?
Lv 4
? a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 décennie

Etre libre, est-ce se suffire à soi-même?

23 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Ca te va bien de poser des questions comme ça, pupuce,

    toi qui ne peux même pas préparer ton petit-déjeuner toute seule, tu te lances dans de grandes phrases philosophiques, c'est risible.

    Au fait je t'embrasse d'avance, je rentrerai tard.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Etre libre c'est ne pas etre occupé.

    Source(s) : etre libre, c'est volé le temps... donné, un sens a sa viiiiiiiiiiiiiieeee, voleeer avec les zoiseaux!!!!! etre libre, c'est c'qu'il ya d'plus bo!!!
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je l'avoue tout net, la philosophie n'était pas ma matière forte et si je réfléchis trop j'ai les neurones qui jouent aux boules de flipper (qui roulent lalalalala)

    Allez je vais faire un effort tout de même.

    En tout cas je trouve la question excellente (oui je sais je tourne autour du pot).

    pfff c'est dur.

    En fait je pense que sans doute oui, se suffire à soi même est une forme de liberté. Moi je me demande maintenant si la liberté est la valeur suprème... celle vers laquelle nous tendons tous ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    non car l'autosuffisance est une forme d'esclavavage de soi, je dirais que c'est aussi pathetique dans la mesure ou ca me fait vraiment d'etre en autarcie sexuelle

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Claber
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Les deux n'appartiennent pas au même "monde". L'autosuffisance n'est cependant pas pleine si la liberté ne l'accompagne pas : si je me suffis à moi-même sans être libre (autrement dit, si je suis dépendant), je risque à tout moment de perdre ma liberté ET mon autosuffisance.

    (le maître qui dépend de l'esclave n'est pas tout à fait libre et pas tout à fait autosuffisant).

    Le corollaire est vrai aussi : si je suis "libre" mais que je ne suffis pas à moi-même (Robinson a fini par avoir besoin d'un autre), je risque de perdre les deux aussi.

    Et pourtant, j'ai un petit quelque chose qui m'ennuie là-dedans : l'autosuffisance (gage ou signe de liberté) me coûte de nombreux efforts, me contraint beaucoup. Autosuffisant, je suis contraint. Donc, pas libre.

    Le libéralisme, c'est beaucoup de travail !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Etre libre c'est résoudre l'équation, comment appartenir à une communauté tout en vivant et assumant ma différence.

    Je ne peux concevoir la liberté que dans un rapport à un système.

    Qu'il soit duel dans un couple, élargit à la famille, à la communauté à laquelle j'appartiens j'ai à me confronter aux valeurs et aux lois du groupe.

    je suis libre quand je peux choisir en conscience en adéquation avec les valeurs qui sont les miennes. à qui et quoi j'appartiens.

    La route est longue!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Liberté, mon c.., ouais !!!

    L'autarcie est un enfermement, point barre !

    Accessoirement, bisous ...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • coprah
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    De quelle liberté parles-tu ? Le libre arbitre, l'autonomie, la spontanéité... ?

    Dans "se suffire à soi même" j'entends "faire son propre destin" et l'existentialisme en fait l'apologie.

    Nous sommes ce que nous faisons... pouvons nous pour autant ne pas nous soustraire aux lois universelles qui régissent la vie en collectivité, par exemple ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Il faut surtout être libre de soi-même, la tyranie de l'ego est notre premiere prison.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Etre libre, c'est oublier la libertedes autres.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.