• Pourquoi certains s'emballent à la moindre réflexion dans une question ou dans une réponse?

    Meilleure réponse : Parce qu'il y a des esprits chauds ou chauffés par des tas de choses extérieures. J'exclus les trolls et les modérateurs fous qui se reconnaîtront sans difficulté.
    Meilleure réponse : Parce qu'il y a des esprits chauds ou chauffés par des tas de choses extérieures. J'exclus les trolls et les modérateurs fous qui se reconnaîtront sans difficulté.
    10 réponses · il y a 4 jours
  • Une personne calme et contrôlant sa colère peut-elle devenir dangereuse si à un moment donné elle laisse ses émotions négatives sortir?

    Meilleure réponse : Non, Une personne "contrôlant" sa colère est celle qui sait désamorcer les effets de cette émotion avant qu'elle n'atteigne des seuils limites où l'autocontrôle n'est plus possible. La colère est une émotion conflictuelle qui (comme presque toutes les émotions) possède plusieurs degrés... afficher plus
    Meilleure réponse : Non,
    Une personne "contrôlant" sa colère est celle qui sait désamorcer les effets de cette émotion avant qu'elle n'atteigne des seuils limites où l'autocontrôle n'est plus possible.

    La colère est une émotion conflictuelle qui (comme presque toutes les émotions) possède plusieurs degrés ou seuils qui vont croissant si aucune solution n'est trouvée pour désamorcer cette progression:
    contrariété > colère > rage > fureur

    Les personnes dont tu parles sont des personnes introverties (d'où leur aspect faussement calme) qui paraissent dans la retenue, mais qui ne contrôlent PAS leurs émotions,
    Elles se laissent emporter vers des seuils de dépassement de soi sans réagir, jusqu'à atteindre des réflexes de comportement agressifs totalement disproportionnés au moment où ils se manifestent.

    En fait, on ne contrôle pas une émotion, on la subit.
    Ce que l'on peut contrôler c'est la situation qui crée cet état émotionnel. Et si l'on agit sur les causes du conflit, on désamorce l'état de tension qui entretient l'ébullition interne.
    ... Alors les tensions retombent et le psychisme global retrouve son équilibre.
    6 réponses · il y a 3 jours
  • Devons-nous avoir honte de nos émotions ?

    Meilleure réponse : NON, en aucun cas nous ne devons avoir honte de nos émotions, quelles qu'elles soient, elles sont le coeur de notre vie, nous différencient et construisent nos personnalités. Au sujet des partages de la sexualité entre genres, il ne peut y avoir d'égalité pour diverses raisons: . Une très grande... afficher plus
    Meilleure réponse : NON, en aucun cas nous ne devons avoir honte de nos émotions, quelles qu'elles soient, elles sont le coeur de notre vie, nous différencient et construisent nos personnalités.

    Au sujet des partages de la sexualité entre genres, il ne peut y avoir d'égalité pour diverses raisons:

    . Une très grande différence des réponses émotivo-sexuelles entre les partenaires étant:
    d'ordre physiologiques, séquences de phases { excitation ; plateau ; orgasme ; résolution } très diversifiées chez la femme qui possède une plus grande facilité dans la maîtrise et le contrôle de l'acte (durée, intensité).
    Elle peut ainsi paraître très demandeuse (trop ?...) auprès d'un partenaire dont la dynamique séquentielle est plus simple (excitation rapide, plateau court et proche du seuil d'orgasme, orgasme unique* et phase réfractaire absolue courte)
    (*) contrairement à la femme qui peut bénéficier de plusieurs orgasmes successifs.

    . D'autre part les composantes émotionnelles et facteurs cognitifs ont un rôle plus important dans la vie sexuelle de la femme (adaptabilité et recherche de nouvelles expériences dans l'engagement relationnel) > Cf. "women's sexual desire" Rosemary Basson
    Hommes/Femmes se différencient énormément dans ce domaine particulier.

    . Mais il y a aussi, non négligeables, les pressions socioculturelles (parfois cultuelles) qui influent sur le comportement social du couple et son réel rapport intime.
    La libération des moeurs introduira de nouveaux comportements dans les relations Hommes /Femmes.
    La femme n'étant plus "asservie" à la seule satisfaction du plaisir de son partenaire mais exigeant une totale liberté de partage.

