• Garder la motivation pour arrêter de fumer?

    J'ai arrêté de fumer depuis lundi (sans substituts et sans essayer de réduire) et bien que je vois déjà beaucoup d'effets positifs je trouve quand même dur de toujours garder la motivation. J'étais très motivée au début parce que je voulais être libre et j'en avais marre d'être contrôlée par la... afficher plus
    J'ai arrêté de fumer depuis lundi (sans substituts et sans essayer de réduire) et bien que je vois déjà beaucoup d'effets positifs je trouve quand même dur de toujours garder la motivation. J'étais très motivée au début parce que je voulais être libre et j'en avais marre d'être contrôlée par la cigarette (en plus de tous les autres aspects négatifs) et c'est vrai que parfois je me sens super bien d'avoir arrêté, mais dans certaines situations c'est beaucoup plus difficile surtout en soirée avec de l'alcool. Je sais qu'au fond j'ai plus envie de fumer et que c'est juste l'addiction à la nicotine qui parle, mais c'est dur de résister parce que des fois je me dis "aller, si je continue à fumer maintenant je vais pas mourir demain à cause de ça..." . Des conseils pour éviter ce genre de pensées ? J'essaye de penser aux gens qui me soutiennent, à mes raisons et j'essaye de me dire que ça serait bête de reprendre maintenant alors que la première semaine est passée (soi-disant la période la plus difficile) mais c'est quand même pas évident
    10 réponses · il y a 7 jours
  • Vivre avec les autres est pour moi un vrai calvaire, car j'ai toujours l'impression d'être jugé. J'adore être seul, en permanence. Pourquoi?

    Meilleure réponse : si vous vous sentez jugé c'est que vous vous jugez n'oubliez pas aussi que sans doute vous-même vous jugez les autres alors efforcez vous de ne pas les juger et vous juger
    Meilleure réponse : si vous vous sentez jugé c'est que vous vous jugez n'oubliez pas aussi que sans doute vous-même vous jugez les autres alors efforcez vous de ne pas les juger et vous juger
    15 réponses · il y a 1 semaine
  • Est-ce que ça vous touche, lorsqu'on vous confond avec quelqu'un surtout si il vous ressemble pas?

    Lorsqu'on vous confond avec quelqu'un, est-ce que ça vous touche, surtout si il vous ressemble pas?
    Lorsqu'on vous confond avec quelqu'un, est-ce que ça vous touche, surtout si il vous ressemble pas?
    5 réponses · il y a 4 jours
  • Dites-moi, une prise de conscience douloureuse n'est-elle pas EN GENERAL la conséquence d'une absence de remise en question, d'introspection?

    Meilleure réponse : Est ce une absence réelle de remise en question ou un refus ....par déni !!?? Ne pas se remettre en question permet sans doute une "tranquillité " d'esprit et une certaine sérénité, mais derrière cela n' y a -t-il pas une forme de lâcheté puisqu'on se voile la... afficher plus
    Meilleure réponse : Est ce une absence réelle de remise en question ou un refus ....par déni !!??

    Ne pas se remettre en question permet sans doute une "tranquillité " d'esprit et une certaine sérénité, mais derrière cela n' y a -t-il pas une forme de lâcheté puisqu'on se voile la face, on se ment et on occulte ce qui nous dérange !!
    Mais il arrivera toujours un moment où, selon les circonstances ou à la faveur d'une situation particulière , il deviendra inévitable et impossible de passer à travers .et là, le bât blessera car le" réveil " sera souvent brutal et douloureux bien plus que d'affronter systématiquement la remise en question permanente , qui est signe de bonne"santé " psychique
    Cette introspection oblige à ouvrir les yeux qu'on tenait bien clos pour ne pas voir et ne pas savoir , et la réalité nous pète souvent à la figure et de manière cathartique , très perturbante déstabilisante ..et très angoissante à vivre et à supporter
    Et la chute est .......hard
    6 réponses · il y a 1 semaine
  • Pensez-vous que nos sentiments ne peuvent s'entretenir que dans la réciprocité ?

