noan_k a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 décennie

Peut-on encore croire les sondages ?

Hier matin au 13h00 de France inter, Bayrou est donné à 12% et retombe derrière Lepen (14%). Hier soir, si ma mémoire est bonne, ce même Bayrou est donné à 17% et est même annoncé comme gagnant au second tour.

En 2002, bien peu de journalistes et de sondeurs avaient prévu le score pourtant sans appel d'un certain Jean-Marie L.

Quelle est donc la crédibilité des sondages qu'on nous sert à tour de bras matin, midi et soir ?

A moins que l'intérêt ne soit du côté des medias pour "créer l'événement" et booster les ventes et les courbes d'audience...

11 réponses

Évaluation
  • joane
    Lv 6
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    79% des français ne disent pas pour qui ils vont voter

    sondage ? NUL

  • jojo
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Depuis les dernières présidentielles, je ne me fie pas aux sondages, c'est un outil utilisé par les médias et je ne crois pas aux médias, c'est un outil utilisé par nos dirigeants et je ne crois pas en nos dirigeants c'est un outil utilisé par ceux qui détiennent le pouvoir de l'argent et je ne crois pas au pouvoir de l'argent.

  • il y a 1 décennie

    Bien sur ! Cela ne date pas d'hier.

  • il y a 1 décennie

    les sondages y en a marre, a coire qu'on n'est pas capable d'avoir nos propres idées. pour moi celà sert de bourrage de crâne

    Source(s) : moi
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    il faut croire aux sondages comme on croit au père noël. Si tu crois vraiment aux sondages tu es bien le seul. C'est un leurre, la marge d'erreur sur 1000 personnes est telle que leur signification est nulle. C'est ridicule de la part des médias de continuer de diffuser de tels sondages surtout après les résultats de 2002. On peut pas prévoir une élection.

    Et puis, même si un sondage avait une quelconque exactitude, à plus de 3 mois des élections, qui peut affirmer qu'il est déjà fixé qu'il ne changera pas d'avis?

  • il y a 1 décennie

    non. Il faut rester prudent.

  • ?
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    jamais

  • il y a 1 décennie

    j'ai l'impression que les sondage servent a influencer les gens sur les personne a voter.Pasque si on regarde la une le sondage sera pas pareil que sur la deux.Enfin c'est ce que je pense.

  • ?
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Le sondage veut se légitimer en devenant une sorte de "manifestation démocratique du terrain". Il y a eu , en décembre, une excellente analyse sur Jeune Afrique, du danger que représente cette course au sondage. En ce moment, je parlerai, en France, de réclame tapageuse. Comprenon bien qu'un sondage peut être axé. D'abord, il y a les brouillons, on téléphone vite et bien et on intègre dans un panel représentatif de pas grand chose les réponses données, plus vicieux, on ne prend que les représentants de catégorie socio- professionelle tels qu'on connaît la réponse: un ouvrier de 50 ans qui n'a jamais été au chômage aura-t-il la même réponse qu'un de 50 ans qui a dû tout au long de ses dix dernières années enchaîner les CDD? Il faut, regarder les sondages avec beaucoup de recul et s'étonner de ce qu'une des patronnes d'un des principaux instituts soit aussi patronne du MEDEF....

  • il y a 1 décennie

    bien sur que l'interet est du coté des médias, ce sont eux qui achètent tous ces sondages.

    il faut surtout que tu regardes les courbes par institut, c'est le seul indice à peu près fiable sur lequel tu puisses te faire une idée (mais partielle car comme tu le dis il y a ce fichu vote FN qui est bien la clef du mystère).

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.