Que signifie vectoriser une image et quelle est la procédure ?

Suivre
  • Suivre en mode public
  • Suivre en mode privé
  • Ne plus suivre
Je travaille des dessins avec Photoshop, je fais des impressions A3 et voir pour du A2... mais la résolution de l'image ne suit pas forcément. On m'a parlé de vectorisation.
Meilleure réponse
La vectorisation est le contraire de la pixellisation. En gros, avec du vectoriel, tu peux grossir à l'infini. Mais tu ne peux pas vectoriser une photo (trop complexe). Photoshop ne te permets pas de vectoriser un dessin, il faut que tu utilises Illustrator pour ça.
  • 2
  • Commentaire

Autres réponses (7)

Meilleure évaluation
  • Meilleure évaluation
  • Le plus ancien
  • Le plus récent
  • DoCtOR bOuLetTOxX a répondu il y a 7 ans
    Vectoriser des illustrations donne généralement des mauvais résultats.
    Le meilleur outils que je connaisse est la "vectorisation dynamique" du soft illustrator CS2.

    Tu devrais plutôt travailler à la résolution native d'impression (A2 à 300 ppp), ou, si ton style graphique s'y prête, changer de logiciel et travailler directement en vectoriel avec un logiciel plus approprié que photoshop, illustrator par exemple.
    • 1
    • Commentaire
  • Carole P a répondu il y a 7 ans
    Un dessin vectoriel est une représentation composée d'objets géométriques (lignes, points, polygones, courbes, ...) ayant des attributs de forme, de position, de couleur, etc., permettant de produire des images. Il se différencie de cette manière des images matricielles (ou « bitmap »), dans lequelles on travaille sur des pixels.

    Par nature, un dessin vectoriel est dessiné à nouveau à chaque visualisation, ce qui engendre des calculs sur la machine.

    L'intérêt est de pouvoir redimensionner l'image à volonté sans aucun effet d'escalier. L'inconvénient est que pour atteindre une qualité photoréaliste, il faut pouvoir disposer d'une puissance de calcul importante et de beaucoup de mémoire.


    Vectoriser une image sur un ordinateur consiste à redessiner tous les tracés qui la composent, par l'intermédiaire d'un logiciel permettant d'utiliser les vecteurs (vecteur: segment de droite orienté sur lequel on clique pour définir un point d'origine et un point d'extrémité, afin de lui donner une forme.)

    L'avantage d'un dessin vectorisé est qu'on peut l'agrandir sans qu'il subisse de dégradation, les lignes vectorielles étant créées par des formules mathématiques et recalculées à chaque changement de taille.

    Les logos par exemple sont essentiellement dessinés sous forme vectorielle, afin de pouvoir les imprimer en haute définition à toutes les tailles.

    Les logiciels les plus utilisés pour la création d'images vectorielles sont Adobe Illustrator, ou Macromédia Flash, mais il en existe beaucoup d'autres.

    Par opposition, les images bitmap ne sont constituées que d'un ensemble de pixels. Généralement, redimensionner une image bitmap la dégrade.

    Source(s) :

    • 1
    • Commentaire
  • Ben a répondu il y a 7 ans
    cela signifie deplacer une image dans l'espace , la soumettre a un vecteur .
    Tout les point de l'image s'ont appliqué au même vecteur et donc se deplace dans la même direction a une même distance pour reconstituer la même image a un autre emplacement .Pour que se soit possible il faut connaitre tout les parametre du vecteur a appliqué (direction et longueur)
    • 1
    • Commentaire
  • atomx_jo2005 a répondu il y a 7 ans
    qu'est-ce que vectoriser? :
    En allant à l'essentiel, disons qu'il s'agit de convertir une image constituée par une matrice de points (image bitmap) issue d'un appareil photo-numérique, ou d'un éditeur tel que Gimp, en une illustration éditable finement parce que reconstruite sous forme de courbes mathématiques délimitant des zones colorées. L'avantage est immense. L'image ainsi convertie peut être manipulée, modifiée, agrandie, réduite au format timbre poste sans perdre ni informations ni qualité. Par exemple : vous devez insérer un logo d'entreprise dans une affiche que vous être en train de créer avec un programme de dessin vectoriel. Ce logo vous est fourni en JPEG, ou en TIFF haute définition, de grandes dimensions. Dès que vous l'avez réduit à la taille idoine, puis inséré dans votre création, il est devenu illisible. Votre affiche est hybride, contenant des informations vectorielles et bitmap, ce qui la rend plus lourde et moins facile à manipuler. Vous auriez tout bénéfice à transformer ce logo en entités vectorielles, qui prendront place dans un ensemble du même type.

