Jeanviet a posé la question dans Musique, ciné, tv, loisirsCinéma · il y a 1 décennie

Savez-vous pourquoi les places de cinéma sont-elles aussi chères et n'ont cessé d'augmenter depuis 10 ans ?

Samedi soir, je suis allé voir Indigènes (excellent film) sur les champs elysées, j'ai payé ma place 10,60 euros + 10,60 euros pour ma copine (21,20 euros à deux !) Alors qu'un DVD ne coûte que 14,90 euros à sa sortie (les prix n'ont fait que baisser depuis qq années), qu'est-ce qui explique que pour le cinéma ce soit l'effet inverse qui se passe: il y a quelques années je payais entre 3 et 4 euros la place... y a-t-il une taxe qui est apparue pour payer les intermittents du spectacle? les distributeurs sont ils plus gourmands? les salles de cinéma ? les producteurs ? qui profite le plus du gâteau ?

Mise à jour:

Waouh ! + de 200 réponses ! Merci à tous et à toutes ;-) Continuez à répondre, j'ai prolongé le délais d'expiration de la question à 1 semaine...

Pour que ça soit équitable entre tous et ttes , je lirai toutes les questions 1 par 1 en commençant par la fin (+ vous postez tard, + vous avez de chances d'être lu en 1er)

Je suis impressioné par la qualité des réponses , vous y allez tous de votre plus belle plume, c'est riche, et très instructif.

On voit déjà qu'il y a bcp de disparité suivant les régions: entre 13 et 20 euros chez les anglais (dixit David R), entre 5 et 7 euros en province (sauf à Angers ou c 9,60 euros, selon krips), 1 euro en Afrique (selon Mandjou D)... Tif nous rappelle que c'étais 5 F ds les 70's

Bcp d'entre vous parlent du passage à l'euro, des téléchargements illégaux, des acteurs - ça coûte cher la chirurgie selon Seb b ;-)

Il y a une frange plus studieuse qui parle de Yield Management (Fifou), de théorie de Boumol (Raoul V), de loi de l'offre et la dde.

267 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Bonne question, à laquelle plusieurs réponses peuvent être données...

    1) Le passage à l'Euro a été, comme partout, l'occasion de bien faire grimper les prix...

    2) Les salles indépendantes ayant disparues ou presque, les grands circuits d'exploitation se partagent les gâteau (UGC, Gaumont, Pathé, MK2). Ils peuvent s'entendre sur les prix et ne se font pas de concurrence frontale. A Paris, il y a une territorialité de ces complexes de plus : ils se partagent le gâteau. UGC aux Halles et Bercy, Gaumont Place d'Italie, Pathé Place de Clichy,MK2 dans le 20 ème... Sauf à Montparnasse et sur les Champs, où les enseignes se côtoient. Mais la plupart du temps, ils ne passent pas les mêmes films.

    3) Maintenant la place est chère à l'unité, certes (en Angleterre, c'est près de 15 euros !!!). Mais c'est aussi pour inciter les gens à prendre des cartes d'abonnement et à se fidéliser. Et la carte illimitée pour ceux qui vont beaucoup au cinéma a été une aubaine. Il suffit d'y aller trois fois par mois pour que ce soit rentable. L'apparition des cartes illimitées a évidemment changer le rapport du spectateur au cinéma. Dire que c'est en bien ou en mal ne me semle pas avoir grand intérêt :les choses évoluent, c'est vrai et c'est un autre débat. L'existence de la carte illimitée est nulle sur la façon de produire des fims : rappelons que ce système n'existe pas aux USA. Donc la production cinématographique est toujours hétérogène. Du bon, du moins bon... On peut remarque un essoufflement des blockbusters, le spectateur a envie de rêver et de se divertir certes, masi il a besoin de sens également, des choses qui tiennent au ventre. Eastwood sera toujours plus populaire que Michael Bay, et c'est tant mieux !

    Cela a changé le rituel du cinéma - l'a fait passé en mode de grande consommation, et que certains comportement de spectateurs liés à cela sont pénibles. D'un autre côté, les passionnés de ciné peuvent se gaver et donner une chance à des films qu'ils n'auraient pas vu en devant payer la aplace au prix fort, cela permet des découvertes..