    Sachant que l'importance se situant dans des échanges harmonieux, le choix des partenaires est essentiel pour trouver des équilibres pérennes.
    Et il est plus question, selon moi, d'adapter/conjuguer les différences, que d'appétence en la matière.
    6 réponses · il y a 5 jours
  • Les blessures de notre ego sont-elles plus douloureuses ou égales à celles du corps ou vice et versa?

    :~:~:~: je vous souhaite un excellent week end
    :~:~:~: je vous souhaite un excellent week end
    8 réponses · il y a 2 semaines
  • Est-ce que l'EMDR ça fonctionne ?

    Meilleure réponse : Commençons par un copier/coller "Qu’est-ce que l’EMDR? Les initiales EMDR signifient eye movement desensitization and reprocessing c’est-à-dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires. En effet la thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se... afficher plus
    Meilleure réponse : Commençons par un copier/coller
    "Qu’est-ce que l’EMDR?
    Les initiales EMDR signifient eye movement desensitization and reprocessing c’est-à-dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

    En effet la thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires – le patient suit les doigts du thérapeute qui passent de droite à gauche devant ses yeux – , mais aussi par stimuli auditifs – le patient porte un casque qui lui fait entendre alternativement un son à droite, puis à gauche – ou tactiles – le patient tient dans les mains des buzzers qui vibrent alternativement de droite à gauche, ou bien le thérapeute tapote alternativement les genoux du patient ou le dos de ses mains."

    C'est donc une forme de relaxation parmi d'autres. Si on en trouve une à son goût cela aide à se détendre et se reposer, et met en meilleure forme pour affronter les aléas de la vie. On peut dire qu'elles fonctionnent toutes.

    Il ne faut pas négliger les activités sportives qui en plus d'avantages similaires peuvent apporter d'autres avantages. On peut aussi cumuler relaxation+sport, c'est un très bon cocktail. Le tout est de trouver du plaisir à faire ces activités.
    5 réponses · il y a 1 semaine
  • Comment relever la pente au niveau des relations sociales quand on a été maltraité durant l'enfance, c'est la catastrophe pour moi ?

    Meilleure réponse : La maltraitance infantile détruit souvent la confiance en soi. Hors connaître des relations sociales qui fonctionnent nécessite d'abord une construction personnelle sereine, et l'établissement d'une image de soi solide. Ce développement commence tôt dans l'enfance > partages familiaux et... afficher plus
    Meilleure réponse : La maltraitance infantile détruit souvent la confiance en soi.
    Hors connaître des relations sociales qui fonctionnent nécessite d'abord une construction personnelle sereine, et l'établissement d'une image de soi solide.

    Ce développement commence tôt dans l'enfance > partages familiaux et premiers contacts scolaires.
    Si tout ce chemin a été saboté, mal accompagné,
    Le travail adulte sera long et commencera par le rétablissement de la confiance en soi et en parallèle l'amorçage et renforcement de relations simples et de proximité: famille, travail, loisir.

    Il faut évidemment être accompagné de plusieurs pôles: un social (proche de son milieu de vie) , et un plus distant et coordonnateur thérapeutique (psychologue, médecin, etc.)
    4 réponses · il y a 1 semaine
  • Vaincre ses peurs?

    Meilleure réponse : Mieux vaut chercher à les domestiquer qu'à les vaincre car une grande partie d'entre elles nous protègent. La panique survient si on laisse une répulsion se transformer terreur sans qu'aucun discernement n'intervienne. Sachons reconnaître le caractère bienveillant et protecteur à ces amies qui nous... afficher plus
    Meilleure réponse : Mieux vaut chercher à les domestiquer qu'à les vaincre car une grande partie d'entre elles nous protègent.
    La panique survient si on laisse une répulsion se transformer terreur sans qu'aucun discernement n'intervienne.
    Sachons reconnaître le caractère bienveillant et protecteur à ces amies qui nous accompagnent depuis notre plus jeune âge,
    en discriminant celles qui sont excessives.

    Le courage n'est-il pas de bien mesurer le réel, et non vouloir l'asservir ?
    6 réponses · il y a 1 semaine
  • Que pensez vous de l'estime de soi?

    Meilleure réponse : C'est ma plus longue histoire d'amour! ^^
    Meilleure réponse : C'est ma plus longue histoire d'amour! ^^
    6 réponses · il y a 2 semaines
  • Les personnes qui ont peur du suicide, mais qui ont un comportement auto destructeur sont-elle quand même suicidaires?