    Peut-on haïr durablement une personne qui ne peut éprouver de haine envers qui que ce soit, peu importe ce qu'on lui ait fait subir ? À quel point l' amour "inconditionnel" peut survivre auprès de qqn qui n'éprouve jni amour ni attachement, non plus que la peine d'être rejeté ? Peut-il y... afficher plus
    Peut-on haïr durablement une personne qui ne peut éprouver de haine envers qui que ce soit, peu importe ce qu'on lui ait fait subir ? À quel point l' amour "inconditionnel" peut survivre auprès de qqn qui n'éprouve jni amour ni attachement, non plus que la peine d'être rejeté ? Peut-il y avoir une injustice "objective" si cette injustice n'est pas sentie comme telle par les principaux intéressés ?
    10 réponses · il y a 2 semaines
  • Quand un enfant de 15 ans regarde beaucoup de porno, est-ce que ça aura une influence dans sa vie d'adulte?

    et son rapport avec les femmes.
    et son rapport avec les femmes.
    13 réponses · il y a 2 semaines
  • Le psychiatre a-t-il les moyens infaillibles pour détecter le simulateur , quand celui-ci est un chevronné ?

    Meilleure réponse : Dans bien des cas, un psychiatre ne tombera pas dans le piège d'un comportement contrefait. Autant le diagnostic psychiatrique n'est pas infaillible pour déceler efficacement un trouble précis, autant il sera difficile pour une personne lambda de conduire un psychiatre vers le diagnostic d'une maladie... afficher plus
    Meilleure réponse : Dans bien des cas, un psychiatre ne tombera pas dans le piège d'un comportement contrefait.

    Autant le diagnostic psychiatrique n'est pas infaillible pour déceler efficacement un trouble précis, autant il sera difficile pour une personne lambda de conduire un psychiatre vers le diagnostic d'une maladie mentale simulée.

    Les méthodes d'évaluation sont conduites par des grilles à plusieurs entrées qui rendent difficiles à un patient ( à moins quelqu'un de féru dans le domaine concerné) d'imiter un individu réellement victime d'un trouble particulier.
    D'autant qu'un diagnostic prend en compte des comportements antécédents.

    Donc un médecin psychiatre peut se tromper de pathologie (diagnostic erroné sur des troubles ayant des ressources communes), mais rarement se laisser piéger par une attitude contrefaite ( du moins, pas longtemps...)
    13 réponses · il y a 2 semaines
  • Dites-moi, qu'est-ce qui a fait que dans son enfance, une personne puisse devenir perverse voire sadique en grandissant?

    Meilleure réponse : Ce sont souvent des enfants qui sont bloqués dans un corps d'adulte et qui ont vécu des expériences traumatiques dans leur enfance , décès abandon violence psychologique et parfois physique ,manque évident d'affection et 'attention , mère castratrice abus ... afficher plus
    Meilleure réponse : Ce sont souvent des enfants qui sont bloqués dans un corps d'adulte et qui ont vécu des expériences traumatiques dans leur enfance , décès abandon violence psychologique et parfois physique ,manque évident d'affection et 'attention , mère castratrice abus sexuel qui vont perturber et altérer gravement leur carte affective au point de ne plus être vraiment structuré voire déstructuré
    Alors il agit comme un enfant en ayant pas réelle conscience des conséquences et des implications
    et ce besoin de faire souffrir de faire mal leur procure une grande satisfaction une impression de pouvoir de domination sur les autres une espèce de "revanche " et de vengeance par rapport à ce qu'ils ont subi et vécu
    Le relationnel est compliqué difficile et toujours conflictuel voire délétère de part cette forme d'immaturité
    Comme il n'est pas structuré ni construit il ne sait que .............détruire puisque qq part il est "détruit" intérieurement

