Est-ce que le tourguenisme avance ?

Irrationnel, molletonné, souvent accidentel, jamais vraiment volontaire, le tourguenisme. Vous n'y croyez pas, pourtant, nous non plus. Le tourguenisme est-il un phénomène en voie d'extinction ou avance-t-il à vive allure, comme un petit cheval fou lâché dans la prairie ?

5 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Elle est vraiment chiante la pub honda, non???

  • il y a 1 décennie

    Un peu comme une spirale en trois dimension, dire qu'il avance ou qu'il recule n'est qu'une réduction du phénomène. Un peu comme appeler un carré un cube, c'est se couper d'une partie primordiable (!!) du problème.

    Source(s) : Casimir Perrier
  • il y a 1 décennie

    "Dans le monde réellement renversé, le haut est un moment en bas, ma tête tourne mais il paraît que c'est normal, car comme le tourguenisme avance, tourne et s'élève, l'hélicoïde se retourne sur elle-même dans son propre délire ; je suis, je voudrais être, j'essaierai d'être pile-poil au milieu, un no man's land terreux où fusent des missiles sol-sol et des jets d'encre, no man's land entendu comme le théâtre de l'affrontement entre la régulation normative et sociale des subjectivités, leur enchassement identificateur dans des segments comportementaux et des profils neuropsychophysio(patho)logiques d'une part, et le chaos primordial des créations narcissiques et libidinales d'autre part, vivantes, aimantes, qui doivent échapper à l'arraisonnement de toute esthétique et à son démantèlement programmé, à sa dévolution et sa standardisation en pack fraîcheur zéro pour cent hypoallergénique hypodermique en tête de gondole, l'entropie cette salope qui désagrège ronge bouffe consume la singularité sensitive, le sentiment collectif et annihile les processus de civilisation, parce que la plus techniciste d'entre elles se rationalise jusqu'à l'autophagie gargantuesque et l'amputation sensorielle, la lutte intersticielle qui essaie de faire pulser un peu, encore, pas beaucoup, de loin en loin, le chaos esthétique primordial, la soupe originelle, celle avec des pâtes en forme de bites dedans, la pangée mentale qui n'en finit plus de se fractionner sous le contrôle tectonique, et de subir le conditionnement industriel rayon frais, gâteaux secs, câblopérateurs et industries du désarmement. Alors si on considère l'insurrection festive et l'activisme de bidibulle comme une fin, l'antidote au désarroi, l'alternative à la subversion explosive, la nouvelle contestation qui supprime toute reconduction capitaliste finira trés probablement "dans ton cul", avec mon pied droit et un vieux gode-ceinture qui traînait par là, aussi."

  • il y a 1 décennie

    Le tourguenisme avançant en moonwalk, doigt dans le nez, mains sur les hanches et poutre apparente, il n’ira jamais plus loin que d’où il est parti… mais très vite. Cheikh Abdullah ben Hamad Al Khalifa m’a dit, pas plus tard qu’hier, que l’allure tourgueniste l’avait tellement impressionné qu’il payerait une fortune pour qu’Igore et Nicolaï viennent saillir ses pouliches… pour dire.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Nan, il avance, il tourne et il s'élève, dans le sens des aiguilles d'une pelle.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.