Amigo a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Une bonne éducation est elle la meilleur solution pour combattre l'extrémisme et le fanatisme?

14 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Oui tout à fait .

    J’ai toujours répété que tout le monde a besoin d’architectes et d’ingénieurs pour construire des maisons et des machines. Mais nous avons besoin aussi d’une autre génie : Celle de s’approprier les moyens de trouver le chemin vers la raison et le cœur d’autrui. Nous savons que beaucoup d’hommes ont cru à la religion à partir de l’amour qui naît entre celui qui appelle à la religion et celui qui est appelé à cette religion. C’est pour cette raison que l’amour fut le fondement de tous les Messages divins. En voulant condenser le sens du divin dans la conscience des gens, Jésus Christ (p) a dit : « Dieu est amour ». Dieu, le Très Haut, a aimé l’homme et c’est pour cette raison qu’Il l’a créé, qu’Il lui a donné l’existence, qu’Il l’a comblé de ses bienfaits, qu’Il a été miséricordieux avec lui, qu’Il lui a pardonné ses fautes. Et c’est pour cette raison que le Prophète Mohammad (P) a dit : « Nul n’est croyant que lorsqu’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même, et lorsqu’il déteste pour son frère ce qu’il déteste pour lui-même ».

    Il n’est pas possible de convaincre par la violence et la cruauté, mais il est possible de convaincre par l’amour et la bonne parole qui sont l’œuvre d’un bon cœur et d’une langue douce. Dieu, le Très Haut, a évoqué cette règle en parlant du Prophète (P) : ((Tu as été doux à leur égard par une miséricorde de Dieu. Si tu avais été rude et dur de cœur, ils se seraient séparés de toi)) (Coran III, 159). Ainsi, Dieu nous apprend que la sagesse qu’Il a recommandée au Prophète (P) et à ses partisans est de s’adresser, par la bonne parole, au cœur de l’autre, pour pouvoir pénétrer ensuite dans sa raison.

    On peut être différent des autres en adoptant une religion ou en ayant des options politiques, sociales ou culturelles différentes des leurs. Une telle différence ne doit pas être synonyme d’animosité et d’hostilité. L’étude rationnelle de cette question nous montre que l’autre est différent sur le plan religieux ou politique parce qu’il a vécu dans des conditions sociales ou culturelles différentes. Il ne faut donc pas être violent avec lui. Au contraire, il faut l’inviter au dialogue où chacun connaît le point de vue de l’autre, ce qui ouvre la voie à la persuasion et à la compréhension mutuelle. Ce qui fait peur de l’autre est souvent le côté caché de sa pensée et de ses intentions ; il suffit de s’ouvrir mutuellement les uns aux autres pour dissiper beaucoup de malentendus. L’Imâm ‘Ali a dit à ce propos : « Si vous vous ouvrez les uns aux autres, vous n’aurez pas à être enterrés les uns par les autres », ce qui veut dire que la transparence et le dialogue qui nous sont conseillés par l’Islam sont susceptibles de conduire à l’amour et à l’entente.

    Certaines personnes se mettent à polémiquer au sujet de ce dont ils ne connaissent pas, comme tous ceux qui entendent quelque chose et le prennent pour vrai. Mais Dieu dit : ((Vous avez polémiqué au sujet de ce dont vous aviez connaissance, pourquoi polémiquez-vous au sujet de ce dont vous n’avez aucune connaissance ?)) (Coran III, 66). Des connaissances jurisprudentielles, historiques et culturelles sont nécessaires pour discuter les raisons d’une « fatwa » ou d’un point de vue donné au sujet d’une question historique ou culturelle. Mais ces conditions ne sont pas prises en compte par ceux qui ont recours au lavage de cerveau par lequel ils incitent, de manière fanatique, partisane et confessionnelle, les adolescents à polémiquer au sujet de ce qu’ils ne comprennent pas et ne les concerne pas. Chacun a le droit de polémiquer et de dialoguer avec les autres à condition de posséder la culture du dialogue, sinon le dialogue se transforme en insultes et en accusations du genre en vigueur dans notre société orientale.