    Mais il y a aussi le cas de figure de "l'enfant roi " qui n'a eu aucun repère aucune limite aucun interdit et qui adulte pense que c'est ainsi que les choses fonctionnent et reproduit le schéma par ce qu'il ne connait que celui là c'est "naturel chez lui d'être un "tyran" jusqu’au pervers voire sadique , puisqu'il n'a jamais eu aucun référentiel aucune résistance , aucune limite , et qu'il a été survalorisé , adulé, et considéré comme un " dieu" et qui est auto centré sur son nombril avec un ego hyper dimensionné, ,sans jamais tenir compte des autres !!
    Le seul référence c'est lui et agit sans empathie réelle ni compassion puisque les autres "n'existent" pas à ses yeux
    Alors si on ne le "reconnait pas" comme un "dieu " un être d’exception, largement au dessus des autres .......la perversité va se manifester car il n'accepte pas et n'admet pas qu'on le considère comme un lambda puisqu'il ne le l'est pas et ne peut pas l'être à ses propres yeux
    Tout lui est dû et son plaisir passera avant tout même si ça doit écraser et briser d'autres ........
    et cet adulte passe vite de tyran à pervers et jusqu’à sadique s'i n'obtient pas ce qu'il veut et n'est pas considéré ni reconnu comme il veut l'être . ...
    4 réponses · il y a 2 semaines
  • Dites-moi, de quel problème psychologique peut souffrir une femme qui s'imagine avoir un enfant qu'elle n'a pas (ou n'a plus?)?

    Meilleure réponse : Troubles psychotiques avec spectre schizophreniforme : hallucinations ; (la malade entend, ressent ou voit des choses qui n’existent que dans sa tête) idées et convictions délirantes (idées fausses tenaces) ; émotions inappropriées ou absentes dépression avec trouble de l'humeur "De même, je ne sais pas... afficher plus
    Meilleure réponse : Troubles psychotiques avec spectre schizophreniforme :
    hallucinations ; (la malade entend, ressent ou voit des choses qui n’existent que dans sa tête)
    idées et convictions délirantes (idées fausses tenaces) ;
    émotions inappropriées ou absentes
    dépression avec trouble de l'humeur

    "De même, je ne sais pas si ce profil de femme a perdu un enfant, un nouveau-né ou un embryon" ou a subi un refus de FIV, ou son compagnon ne veut pas d'enfant, de tout façon il y aura dans ce cas une composante de deuil pathologique de l'enfant qui n'est pas là : le deuil délirant. La bouffée délirante à la suite d’un deuil se traduit par un état psychopathologique aigu avec l'apparition brutale d'un délire.
    Ça se voit le plus souvent chez des jeunes. En facteur déclenchant on a le traumatisme de la perte affective ou du changement de vie.

    Il faut aussi savoir que les limites ne sont pas fixes entre psychotiques, schizoïdes, paranoïdes, comme les "paraphrènes" et les schizophrènes ont en commun une perte sans processus ou travail de deuil (qui peut comme avec cette dame se bloquer sur le déni) , un vide immense a été rempli par un délire chronique.

    Les "définitions" sont envisagés aussi en fonction de la durée des symptômes : si ça dure moins d'un mois c'est un trouble psychotique bref, si c'est égal à 1 mois c'est un signe de trouble schizophréniforme, si on en est à 6 mois et plus c'est un signe de schizophrénie...
    6 réponses · il y a 2 semaines
  • Qu'est-ce qui fait qu'un élève jusqu'alors studieux et bon, commence à avoir de mauvaises notes?

    Meilleure réponse : Soit il est amoureux , .. soit il a des soucis avec d'autres gamins ( racket railleries méchancetés ...) ou familiaux ou ......pire !! Mais quelle que soit la raison il faut s'en inquiéter et sérieusement ...car il y a une cause qu'il faut traiter et vite!! car ... afficher plus
    Meilleure réponse : Soit il est amoureux , .. soit il a des soucis avec d'autres gamins ( racket railleries méchancetés ...) ou familiaux ou ......pire !!
    Mais quelle que soit la raison il faut s'en inquiéter et sérieusement ...car il y a une cause qu'il faut traiter et vite!!
    car c'est la manifestation d'un mal être important
    11 réponses · il y a 3 semaines
  • Pourquoi à Paris beaucoup de jeunes (je dirais la plupart) disent avoir un proche qui a été concerné par les attaques du 13 novembre?

    Cela ne me semblerait pas statistiquement réaliste. S'agit-il d'une petite mythomanie plus ou moins consciente qui serait en réalité une forme de solidarité ("on est tous concernés") ?
    Cela ne me semblerait pas statistiquement réaliste. S'agit-il d'une petite mythomanie plus ou moins consciente qui serait en réalité une forme de solidarité ("on est tous concernés") ?
    9 réponses · il y a 2 semaines
  • Cette déferlante raciste est elle due à la jalousie des blancs pour les performances religieuses, physiques et mentales des noirs&musulmans?