    Meilleure réponse : Bonjour Ce que je vais dire va aller un peu à contre-courant, mais c'est un point de vue personnel sur la question. Peut-être qu'un comportement auto-destructeur ne reflète pas obligatoirement une envie déguisée de mourir...mais que c'est un comportement qui cherche à maitriser la peur et... afficher plus
    Meilleure réponse : Bonjour
    Ce que je vais dire va aller un peu à contre-courant, mais c'est un point de vue personnel sur la question.
    Peut-être qu'un comportement auto-destructeur ne reflète pas obligatoirement une envie déguisée de mourir...mais que c'est un comportement qui cherche à maitriser la peur et l'impuissance reliée à la peur. Que ce soit peur de mourir, de tomber malade ou d'un accident c'est accessoire, ce qui est visé est la peur d'avoir peur.

    Pourquoi ?

    Et les réponses sont certainement en amont dans la toute petite enfance, dans des circonstances inconscientes ou refoulées. Et ces événements ont provoqué de grandes frayeurs. Et ce qui est déterminant c'est l'impuissance dans laquelle s'est senti le sujet dans ces peurs, face au danger (ou ce qui a été perçu comme dangereux). Si la personne n'a pu ni fuir, ni réagir, ni agir...alors la peur a été vécue comme traumatique.

    Et comme la vie est bien faite et que naturellement nous voulons réparer ce qui a été tordu ou cassé, alors la personne tente sous de multiples formes d'affronter cette peur, de pouvoir agir dessus, d'en sortir victorieuse.
    Voilà pourquoi à mon sens, les conduites à risque, par le danger et la peur qu'elles provoquent, deviennent pour la personne autant d'occasions de sortir victorieux de cette peur, de s'y confronter à doses moindres.
    Évidement, les moyens choisis sont potentiellement dangereux....fumer n'est jamais intelligent par exemple, mais c'est une sorte d'automédication inconsciente contre un traumatisme inconscient.

    Maintenant, il faut savoir que lorsque le traumatisme infantile cherche à refaire surface pour être guéri, les conduites à risques s'intensifient en proportion. Plus la peur devient consciente, plus les mécanismes se durcissent aussi, au grand dam de la personne qui se sent piégée par l'impuissance, la peur d'avoir peur et la nécessité de la combattre.
    Pulsion de vie (amour) et pulsion de mort ( peur) sont à leur paroxysme. Alors le comportement oscille entre résignation et reprise en main, un jour la personne veut cesser et redresser ses comportements et un autre jour elle est terrassée par les efforts contre elle-même.

    Ce que je ressens c'est qu'il faut cesser la lutte. Pas baisser les bras mais cesser la lutte contre soi. Aller chercher cette partie blessée et affolée en soi pour lui expliquer qu'aujourd'hui elle a les moyens qui lui ont fait défaut à l'époque de son traumatisme. Et qu'elle n'a plus à se confronter encore et encore à son impuissance d'alors.

    merci pour cette question et bonne journée sous le signe de l'Amour de la vie :)
    9 réponses · il y a 2 semaines
  • Les cheminots vont-ils réussir à se faire unanimement et intensément détester des français ?

    Meilleure réponse : En tout cas, ils font tout ce qu'il faut pour y arriver !
    Meilleure réponse : En tout cas, ils font tout ce qu'il faut pour y arriver !
    11 réponses · il y a 3 semaines
  • Une personne que vous appréciez se méprend sur votre compte, vous juge mal et vous le cache pendant une longue période ?

    Meilleure réponse : Peut-on vraiment parler d'amitié dans le cas qui est présenté? . Quelqu'un qui vous "juge mal et le cache pendant une longue période" > j'y décèle une forme de relation hypocrite, ou superficielle. . " vous comprenez pourquoi cette personne semblait ne pas vous faire confiance"... afficher plus
    Meilleure réponse : Peut-on vraiment parler d'amitié dans le cas qui est présenté?

    . Quelqu'un qui vous "juge mal et le cache pendant une longue période" > j'y décèle une forme de relation hypocrite, ou superficielle.

    . " vous comprenez pourquoi cette personne semblait ne pas vous faire confiance" > pourquoi ne pas avoir dissipé le doute avant, sachant qu'une amitié solide repose sur la sincérité...

