Dine a posé la question dans SantéPathologiesPathologies - Divers · il y a 1 décennie

Le syndrome de korsakoff?

je fais un mémoire (je suis en fac de psycho)sur le syndrome de korsakoff et plus précisément sur les troubles de la mémoire au travers de cette pathologie. J'aimerai que l'on me confirme ou infirme que le syndrome de korsakoff touche bien la mémoire épisodique et contextuelle (mémoire a court terme), la mémoire de travail (précisément le calepin visuo spatial)et engendre anmésie antérograde et parfois rétrograde. C bien cela? il en manque??je prends tout conseils et infos ,merci beaucoup

6 réponses

Évaluation
  • chaxay
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Va voir là il parait complet

    http://www.chu-rouen.fr/cismef/

  • il y a 1 décennie

    SYNDROME DE KORSAKOFF : C'est l'ensemble de troubles psychiques caractérisé par la perte de la mémoire de fixation, une désorientation temporelle, de fausses reconnaissances et une fabulation. Il peut apparaître à la suite d'une encéphalopathie de Gayet-Wernicke.

    Le syndrome de Korsakoff est dû à une atteinte bilatérale d'une région du cerveau (le circuit hippocampo-mamillo-thalamique), en général consécutive à une carence en vitamine B1 (thiamine), causée par un alcoolisme chronique.

    Source(s) : suis soignant en milieu hospitalier
  • il y a 1 décennie

    bjr dine,

    Ensemble de troubles psychiques caractérisé par la perte de la mémoire de fixation, une désorientation temporelle, de fausses reconnaissances et une fabulation. Il peut apparaitre à la suite d'une encéphalopatie de Gayet-Wernicke.

    Le symdrome de Korsakoff est dû à une atteinte bilatérale d'une région du cerveau (le circuit hippocampo-mamillo-thamalique), en général consécutive à une carence en vitamine B1 (thiamine), causée par un alcoolisme chronique. Bien à toi...

    Source(s) : appris en cours...
  • il y a 1 décennie

    Korsakoff (psychose ou syndrome de)

    Anglais : Korsakoff\\\'s syndrome.

    Terme(s) connexe(s) : Psychose de Korsakoff, Psycho-polynévrite alcoolique

    Introduction

    Syndrome se caractérisant par une amnésie (perte de mémoire), une fabulation (voir plus loin) et chez les alcooliques par une polynévrite (inflammation des tissus nerveux).

    Causes

    Alcoolisme chronique (permanent) à l'origine de la maladie de Gayet-Wernick (encéphalopathie) se caractérisant par des troubles neurologiques et psychologiques dus à des lésions des vaisseaux, des cellules nerveuses, et nécessitant un traitement par vitamine B1 à forte dose, faute de quoi son évolution est mortelle. Ceci représente environ 80 % des patients atteints de syndrome de Korsakoff

    Traumatisme crânien grave

    Thromboses et embolies (formation d'un caillot empêchant la circulation normale dans les vaisseaux) au niveau des artères du cerveau et plus particulièrement dans sa partie postérieure (arrière)

    Tumeur cérébrale

    Symptômes

    Troubles caractéristiques de la mémoire :

    perturbation de la mémoire des informations nouvelles alors que les souvenirs des événements lointains sont moins touchés. La mémoire se situe dans le cerveau et plus exactement dans les lobes temporaux (partie du cerveau situé vers les tempes). Les informations que les patients arrivent à retenir ne restent pas dans leur cerveau et, dès qu'ils sont distraits, ils les oublient. En un mot, le recueil et la rétention de l'information sont impossibles. Il semble exister un petit déficit intellectuel. La mémoire des événements ayant eu lieu depuis l'apparition de la maladie, et parfois pendant les semaines et les mois qui ont précédé cette maladie, est totalement perturbée.

    Désorientation dans le temps et dans l'espace.

    Fabulation :

    pour compenser leur absence de mémoire, ces malades se servent de la fabulation. La fabulation est le fait de présenter comme une réalité vécue ce qui est purement imaginaire et, aux questions qui leur sont posées, ils donnent des réponses qui ne sont ni claires ni plausibles, et n'appartiennent qu'au monde intérieur du malade.

    Modification de l'humeur avec apathie (dégoût de façon générale).

    Troubles de l'affectivité.

    Légère euphorie parfois.

    Pas de réponse aux situations qui habituellement sont à l'origine de stress.

    Polynévrite (inflammation du tissu nerveux) chez les alcooliques.

    Evolution

    Elle est fonction de la cause :

    Excellente en présence d'un ancien traumatisme crânien ou d'une hémorragie située sous l'arachnoïde, (qui est une des trois méninges protégeant le cerveau).

    Quand il existe un déficit en vitamine B1, une encéphalite et d'autres lésions situées ailleurs dans le cerveau (hippocampe, diencéphale) le pronostic est plus mauvais et nécessite des soins en établissement spécialisé. Néanmoins, quelquefois, il est observé une amélioration des signes, 12 à 14 mois après le début des symptômes.

    Traitement

    Supplémentation (apport) de thiamine (vitamine B 1).

    Hydratation appropriée relativement importante.

    Traitement calorique adapté au cas par cas

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je ne saurais utiliser un langage aussi précis que le tien mais je me souviens d'une patiente atteinte d'un Korsakoff dont je m'étais occupé pendant un stage de psy, elle savait me raconter son ancien métier (IDE sic), la date de son diplôme etc mais ne se souvenait plus de ce qu'elle avait fait la veille. Pour la mémoire du travail je pense pas avoir eu l'occasion d'observer. Voilà je sais pas si ça peu t'apporter quelque chose en tous cas bon courage pour ton "mémoire" :)

  • il y a 1 décennie

    J'ai oublié... :)

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.