    Meilleure réponse : probable ....
    Meilleure réponse : probable ....
    6 réponses · il y a 2 semaines
  • Dites-moi, comment expliquez-vous le comportement et les réactions de tyrans chez certains enfants et adolescents envers les adultes?

    Meilleure réponse : Mais cela vient de l'éducation et à la base !! Dès le plus jeune âge si un enfant n'a pas de repères , pas de limites , pas de référentiels comment peut il se construire et se structurer ? Si on lui laisse tout faire sans jamais sévir il repoussera sans cesse les... afficher plus
    Meilleure réponse : Mais cela vient de l'éducation et à la base !!
    Dès le plus jeune âge si un enfant n'a pas de repères , pas de limites , pas de référentiels comment peut il se construire et se structurer ?
    Si on lui laisse tout faire sans jamais sévir il repoussera sans cesse les limites !!
    Un enfant très tôt teste ses parents et leurs limites ..c'est logique et tous le font
    Mais. si aucune limité n'est fixée ......il deviendra un enfant tyran !!
    Les parents sont soit laxistes, soit dépassés , soit pas assez disponibles et à l'écoute de leurs gamins!!
    ou tout cela parfois à la fois !!
    Le manque d'écoute et la non disponibilité sont des facteurs favorisants !!
    Et ensuite s'étonnent que leur enfant soit ........insupportable pas gérable et mal élevé.........mais ne s'interrogent pas sur la cause ..........alors que les bases devraient être données par eux !!!
    Ah il ne faut pas leur dire non à ces pauvres chérubins.ça va les traumatiser ............ben voyons!!!
    Il n'est pas besoin d'avoir recours à des fessées tout à fait inutile ......... juste savoir leur dire NON!!
    et leur expliquer surtout le pourquoi de ce NON
    Car même petit le gamin comprendra le NON et on lui explique avec SES mots à lui ou des exemples visuels mais il comprendra !!
    Mais lorsque 'on en parle autour de soi on passe pour des vieilles badernes ou des vieux k**ns réac et qui ne comprennent rien.....bien entendu !!
    Mais quand j'entends des minots de 5 ans parler aussi cru et aussi irrespectueusement à leurs parents ça me fait bondir et me met hors de moi et c'est fréquent ..........tous les jours j'en vois et j'en entends!!!
    Sans parler des caprices dans les magasins ou au restau et les hurlements quand on accède pas à ses désidératas!!
    et le pire c'est que les parents ne réagissent pas !!
    effarant et effrayant !!
    ========
    edit
    A noter que quelque soit le milieu on trouve ces enfants "tyrans" !!
    Mais on trouve aussi dans les milieux dits défavorisés des enfants sans problèmes et bien éduqués !!!
    Ce qui démontre bien que lorsque on est parent et responsable , et conscient de ses responsabilités et de tout ce que ça induit et implique .. éducation , attention amour et disponibilité etc .....l'enfant sera un enfant , ...... pas un roi ni un tyran !!
    4 réponses · il y a 2 semaines
  • Dites-moi, comment évolueront par la suite - d'après vous - des enfants (en bas-âge) et dont la mère souffre d'angoisses, de dépression...?

    Meilleure réponse : Cela dépend s'ils bénéficient d'un accompagnement/soutien externe à leur sphère parentale: familial ou social. En général se sont des enfants qui ont de gros handicaps de socialisation et souvent accompagnés de difficultés scolaires. Malgré leur jeune âge, ils ressentiront auprès de leur maman fragilisée... afficher plus
    Meilleure réponse : Cela dépend s'ils bénéficient d'un accompagnement/soutien externe à leur sphère parentale: familial ou social.
    En général se sont des enfants qui ont de gros handicaps de socialisation et souvent accompagnés de difficultés scolaires.
    Malgré leur jeune âge, ils ressentiront auprès de leur maman fragilisée par la maladie, des moments d'insécurité, des appréhensions d'absence.
    Le père étant pris par les besoins professionnels, ne pourra combler correctement le déficit d'accompagnement maternel.

