@ηgiε a posé la question dans VoyageÉtats-UnisNew York · il y a 1 décennie

Pourquoi New-York est-elle surnommée the Big Apple ?

9 réponses

Évaluation
  • WATER
    Lv 5
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    "C'est apparemment John J. Fitzgerald, chroniqueur des courses de chevaux au Morning Telegraph, dans les années 20, qui lança le terme de 'Big Apple' --La Grosse Pomme.

    En reportage à la Nouvelle Orléans, il entendit des valets d'écurie noirs-américains appeler les champs de course de New York, 'The Big Apple'. Le terme lui plut et il donna comme titre à sa chronique 'Around the Big Apple'. 'The Big Apple' servit par la suite à décrire tout ce qui touchait aux courses à New York. Dix ans plus tard, de nombreux musiciens de jazz commencèrent à utiliser le terme de 'Big Apple' pour désigner n'importe quelle grande ville surtout du nord des Etats-Unis, puis pour désigner New York, et plus particulièrement Harlem, comme la capitale mondiale du jazz.

    Par extension, 'The Big Apple' devint synonyme de New York et le terme de 'Fun City' --la ville où l'on s'amuse bien-- qui était très utilisé dans les années 60 disparut au profit de 'The Big Apple'. "

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Baker
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Quand un musicien a le trac avant une représentation, on dit en anglais que sa pomme d'Adam grossit à l'en étouffer. New-York étant rapidement devenu l'un des hauts lieux du jazz, les musiciens l'ont désigné "the big apple", par référence à l'émotion provoquée à l'idée de jouer dans un endroit si prestigieux. En français, on pourrait traduire ce surnom par "le grand trac".

    Toutefois, la véritable explication est antérieure à cela. Après la révolution française, des aristocrates ont émigré aux Etats-Unis pour échapper à la guillotine et à la Terreur. En 1803, Mlle. Evelyne Claudine de Saint-Évremond se réfugie à New-York. Cultivée, belle, élégante et raffinée, elle ne tarde pas à charmer la haute société new-yorkaise, et l'année suivante elle doit épouser l'un des plus fortunés d'entre eux, John Hamilton, qui cependant annule le mariage à la dernière minute.

    Elle ouvre dans la foulée un "salon" au 142 Bond Street, un des quartiers les plus luxueux, qui accueille des européennes cultivées et l'élite masculine de la ville. Ce n'est pas un "bordel" insalubre comme il en existait à New-York : les jeunes gens sont attirés par les qualités intellectuelles des demoiselles d'Evelyne et les fastueuses réceptions qui y sont données, ainsi que par la discrétion de celles-ci. Les employées d'Evelyne en profitent bien entendu pour essayer de se marier à l'un de leurs clients.

    Les new-yorkais étaient amusés par l'origine biblique du nom d'Evelyne, qu'ils appelaient Eve, et elle a surnommé ses filles : "mes pommes irresistibles" par référence à la pomme d'Eve. Les jeunes hommes de bonnes familles ont rapidement pris l'habitude, pour désigner leur visite chez Eve, d'utiliser ce terme : "aller goûter les pommes d'Eve".

    En 1870, L'Annuaire des Gentlemen de New-York (Gentleman's Directory of New York City) utilise ce terme pour parler des maisons closes en toute discrétion. Il y note : "de par leur fraîcheur, leur douceur, leur beauté et leur fermeté au toucher, les pommes de New-York sont supérieures à toutes celles du Nouveau Monde, et même de l'Ancien".

    New-York est alors désigné par tout ce qui a trait aux pommes : le Pommier, la Vraie Pomme, etc. C'est l'endroit des Etats-Unis où l'on compte la plus grande densité de maisons closes. En 1892, le candidat William Bryan dénonce dans sa campagne la corruption et la débauche qui sévissent à New-York en ces termes : "New-York est la plus folle des pommes pourries sur l'arbre du fédéralisme décadent". Les électeurs ont très bien compris le double sens de sa phrase.

    C'est au début du XXème siècle, alors que tout le monde appelait New-York "The Apple" ou "The Big Apple", bien que l'esprit "festif" ne soit plus d'actualité et se soit déplacé au Sud Ouest des Etats-Unis, que des conseiller en communication commencent à avoir l'idée d'exploiter ce surnom largement répandu, mais plus adapté et aux origines sulfureuses. Ils vont utiliser les slogans "an apple a day keeps the doctor away" et "as american as apple pie" pour modifier tant l'image de la pomme que celle de New-York. Dans les années 30, pendant la grande dépression, des pommes seront distribuées aux pauvres. Et juste après cela, les jazzmen reprendront à leur compte l'explication de "The Big Apple" pour qualifier New-York, comme expliqué en début d'article.

    Source(s) : The Society for New York City History
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 4 ans

    C'est en fait parabiblique; l. a. pomme, c'est celle que Eve n'a pas voulu manger et que les lobbies ayant leur siège à long island ont conservé précieusement en symbole de fidèle désobéissance...ça pourrait coller, non ?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    marie, je connais new york, les jockeys de l epoque appelait comme ca les champs de courses de new york.

    apres le terme a ete repris par des musiciens de jazz en reference au succes car les arbres en etaient plein

    et pour finir un president de societe avait lance une campagne publicitaire avec en titre la grosse pomme ( the big apple)

    et voila. clin d oeuil!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    D' autre on déjà bien répondue, je te laisse juger.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Steve
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Le siège social d'Apple est là-bas... en fait, j'en sais pas plus que toi!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    desolee je ne savais pas

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    parce qu'elle est bien juteuse

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    même question ici, alors même réponse

    http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ah...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.