    Ce qui est sûr, c'est que la fréquentation des salles se porte très bien. Donc le prix à l'unité n'est certainement pas pour compenser des pertes...

    La salle est bénéficiaire pour les cartes illimitée jusqu'à 7 films par mois. Au delà, c'est à perte.

    4) Aujourd'hui, les complexes se font le plus de thunes avec les bonbons, les cafés, friandrises, sandwichs, pop corn et autres boissons qu'avec les places. L'interêt de la carte illimitée c'est de donner l'impression que la place est gratuite et qu'on peut dépenser à l'intérieur.

    EN CE QUI CONCERNE LES PARTS DE GATEAU, c'est difficile à dire avec précision, parce que cela dépend des contrats entre exploitants (UGC, Gaumont...) et le distributeur (celui qui vend le film aux salles). Ce sont des pourcentages qui se négocient.

    C'est le distributeur qui paye le producteur du film : pareil, les pourcentages sont négociés au cas par cas.

    Une fois les taxes enlevées - et il n'y en a pas pour les intermittents ! -, il y a 80 % grosso modo du prix du billet à se répartir entre l'exploitant et le distributeur. Généralement, le distributeur en récupère 40 % ( des fois moins, des fois plus, cela dépend des contrats). Mais là-dessus, le distributeur doit payer le producteur et la SACEM pour les droits musicaux.

    L'exploitant paye le cout d'exploitation du film.

    Il est évident que les pourcentages vont être basés sur des rapports de force : le distributeur d'un gros film qui aura une rentabilité assurée pourra négocier des pourcentages plus élevés que pour un petit film indé.

    Pour résumer, c'est une rémuneration en cascade : l'exploitant paye le distributeur qui paye le producteur qui paye les auteurs.

    C'est quand même l'exploitant qui a la plus grosse part du gateau (environ 50%).

    PS : il faut bien avoir en tête que tout la chaine de rémunération se fait sur la base de pourcentages. IL EST DONC FAUX DE DIRE QUE LE SALAIRE D'UN ACTEUR OU LE COUT FARAMINEUX D'UN FILM A UN IMPACT SUR LE PRIX DE LA PLACE : l'exploitant n'est pas producteur, pas plus qu'il n'achète un film comme un commerçant achète un produit qu'il met en magasin. Il verse un pourcentage sur le taux de fréquentation. C'est pour cela que le prix de la place est la même, qu'on aille voir un film à 250 millions de dolalrs de budget ou un film à 10 millions.

  • il y a 1 décennie

    Ben déja si tu va pas sur les champs élysée, ca te coutera un peu moin cher. Prend Bercy, qui est largement mieux équipée au niveau des salles, ca te coute un euro de moin. Oui bon c'est pas enorme, mais voila c'est déja ca. Ensuite faut voir que tu es sur Paris, et le prix de l'immobilier, est pas forcement donnée sur paname. Et tu va pas le croire mais un cinéma paye des factures dont celle des locaux. Ensuite y'a les salaires pour faire tourner la boutique et puis faut que la salle soit rentable mm si elle n'est pas pleine. Ce qui veut dire que grosso modo (a vue de nez mais je peux me tromper) avec 30% de remplissage faut que ca paye les frais. Ensuite faut arreter de relayer les débilité du genre "les téléchargements blablabla" les téléchargement n'ont jamais rien impacté. Les ventes de disque se cassait la gueule avant la venue du peer to peer, et le cinema ne c'est jamais aussi bien porté depuis 3 ans. Les ventes remontent. Sans parler des ventes de dvd qui crèvent le plafond. Faut pas avaler tout ce qu'on vous dis sans vous renseignez quoi. Mais bon je m'écarte de la question.

    Enfin bref, le cinéma augmente, mais comme le reste, la patinoie c'est 9 euro, l'entrée à la piscine c'est 4 euro et le prix de la baguette comme du malabar on gravement augmenté.. bref oui ca augmente tout les ans et ca va continuer, parceque le prix de la vie augmente.

  • il y a 1 décennie

    en plus sur les Champs c'est pas ce qu'il y a de moins cher !!!!

