L'autorité d'un seul, c'est un crime ?

"Sans l'autorité d'un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L'autorité d'un seul, c'est un crime." Comment comprenez-vous cette citation de Louise Michel ? ... Peut-on y voir un rapport avec le fameux " La propriété, c'est le vol... afficher plus "Sans l'autorité d'un seul, il y aurait la lumière, il y aurait la vérité, il y aurait la justice. L'autorité d'un seul, c'est un crime."

Comment comprenez-vous cette citation de Louise Michel ? ... Peut-on y voir un rapport avec le fameux " La propriété, c'est le vol " de Proudhon ?
Mettre à jour: @Quetzal & Martin : « L’autorité d’un seul »… cela ne signifie-t-il pas « quelque soit celui qui use d’autorité » ? Donc il n’y a pas ici de notion de prise de pouvoir comme chez Bakounine ou Marx, mais de se déprendre de la tentation de celui-ci. Et le reste de la phrase l’inspire. Par ailleurs, l’autorité... afficher plus @Quetzal & Martin :
« L’autorité d’un seul »… cela ne signifie-t-il pas « quelque soit celui qui use d’autorité » ? Donc il n’y a pas ici de notion de prise de pouvoir comme chez Bakounine ou Marx, mais de se déprendre de la tentation de celui-ci. Et le reste de la phrase l’inspire.

Par ailleurs, l’autorité n’est-elle une propriété ?… celle du pouvoir.
Mise à jour 2: @Che : Non, pas communiste, communarde et anarchiste.
Mise à jour 3: @Micdal : Si personne ne monopolise le pouvoir, c'est donc qu'il s'exerce collectivement, de fait. Après tout est une question d'organisation.
5 réponses 5