Simone W a posé la question dans SantéSanté et démarches administratives · il y a 1 décennie

Quels sont les bénéfices physiologique du rire.?

8 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Le rire réduit la fréquence respiratoire, il ralentit le rythme cardiaque, il diminue la tension artérielle et améliore la circulation sanguine, il apporte une détente musculaire et il réduit la douleur en augmentant la sécrétion d'endorphine qui diminue les effets du stress, il améliore la qualité du sommeil.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Le rire declenche dans le cerveau, un flux de dopamine et de serotonine qui ont pour effet de detendre et evacue le stress du systène nerveu central. C'est donc très utile de rire au quotidien.

    Source(s) : "Une opération de boycott est en cours afin de lutter contre le déferlement de haine et de censure irréfléchie constatés sur ce site. Si vous souhaitez suivre ce boycott réunissant de très nombreux utilisateurs, c'est très simple. Ne posez plus de question, ne répondez pas aux gens haineux, racistes ou insultants. Le but est de faire réagir l'équipe de Yahoo Q/R" Merci de coller ce message à la fin de toutes vos réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Le teint est plus joli, les yeux brillent, il détend tous les muscles et te fais un bien fou... Les gens ont l'air tout de suite sympa. Sourions et rions...

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Quand on rit on est pas triste.

  • il y a 1 décennie

    " un éclat de rire vaut un beefteack "

    dit la maxime

  • il y a 1 décennie

    Les vertus du rire sont bien réelles ! Cette fonction typiquement humaine n'a pas uniquement un rôle social. L'humour aurait un effet bénéfique sur notre corps ! Au point que les blagues constitueraient une véritable drogue dont nous ne pouvons pas nous passer ! Aucune chance de mourir de rire, au contraire !

    De nombreuses études se sont penchées sur les vertus du rire. Et la liste des bienfaits est longue. Ainsi, l'humour pourrait réduire les sensations de douleur, booster le système immunitaire, améliorer les fonctions cognitives, prévenir les maladies cardio-vasculaires, chasser le stress… Sans oublier les fonctions sociales du rire, qui permet de faciliter les rapports avec les autres, de s'intégrer à un groupe… Difficile aujourd'hui d'imaginer une vie sans humour !

    D'ailleurs, de nombreux scientifiques se sont penchés sur l'utilisation de l'humour lors de psychothérapies, notamment de groupe. Et les résultats semblent effectivement montrer que le rire, s'il est utilisé à bon escient, peut s'avérer être un précieux allié du thérapeute. D'ailleurs, en dehors des thérapies, des "clubs du rire" se sont montés récemment, pour proposer une relaxation par l'humour. Certes, la méthode est plus proche d'exercices de respiration issus du yoga que d'une réelle partie de rigolade… Néanmoins, ces initiatives soulignent si besoin est le rôle essentiel du rire dans l'équilibre émotionnel. D'ailleurs, notre cerveau ne pourrait pas se passer de rire régulièrement…

    Cette addiction de notre intellect au rire vient d'ailleurs d'être confirmée récemment. Des chercheurs américains ont montré que l'humour aurait le même effet qu'une drogue. Pour en arriver à cette conclusion, ils ont soumis 16 volontaires à un IRM (appareil d'imagerie par résonance magnétique) permettant d'observer les zones du cerveau activées. Après leur avoir donné des illustrations, certaines drôles et d'autres sans queue ni tête, ils ont observé leur activité cérébrale. Ils ont ainsi remarqué que les images les plus drôles activaient les "centres de récompense", situés dans la partie gauche du cerveau. Ces zones sont impliquées dans la libération de dopamine, un neurotransmetteur primordial dans les sensations de plaisir. D'ailleurs, cette stimulation particulière du cerveau par l'humour est proche de celle des drogues. Ce qui pourrait expliquer pourquoi la marijuana fait rire... Plus sérieusement, les chercheurs pensent que cette observation permettra d'élucider les mécanismes de la déprime et ainsi trouver de nouveaux antidépresseurs.

    Source(s) : Doctissimo
  • il y a 1 décennie

    le rire, c'est bien connu, déstresse et fortifie le coeur en ralentissant le rythme cardiaque.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.