    Ces enfants devenus adolescents seront encore fragilisés dans ces groupes sociaux très vindicatifs et exigeants en terme de relations interpersonnelles.
    Ils auront par la suite du mal à assumer leur insertion sociale, par méconnaissance ou incompréhension des éléments agissants sur les rapports humains.
    Des peurs indistinctes aussi.

    Adultes fréquemment confrontés à des troubles anxieux, tout dépendra des terrains sociaux qu'ils rencontreront devant eux.
    Bien entendu on ne peut faire de généralité, chaque individu étant un cas particulier.

    PS: Je connais une famille répondant aux caractéristiques de ta question.
    Sur 6 enfants, deux suicides aboutis, et une autre tentative majeure sauvée in extrémis. Toutes à l'âge adulte.
    4 réponses · il y a 2 semaines
  • Ce lundi 04/06 j'ai le sentiment que l'etau se resserre autour de moi, que je suis au pied du mur et je ne vois aucune issue, que faire?

    Meilleure réponse : essayez de vous voir comme de l'extérieur, comme si vous n'étiez pas vous, regarder cette sensation en face, sans y porter de sentiment, elle n'est pas vous, elle est en vous mais n'est pas vous, regardez la et essayer de la décrire, elle sera moins forte, recommencez tant qu'elle vient vers... afficher plus
    Meilleure réponse : essayez de vous voir comme de l'extérieur, comme si vous n'étiez pas vous, regarder cette sensation en face, sans y porter de sentiment, elle n'est pas vous, elle est en vous mais n'est pas vous, regardez la et essayer de la décrire, elle sera moins forte, recommencez tant qu'elle vient vers vous, elle n'a de pouvoir que celui que vous voulez bien lui donner, ne lui résistez pas, ne la niez pas, décrivez la, donnez lui un nom et parlez lui comme à un animal que vous voulez apprivoiser, bonne journée
    9 réponses · il y a 3 semaines
  • Les pensées peuvent-elles se déposer sur des objets?

    Voilà parfois, j'ai des pensées affreuses qui me viennent à l'esprit, quand par exemple je suis assis(genre dans un fauteuil de bureau). du coup je n'ose plus utiliser le fauteuil, de peur que les choses horribles auxquelles j'ai pensé se réalisent. Savez vous si cela peut se transmettre, ou pas?... afficher plus
    Voilà parfois, j'ai des pensées affreuses qui me viennent à l'esprit, quand par exemple je suis assis(genre dans un fauteuil de bureau). du coup je n'ose plus utiliser le fauteuil, de peur que les choses horribles auxquelles j'ai pensé se réalisent. Savez vous si cela peut se transmettre, ou pas? Merci d'avance pour vos réponses !
    6 réponses · il y a 3 semaines
  • Quand j'ai un traitement psy je déprime sans j'ai des visions, ou des douleurs, bref c'est invivable, mais j'ai ma créativité si chère ?

    Meilleure réponse : Cela doit être en effet très difficile , mais il ne faut pas l'arrêter c'est certain. Le modifier ? L'alléger et le combiner à une psychothérapie ? As tu parlé de ces inconvénients avec ton psy ? C'est essentiel qu'il sache le mal que tu as à supporter ce traitement tel quel ..... afficher plus
    Meilleure réponse : Cela doit être en effet très difficile , mais il ne faut pas l'arrêter c'est certain.
    Le modifier ? L'alléger et le combiner à une psychothérapie ?
    As tu parlé de ces inconvénients avec ton psy ? C'est essentiel qu'il sache le mal que tu as à supporter ce traitement tel quel .....
    3 réponses · il y a 2 semaines
  • Quelle maladie craignez-vous le plus ? Pourquoi ?

    Meilleure réponse : Le diabète parce qu’il évolue vers des complications diverses sur tous les organes et les patients souffrent à longueur d’année d'infections à répétition ,de fatigue et de douleurs !
    Meilleure réponse : Le diabète parce qu’il évolue vers des complications diverses sur tous les organes et les patients souffrent à longueur d’année d'infections à répétition ,de fatigue et de douleurs !
    14 réponses · il y a 4 semaines