    Si cette personne s'est décidée à vous en parler, c'était une signe de sincérité (tardif certes mais bien présent)

    Comment réagir?
    Tout dépend de la gravité de la méprise. Est-ce que l'honneur personnel est en cause?
    Cela dépend aussi quels sont les liens qui ont été tissés durant cette amitié. Il existe toujours dans une histoire des facteurs discordants mais aussi des preuves de fidélité...
    C'est cette identification qui peut dicter la réaction: pardon ou rupture.

    Lorsque cet(te) ami(e) a décidé de rompre ce silence, c'était à mon avis un moment de sincérité (même tardif)
    7 réponses · il y a 3 semaines
  • Ça vous est déjà arrivé (par exemple au printemps) d’être trop "sollicités" par les femmes et de ne pas réussir à toutes les satisfaire?

    Meilleure réponse : Trop n'est jamais assez.
    Meilleure réponse : Trop n'est jamais assez.
    7 réponses · il y a 3 semaines
  • Pour quelles raisons une personne très dur de caractère froid peut pleurer?

    Meilleure réponse : Bizarrement je pensais a la rétention urinaire ,c'est peut-être le même effet ?
    Meilleure réponse : Bizarrement je pensais a la rétention urinaire ,c'est peut-être le même effet ?
    10 réponses · il y a 3 semaines
  • Pourquoi avez-vous peur de l’anonymat sur ce site ?

    Meilleure réponse : Aucune crainte d'anonymes, avec qui par ailleurs j'ai souvent eu de bons échanges. Je retiens la dernière phrase de ton commentaire qui exprime deux choses essentielles concernant le choix de ton anonymat: - " Il me protège de vous " > ce qui signifie que tu as peur du débat... afficher plus
    Meilleure réponse : Aucune crainte d'anonymes, avec qui par ailleurs j'ai souvent eu de bons échanges.

    Je retiens la dernière phrase de ton commentaire qui exprime deux choses essentielles concernant le choix de ton anonymat:
    - " Il me protège de vous " > ce qui signifie que tu as peur du débat "identifié", pourquoi ?
    - " C'est avec plaisir que je saurai vous lire et partager des émotions" > c'est plutôt rassurant et c'est ce que j'ai déjà constaté avec de nombreux anonymes.

    Ce qui est important dans les échanges, sont les idées qui accompagnent un commentaire, leur teneur, leur profondeur. Sans avoir besoin d'identifier son auteur, un commentaire ou une question porte la signature de l'élégance et de la hauteur d'esprit de celui/celle qui l'a formulé.
    12 réponses · il y a 3 semaines
  • Pourquoi je ne perçoit que 480 de rSa alors que c'est plusde 500 EUR pour une personne seule ?

    Meilleure réponse : Pourquoi vous ne vous adressez pas à l'organisme qui vous verse cette aide? Il y a certainement une raison!
    Meilleure réponse : Pourquoi vous ne vous adressez pas à l'organisme qui vous verse cette aide? Il y a certainement une raison!
    6 réponses · il y a 3 semaines
  • ça respire grave la défaite dans le coin. T'as pas honte d'avoir raté ta vie pauvre nounouille ?

    Meilleure réponse : j'ai loupé le virage avec l'alcool
    Meilleure réponse : j'ai loupé le virage avec l'alcool
    15 réponses · il y a 4 semaines
  • Votre bureau est bien rangé ou en désordre ?

    Meilleure réponse : En désordre organisé. L'agencement d'un plan de travail apparaît fouillis seulement pour le regard extérieur et non averti de celui qui ne sait pas discerner la subtilité du positionnement de chaque pièce. L'ordre parfait ne plane sur l'échiquier que lorsque aucune pièce n'a bougé. Mais hélas... afficher plus
    Meilleure réponse : En désordre organisé.

    L'agencement d'un plan de travail apparaît fouillis seulement pour le regard extérieur et non averti de celui qui ne sait pas discerner la subtilité du positionnement de chaque pièce.

    L'ordre parfait ne plane sur l'échiquier que lorsque aucune pièce n'a bougé. Mais hélas la partie n'est pas encore entamée, Alors cet ordre apparent n'avoue que la stérilité de l'espace.

    Un lieu trop ordonné posé sur une composition sobre et dénudée, me paraît dépouillé de toute vie.
    9 réponses · il y a 3 semaines