    Mais est-ce possible sous Linux? Diable! Evidemment, quelle question!

    Principe [modifier]
    Le principe de base du dessin vectoriel consiste à décrire des formes géométriques simples (arcs de cercle ou d'ellipse, segments de droite, courbes de Bézier...), auxquelles on peut appliquer différentes transformations : rotations, écrasement, mise à l'échelle.

    Les effets spéciaux permettent une grande souplesse : extrusion, effet miroir, dégradé de formes, morphage, etc.

    Chacune des primitives géométriques possède un certain nombre d'attributs (position, couleur, remplissage). Lors d'une représentation, le logiciel travaille avec des lignes (ou encore courbes) et des surfaces. Toutes les lignes, individuellement, sont définies par des points caractéristiques qui définissent son équation. Ces points caractéristiques forment un vecteur. Ainsi, cette équation est calculée par l'ordinateur et est gardée en mémoire par celui-ci. Par exemple, en traçant une ellipse, celle-ci existera sous deux formes : une formule mathématique en mémoire et un tracé sur l'écran. Le tracé est commandé par le vecteur, les caractères du trait et la couleur de la surface. Ainsi, tous ces paramètres restent modifiables séparément. La représentation vectorielle introduit une notion de couches de dessin. Il est possible de superposer plusieurs plans de courbes, ce qui est impossible à réaliser en représentation bitmap puiqu'il n'y a qu'une seule couche, chaque point nouveau écrase le point précédent. Cette notion sera ré-introduite dans le domaine de la cartographie.

    L' avantage d'une représentation vectorielle est la finesse et la précision des tracés. Il est possible de modifier chaque ligne très rapidement et d'un seul coup. En effet, cette représentation implique un nombre limité d'objets graphiques. D'autre part ces fichiers graphiques sont très légers. À chaque zoom, le tracé reste précis car l'ordinateur recalcule les coordonnées en fonction de l'échelle demandée (alors que pour une représentation bitmap, le zoom s'applique aux points). Ainsi, l'image n'est pas dégradée. À partir d'un certain nombre de zooms en représentation bitmap, les courbes ont tendance à se dégrader, au lieu d'une courbe lisse, une forme en escalier apparaît, ce qui est bien moins fin qu'une représentation vectorielle où l'image garde sa pureté originelle. En clair, le dessin vectoriel offre une possibilité de « zoom infini ».
    • 1
    • Commentaire
  • nefaria a répondu il y a 7 ans
    rien à ajouter à la réponse d'Atomx_jo^qui est excellente (bravo!) si ce n'est ^peut-être qu'Illustrator d'Adobe est très adapté à ce genre de travaux (vectorisation automatique, peinture dynamique, tracés etc) avant de vectoriser une image, il faut la simplifier, l'ecraser au maximum, surtout les couleur que tu réintroduira sur tes modèles vectorisés par la suite.. c'est également pour ca que la vectorisation est très bien adaptée pour un logo, contours simple, une ou deux couleurs. mais pas vraiment pour un dessin à proprement parler, s'il y a des nuances, des contours trop compliqué etc. il vaudrait mieux alors (compresser ton image un peu, ajouter un flou léger pour lisser si ton image est vraiment trop lourde) et augmenter la résolution au maximum (de 300 à 600 ppi), quitte à changer de pc pour le travail final et l'impression si le tien ne suit pas. voilà! bon travail!^^
    • Évaluer
    • Commentaire
  • Wilorin a répondu il y a 7 ans
    Tu peux vectoriser avec Inkscape,
    adresse d'un tutoriel :

    Source(s) :

    • Évaluer
    • Commentaire
  • beotien a répondu il y a 7 ans
    je crois que tu as surtout un problème de définition.
    la définition de ton image doit être double à la résolution de ton imprimante.
    pour de l'impression offset il faut du 300 dpi pour une linéature de 150 (trame).
    dans tous les cas si tu veux être tranquille bosse en 300 dpi à l'échelle 1. Un A2 en 300 dpi c'est lourd mais c bo.
    et oui, il faut tout refaire.
    • Évaluer
    • Commentaire
  • Sign In 

    pour ajouter votre réponse

Qui suit cette question ?

    %
    MEILLEURES RÉPONSES
    Membre depuis :
    Points : Points : Niveau
    Réponses :
    Points de la semaine :
    Suivre
     
    Ne plus suivre
     
    Bloquer
     
    Débloquer