    Dieu veut que nous vivions notre humanité dans celle de l’autre. Dieu est le Créateur des cieux et de la terre ; Il est l’absolument grand ; pourtant Il a dialogué avec Adam (p), avec le Diable et avec les Anges. Le Prophète (P) a dialogué avec les incrédules et avec les polythéistes. D’où nous avons toujours dit qu’au début, il y avait le dialogue. C’est le dialogue qui répand la paix dans la maison, dans la société et dans le monde. Nous, les Musulmans, avons besoin de dialoguer avec les laïques et les Occidentaux à condition de respecter les règles du dialogue et de connaître ce qui fait l’objet du dialogue.

    Nous vivons beaucoup de problèmes au niveau de la religion, de la jurisprudence, de la politique, de la société et de l’économie. Nous devons apprendre à créer des solutions à ces problèmes que nous créons nous-mêmes. Nous sommes fatigués et assiégés. Pourquoi donc nous cherchons ce qui nous fatigue davantage ? Pourquoi ne coopérons-nous pas pour rendre notre société une société aisée culturellement à travers le dialogue ?

    ((Appelle les hommes dans le chemin de Ton Seigneur par la sagesse et une belle exhortation ; discute avec eux de la meilleure manière. Ton Seigneur connaît parfaitement celui qui s’égare hors de son chemin, comme Il connaît ceux qui sont bien dirigés)) (Coran XVI, 125).

    @jout :bon pas tout les gens peuvent comprendre ta question ni les études religieuses et même les sciences de l'ingénieur ,tous cela dépasse leur capacité intellectuelle et notre taré passif au dessous qui parle du fanatisme (il fantasme) est le meilleur exemple ;oD

    @peace Merci à toi ,oui leur fanatisme est une barrière devant la paix ces tarés.

    Source(s) : L'Islam
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Oui si les pays sous développés réussi à combattre l'illettrisme tout sera possible et le monde sera si beau

    @Loviso:chapeau! si tous les religieux sont comme toi notre monde était si beau et ne te fait pas attention aux propos des participants haineux qui ne comprends pas,il leurs manque trop d'éducation.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Alphabétisation et contrôle de la natalité. C'est le début de la modernité.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Une bonne éducation un milieu sain de bonne fréquentations et suivre en ce qui concerne les musulmans la voie du prophète sage bon et aimant Dieu notre créateur - si tous les croyants avaient ce don de sagesse aimant et respectant autrui sans aucune disctinction ni de race ni de religion car chacun de nous à un seul Juge Dieu le créateur de l'Univers et l'extrémisme ni le fanatisme n'aura jamais lieu d'exister.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je dirais plutôt une meilleure connaissance de sa religion.En general les personnes dites extrémistes, ont leurs idées une fois adulte, les parents n'apprennent pas ça à leurs enfants, vous êtes toujours a pensé qu'on subi un lavage de cerveau, mais je vous assure que dans mes connaissances il y a 99% de musulmans, et personne n'a prévue de poser des bombes.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    je crois que bien eduquer ces enfants reviens non pas a ce qu il soit propre sur eux du matin au soir, de faire un bisous a la dame, ou de ne pas bouger a table, bien dire au revoir a grand pere avec un gros bisous

    Chez moi et je peux me tromper pour ces choses la c est le grand bazarre mais les valeurs sont super importante chez moi relation avec sa famile, embrasser leur grand parent de tout ler coeur et jamais par force, ne pas donner d importance a tout les jouer qu ils commandent a la tele, s occuper de leur animaux respecter les enfants differents, parler meme a table, me raconter leur journee a l ecole et leur difficulte

    Avec ca je pense qu il devienne plus tolerant au monde

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Oui, c'est nécessaire pour ces décennies.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Non plus nécessairement

    S'il s'agit d'une instruction religieuse, l'effet peut être plus dévastateurs. Dans le monde moderne, les extremistes leaders sont loins d'etre des mécréants .

    Ben Laden est un homme riche, puissant et instruit. Les creationistes sont au pouvoir aux USA.... et j'en passe

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Certes,mais c'est comme une salade sans sauce,votre bonne éducation ne doit pas être passive,il faut des actions pour convaincre les autres à changer d'attitude.Aussi,il est peut être judicieux de communiquer et de convaincre par un argumentaire qui sera à même de détruire la pensée jugée extrémiste ou fanatique comme vous le dites.

    Source(s) : personnelle.
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    On va dire que c'est un bon début.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.