bidem
Lv 4
bidem a posé la question dans Sciences et mathématiquesChimie · il y a 1 décennie

quelles procédures doit-on faire si un accident chimique se produit?

5 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Bonjour,

    Il existe plusieurs types d'accidents chimiques, allant du domestique (ingestion de javel par un enfant) à l'accident industriel majeur (AZF, Bhopal, Seveso).

    Il faut d'abord savoir qu'il faut d'abord EVITER l'accident.

    Ainsi, à la maison, prendre un soin particulier pour mettre hors de porté des enfants les produits dangereux (entretien, engrais, produits phytosanitaires, insecticides, alcools, médicaments). Si ces précautions n'ont pas suffit, il faut en cas d'accident prévenir le 15 "urgence médicale" ou le 112 depuis un portable et suivre les indications fournies par le médecin. En cas d'atteinte de la peau (par brûlure thermique ou chimique) dans tout les cas commencer par laver à grande eau froide et ce jusqu'à l'arrivé des secours. En attendant, isoler et tenir au calme la victime.

    Je travaille sur un site chimique classé SEVESO II "risque haut". Nous mettons chaque jour en oeuvre des produits et des réactions suceptibles d'avoir un impact majeur sur les populations environnantes (morts, blessures, intoxications...) en cas de dérive grave.

    Nous disposons de toute une palette de procédures et d'obligation pour prévenir ces dérives:

    - Enquète publique: avant d'autoriser l'instalation de l'atelier, le préfet procède à une enquête approfondie à laquelle est conviée L'ENSEMBLE DE LA POPULATION CONCERNEE.

    A l'issue de cette enquête, il autorise ou non l'ouveture de l'atelier et édicte par un arrêté les règles de sécurité que devra respecter l'entreprise pour cela.

    - L'Etude de danger:

    Elle est prévue dans le décret du 21 septembre 1977 et requise lors du dépôt d'un dossier de demande d'autorisation pour les installations classées pour la protection de l'environnement. Elle est révisable à tout moment sur demande du Préfet. Les informations relevées doivent permettre d'identifier les sources de risque, les scénarios d'accident envisageables et leurs effets sur les personnes et l'environnement, ... . Les études de dangers constituent la base indispensable pour l'établissement des Plans d'Opération Interne (POI) et des Plans Particuliers d'Intervention (PPI). Avec la directive SEVESO II, l'étude de dangers doit être désormais réactualisée au moins tous les cinq ans.

    Le POI:

    Plan de secours pour l'intérieur de l'établissement, élaboré, rédigé et mis en oeuvre par l'industriel. Le POI doit être rédigé en prenant en compte les éléments contenus dans l'étude des dangers (notamment les scénarios d'accidents) et désigne, pour l'établissement, un responsable de son application et un personnel qualifié pour son exécution. Il est imposé aux installations SEVESO et peut être également imposé aux installations classées. Les installations dites ''Seveso'' doivent établir un POI avant la mise en service, le mettre à jour et le tester au maximum tous les 3 ans.

    Le PPI:

    Lorsque le risque d'accident concerne l'environnement de l'établissement, le préfet fait réaliser, à partir des études de dangers des établissements concernés, un plan particulier d'intervention pour l'organisation des secours.

    Font par exemple l'objet d'un PPI :

    - Les sites comportant au moins une installation nucléaire de base de type réacteur nucléaire d'une puissance thermique supérieure à dix mégawatts.

    - Les installations classées ''Servitude d'utilité publique'' (SEVESO) dans la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement.

    - Les stockages souterrains de gaz toxiques ou de gaz comprimés ou liquifiés.

    Les points critiques (qui risquent en cas de dérive d'entrainer un accident majeur) font l'objet d'un suivi très particulier, on les appelle IPS (Important Pour la Sécurité). Par exemple, si une réaction doit se faire à 95 °C et qu'à 110 °C il y a un risque d'emballement donc d'explosion, on mettra à 98°C une sécurité qui fermera les vannes d'injection des réactifs et ouvrira en grand les vannes de refroidissement. Régulièrement, ces IPS sont testés selon une procédure drastique et ils sont redondant: il y a plusieurs sécurités sur le même paramètre. En cas de défaillance, ON ARRETE L'INSTALLATION AVEC MISE EN SECURITE, on corrige le défaut et on prévient la DRIRE avant de redémarrer.

    La chose la plus importante c'est le sérieux et la formation des personnes qui travaille sur ces sites dangereux.

    Si toutes ses précautions n'ont pas suffit, comme ce fût le cas à AZF, reste chez toi ou confine toi dans un lieu public clôt et attend les instructions des autorités.

    Source(s) : Expérience Professionnelle.
  • MC
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Si tu veux dire un gros accident dans une usine, ...

    Dans tous les lieux de travail l'analyse des risques est effectuée au départ et revue régulièrement. C'est une obligation légale. ans la plupart des locaux, il n'y a pas grand chose à prévoir à part l'isolation des fils électriques et les extincteurs.

    Lorsqu'il y a des risques chimiques des procédures particulières sont écrites. Leur application est contrôlée (d'où les exercices d'évacuation incendie + ou - fréquents selon les lieux). On vérifie aussi que les personnes sont au courant de ce qu'elles doivent faire.

    Lorsqu'une pollution chimique peut déborder l'enceinte de l'usine, on passe à des procédures écrites avec les pompiers, la préfecture, le SAMU, ...

    Chaque cas est un cas particulier.

    J'ai bossé quelques années en face d'un bâtiment contenant des produits toxiques. J'avais régulièrement droit à un véritable interrogatoire pour vérifier que je savais toujours comment faire pour sortir un maximum de mecs entiers.

  • il y a 1 décennie

    Un accident en labo..

    . Alerter : On est plus efficace a deux que seul .. pour diriger un type sous une douche , et en meme temps Proteger , ou demander un medecin

    Proteger : Eviter le suractident , fermer le gaz , fermer la bouteille de Chlore ..., eviter de te retrouver blesser dan l'intervention

    Secourir ... Avant d'aider une personne , ne pas se metre en danger

    Si tu bosse sur un site classé , on a du te donner des instruction .. Le POI , ou Plan d'Occupation Interne est obligatoire ... declenchement de l'alerte , intervention ...

    http://www.drire.gouv.fr/national/environnement/po...

    Si tu vit a cote d'un site classé , c'est le PPI , plan particlier d'intervention ... les infos sont en marie , et il ya obligation pour l'exploitant de faire de l'information regulierement ..

    Un consigne toujours vraie ... Ne pas toucher ce que l'on ne connait pas .. la chimie n'a pas toujours une odeur .. Comme dans l'intoxication a l'H2S .. on le sent , on s'echappe , on ne le sent plus ... c'est la mort en peu de temps ..

    Donc pas de zele .. On reste chez soi et on se calfeutre

  • il y a 1 décennie

    rien, si ce n'est :

    -éviter le suraccident,

    -évacuer la / les personnes en cas de fuite de gaz

    -prévenir les secours.

    ne surtout pas faire boire.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Il y a un numéro d'appel qui se trouve sur une de boite que tu as utilisé cela dépend du produit ou regarde dans les pages jaunes SECOURS.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.