Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureSavoir vivre · il y a 1 décennie

Quelle est l'origine de l'expression "à vos souhaits" ?

7 réponses

Évaluation
  • .....
    Lv 4
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    En fait, il existe différentes explications concernant cette tradition, souvent considérée comme malpolie, car il signifie que l’on a remarqué qu’une personne éternue fortement !

    Au moyen age, lorsqu’une personne éternuait, son entourage lui prodiguait un "Dieu vous bénisse" car à une époque ou la peste décimait la population, l’éternuement était le premier symptôme de cette maladie. Ainsi, demander à Dieu de bénir le soi-disant malade, le protégeait de l’infection.

    Une autre explication concerne le fait que, lorsque l’on éternue, une partie de l’âme est expulsée le corps (on pensait à l’époque que le siège de l’âme était la tête). Dire "A vos souhaits" était sensé protéger cette petite partie de l’âme et ainsi, favoriser le destin.

    Une dernière explication concerne le Saint-esprit qui, ayant éternué en disant que Marie (la mère de Jésus) était bénie entre toutes les femmes, symbolise la séparation temporaire de l’âme et du corps, ce qui recoupe la première explication.

  • il y a 1 décennie

    on pensait que chaque éternuement correspondait à une page tournée dans le "livre de son existence" par le diable.

    ainsi donc, en disant "à vos souhaits" on prémunissait celui qui éternuait d'une "nouvelle page" néfaste.

  • R6
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    le petrin

  • il y a 1 décennie

    la politesse voudrait qu'on ne dise rien à celui qui vient d'éternuer pour lui montrer que l'on n'a rien remarqué

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    au moyen-age est arrivé la mode des grandes poches dans les redinguotes,et celles-ci était remplis de piéces!car n'existaientt pas encore les portes-monnaie et les bourses n'avait plus la côte!

    chaque fois qu'un noble éternuait des piéces s'éparpilliaient sur les pavés!et les passants criaient " Ah vos sous ...hé !!!

    Source(s) : une vie antérieure.......
  • il y a 1 décennie

    Avant l'éternuement était signe de maladie (de nos jours ça l'est encore un peu, mais on n'en crève plus). Alors comme tu avais attrappé "la crève" (grippe, fièvre, etc), tu pouvais mourir.

    Que reste-t-il à celui qui va mourir ? Et bien que ses souhaits se réalisent (souhaits de santé).

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    En fait, il existe différentes explications concernant cette tradition, souvent considérée comme malpolie, car il signifie que l’on a remarqué qu’une personne éternue fortement !

    Au moyen age, lorsqu’une personne éternuait, son entourage lui prodiguait un "Dieu vous bénisse" car à une époque ou la peste décimait la population, l’éternuement était le premier symptôme de cette maladie. Ainsi, demander à Dieu de bénir le soi-disant malade, le protégeait de l’infection.

    Une autre explication concerne le fait que, lorsque l’on éternue, une partie de l’âme est expulsée le corps (on pensait à l’époque que le siège de l’âme était la tête). Dire "A vos souhaits" était sensé protéger cette petite partie de l’âme et ainsi, favoriser le destin.

    Une dernière explication concerne le Saint-esprit qui, ayant éternué en disant que Marie (la mère de Jésus) était bénie entre toutes les femmes, symbolise la séparation temporaire de l’âme et du corps, ce qui recoupe la première explication.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.