais à te relever... Il est préférable de rire dans la vie pour t'en sortir !

  • il y a 1 décennie

    oui certainement mais pas avec tt le monde aprés à toi de trouver les personnes adéquates qui paratgent ton humour!

    je pense que tout peut être drôle si rien n'est pris au sérieux

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.