Anonyme
Anonyme a posé la question dans SantéSoinsPremiers soins · il y a 1 décennie

Après un Coma éthylique, comment de temps la personne reste mal?

7 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    bah je suis allée en chercher un le lendemain matin (vers 11h) à l'hôpital après une soirée arrosée où il était foutu à 22h.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Pour en avoir déjà fait pas mal, je te dirais que ça dépend du taux d'alcoolisation habituel de la personne. Un ivrogne quotidien risque d'y passer tous les soirs, s'il s'arrête de boire d'un coup sec c'est là qu'il risque quelque chose. Pour un buveur occasionnel, une journée ou deux suffisent. En moyenne il faut 4 jours pour se débarasser de toute trace d'alcool dans le corps.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    ayant travaillé aux urgences et soigné différents coma éthylique je dirai de 1 jour à 5 jours.

    tout dépend du degrés d'alcoolisation et si la personne est un buveur occasionnel ou alcoolique

    pour un occasionnel c'est assez court, juste le temps du dégrisement

    pour un alcoolique c'est plus long car le gros risque c'est le delirium tremens ( manque et tremblements, incohérence verbale)

    on peut mourir d'un gros coma éthylique, l'alcool n'est pas à prendre à la légère!

  • ( )
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    entre quelques heures et l'éternité

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    l'alcoolisme provoque de nombreux troubles neurologiques aussi bien centraux que périphériques, aigus ou chroniques. D'autres atteintes sont possibles (myopathies alcooliques - démences alcooliques) ; de la même façon l'alcoolisme est responsable de complications neurochirurgicales traumatiques, il serait aussi un facteur de risque important d'accidents vasculaires cérébraux.

    Nous avons des millions de neurones mais. L'alcool a comme autre particularité de détruire ceux-ci soit directement lors de l'absorption de doses massives, soit en empêchant l'absorption digestive des vitamines B. Les neurones ayant absolument besoin de ces vitamines pour vivre, il y a mort neuronale.

    Boire un petit coup ......... mais il ne faut pas rouler dessous la table. Nous n'avons qu'une tête, preservons là.

  • il y a 1 décennie

    essaie et tu verras ce que çà donne ! ! ! ! !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    pour toujours

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.