Une personne qui souffre de l'anémie falciforme dont le pourcentage est peu élever ,court elle 1 grd danger?

4 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    C'est une anémie drépanocytaire, liée à une anomalie de l'hémoglobine. Les globules rouges sont déformés en forme de croissants.

    C'est une maladie génétique.

    Il y a une forme homozygote, grave, mortelleavec trhomboses fréquentes (accidents cardio-vasculaires,douleurs,etc etc )...

    Et en effet il y a une forme hétérozygote (on est porteur que d'un géne à probléme), cette forme est latente, pas dangereuse et pouvant se révéler au cours d'une anoxie (le tabac est donc à proscrire dans ce cas là).

    Amusant, la drépanocytose est fréquente en Afrique occidentale et équatoriale, et la résistance des drépanocytaires au paludisme est remarqueable. Quand une maladie nous protège d'une autre... C'est rare , non?

  • il y a 1 décennie

    jo.maille : c'est rare mais c'est la pression de sélection qui explique que les drépanocytaires soient aussi nombreux en Afrique Noire : ceux qui n'étaient pas "protégés" par le gène drépanocytaire n'ont pas survécu (enfin pas tous évidemment). Ainsi la répartition de la drépanocytose est superposable à celle du paludisme!

    Pour répondre à la question : quel pourcentage? celui de l'hémoglobine S versus la A. Chez un homozygote avec des crises vaso-occlusives fréquentes (et extrêmement douloureuses : vous n'avez qu'à imaginer qu'on vous frappe sur les os avec un marteau et pas tendrement en plus : c'est une urgence thérapeutique++++++), il convient de faire descendre le taux d'hémoglobine S en dessous de 50%, ce qui n'est pas toujours simple (protocole transfusionnel et/ou hydroxyurée...).

    Les drépanocytaires doivent penser à s'hydrater et à se faire vacciner particulièrement contre le pneumocoque.

  • il y a 1 décennie

    non, sauf prudence en cas de maladie "hémolytique", type malaria. Prévenir alors le médecin.

  • il y a 1 décennie

    il s'agit de la drépanocytose. en fait tout dépend si il s'agit d'une drépanocytose hétérozygote( c'est à dire qu'un seul gène est touché) ou homozygote (les 2 gènes sont touchés). Si elle est hétérozygote la personne le vit normalement bien mais si elle est homozygote cela est beaucoup plus grave car les globules rouges prennent la forme d'une faucille donc à extrémités pointues qui déchire les capillaires sanguins lors de leur passage. Si la personne ne sait pas de quelle drépanocytose il s'agit il faut contacter le laboratoire car ils doivent le savoir. voilà j'espère avoir répondu a ta question

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.