fosf a posé la question dans SantéSanté féminine · il y a 1 décennie

les pertes blanches!est ce signe d'une infection compliquée.comment traiter?

5 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Les pertes blanches

    Les pertes blanches naturelles ou physiologiques

    Elles apparaissent à la puberté. Sous l’effet des oestrogènes le col de l’utérus commence à produire des sécrétions translucides ou blanchâtres. Celles-ci sont plus ou moins importantes selon le moment du cycle menstruel et s’il y a prise de pilule.

    Ces pertes blanches sont tout à fait naturelles, elles ne sont pas sales et il ne faut surtout pas faire de douches vaginales c’est-à-dire se laver l’intérieur du vagin au risque de déstabiliser la flore vaginale.

    A quoi servent-elles ?

    Les pertes blanches ont un rôle très important. Elles servent à accueillir les spermatozoïdes et à les conduire jusqu’à l’utérus en les protégeant de l’acidité du vagin.

    Les pertes blanches anormales ou infectées

    Cependant, si vous avez l’impression qu’elles sont anormales, qu’elles changent de couleur, qu’elles ont une odeur inhabituelle ou que vous éprouvez des douleurs ou des démangeaisons au niveau de la vulve il ne faut pas hésiter à consulter un médecin ou un gynécologue, qui déterminera l’origine du problème.

    Règles douloureuses associées au syndrome prémenstruel :

    Les règles douloureuses sont fréquentes à la fin de l’adolescence et à la péri ménopause, qui sont des périodes de fortes fluctuations hormonales. La prévalence des douleurs menstruelles varie de 50 % à 80 %, selon le groupe d’âge. De ce nombre, 5 % à 15 % des femmes sont suffisamment incommodées pour devoir modifier leurs activités quotidiennes (repos forcé, absentéisme scolaire ou professionnel).

    Les prostaglandines, messagers cellulaires hormonaux, stimulent les contractions utérines et jouent un rôle crucial dans le contrôle des douleurs menstruelles. Ces prostaglandines résultent du métabolisme des acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6 : les prostaglandines de série 1 et 3 issues du métabolisme des acides gras oméga 3 ont des effets anti-inflammatoires, tandis que celles de série 2 proviennent des acides gras oméga 6 et causent l’inflammation.

    Les acides gras oméga-3 font donc l’objet de nombreuses études pour comprendre leur intérêt dans le traitement des douleurs prémenstruelles. Les résultats des études cliniques menées jusqu’à ce jour tendent en effet à confirmer l’intérêt de la consommation d’acides gras oméga 3 sur la diminution des douleurs menstruelles.

    Le magnésium également, en favorisant la relaxation musculaire et notamment du muscle utérin, aiderait à diminuer les symptômes de la dysménorrhée. Enfin, la vitamine E, en favorisant l’apport sanguin au muscle qu’est l’utérus, pourrait diminuer la douleur durant les menstruations.

    En espérant avoir répondu à ta question

    Amicalement...

  • il y a 1 décennie

    Non,si uniquement,blanches,non malodorantes,c'est souvent d'origine ethnique(brunes)ou hormonale

  • il y a 1 décennie

    non, mais il faut aller voir un gynécoloque ainsi tu seras rassurés et elle pourra te dire ce qu'il faut faire.

    Source(s) : amie
  • il y a 1 décennie

    Cela relève de la médecine, il faut voir un médecin et pas un site de Q/R, si vraiment c'est réel et important

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    si elles n'ont aucunes odeurs ni couleurs foncées il n'y a pas d'infection !!! c'est tout a fait normal !! t'inquiète pas !! si elles te gènent et si elles sont abondantes va voir un gynéco mais ce n'est pas une infection !!

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.