    En banlieue parisienne le tarif plein est aux alentours de 9,50 euros (au MK2 biblio aussi)

    En fait, ça a surtout augmenté depuis l'euro ! j'ai constaté que lorsqu'on était encore en francs, une place tarif plein coutait entre 40 et 50 francs (c'était déjà pas donné !).

    A l'heure actuelle, une place coûte, en moyenne, 9,50 euros. Si on convertit on trouve 62 francs !!!!

    Qui aurait accepté de payer ce prix pour aller au ciné avant ?????

    La raison avancée par les responsables des cinés est la création des multiplex et le confort qui est meilleur qu'avant. Moi je crois surtout qu'ils ont fait comme tout le monde, que ce soit les supermarchés...., ils ont profité de l'euro pour se goinfrer en comptant sur le "laissez-aller" des gens qui ne convertissent pas et ne font pas forcément attention !

    Source(s) : Vive les tarifs réduits étudiants et ImaginR
  • il y a 1 décennie

    Alors moi je vais te répondre (enfin ce n'est que mon avis )

    J'habite à Brest et il y a moins de 5 ans un énorme complexe cinéma s'est ouvert, il y a 20 salles avec un bar, des ventes de bonbons, pop corn et autres merdes. Il y a des vigiles qui circulent un peu partout, au moins 5 vendeuses pour les bonbons, 4 au bar + tous ceux qui vendent les tickets et on te vérifie ton ticket au moins 3 fois avant que tu entres dans la salle.(vous pouvez aller vérifier...)

    La projection des films est complétement gérée par informatique avec un système très évolué (et donc qui coute très cher) bon ben il faut amortir, donc la place est très chère : la dernière fois en plein tarif on aurait du payer 21€ (mais heureusement on est étudiants donc on a eu une réduc...) et puis si le cinéma est placé en plein centre ville, ils peuvent augmenter le prix puisque les gens préfèrent rester en ville plutôt que de s'éloigner!

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    dis moi un truc qui a baissé........................................

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Ce qui joue également sans aucun doute c'est le fait que les petites salles n'existent quasiment plus au profit de multiplex aux investissements importants en termes de structure. Il leur faut donc avoir un retour sur investissement rapide. Ce phénomène joue également sur la concurrence: si auparavant un quartier disposait de 3-4 petites salles concurrentes qui devaient jouer sur les prix pour attirer les clients, aujourd'hui le multiplex se retrouve seul sur sa zone géographique et peut pratiquer les tarifs qu'il souhaite.

  • il y a 1 décennie

    Chez moi à Nancy, la place de ciné dans un complexe Kinépolis équipé de projecteur numérique est à 8 euros maxi. Pour une salle en projection normal, c'est 7 euros.

    Le mercredi c'est 5 euros dans toutes les salles, pour tous.

    Paris c'est très cher, et encore plus les Champs élysées. Je ne t'envie pas lol

  • il y a 1 décennie

    parce que sur les Champs ils peuvent faire ce qu'ils veulent ces arnaqueurs!!! C'est frauduleux quand on y pense. Boycotter les Champs, moi je dis oui! A Lyon, c'est environ 7euros. Mais à Madrid, où j'habite maintenant, ça coûte 2.50 euros pour aller voir un film en plein centre ville.

  • il y a 1 décennie

    je me suis posée la meme question quand j'ai voulu aller au cine et que j'ai vu le prix j'ai fait demi tour(9.2euro) j'ai la chance d'avoir un ciné utopia a 5.5euro ou 3.5 selon l'heure et je ne vais plus qu'a celui la il est hors de question que j'enrichisse les gros "bibendum" que ce soit les salles avec tous leurs aléas les producteurs et tutti quanti

  • pum
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    meme sans aller sur les champs, la place est dans les grandes chaines de cinéma pas à moins de 9€ .... je sais pas à quoi c'est du en réalité, peut etre trop de gourmandise du milieu mais en tous les cas, c'est devenu un luxe!

    imagine un couple avec 3 enfants le prix de la sortie! y'a meme plus de tarif reduit pour les momes!!!!!! ta sortie te revient à 45€! après qu'ils viennent pas pleurer sur le téléchargement ou les copies de dvd!!!!

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.