• Pourquoi certaines personnes nous paraissent exemplaires ou "parfaites"?

    Est-ce qu'elles sont porteuses de nos manques, ou qu'on leur attribue des valeurs qu'elles n'ont pas vraiment ? Faut-il vraiment chercher ailleurs des qualités que l'on peut trouver en soi-même ? Merci pour vos avis.
    Est-ce qu'elles sont porteuses de nos manques, ou qu'on leur attribue des valeurs qu'elles n'ont pas vraiment ? Faut-il vraiment chercher ailleurs des qualités que l'on peut trouver en soi-même ? Merci pour vos avis.
    12 réponses · il y a 2 jours
  • Y-a-t-il quelque chose de nous qui nous échappe?

    Des éléments que l'on pressent, Que l'on ressent indistinctement mais que l'on n'ose pas trop aller chercher, par crainte ou par pudeur. Merci pour vos avis.
    Des éléments que l'on pressent, Que l'on ressent indistinctement mais que l'on n'ose pas trop aller chercher, par crainte ou par pudeur. Merci pour vos avis.
    11 réponses · il y a 3 jours
  • Que signifie ''être fort psychologiquement"?

    On entend parfois cette phrase d'encouragement : "sois fort(e)". Mais qu'est ce que ça signifie concrètement? Comment cela se traduit il au quotidien? dans le comportement? Etre fort(e) , C'est faire fi qu'on nous apprécie, on nous accepte ou pas? Tenir bon devant les difficultés ou... afficher plus
    On entend parfois cette phrase d'encouragement : "sois fort(e)". Mais qu'est ce que ça signifie concrètement? Comment cela se traduit il au quotidien? dans le comportement? Etre fort(e) , C'est faire fi qu'on nous apprécie, on nous accepte ou pas? Tenir bon devant les difficultés ou l'adversité, Face au rejet? Se relever après un coup dur? Ou quoi d'autre? Merci de m'éclairer , de vos conseils. Parce que j'aimerais bien travailler ce point de ma personnalité , ma faiblesse d'esprit , faiblesse psychologique et émotionnelle.
    19 réponses · il y a 3 jours
  • Comment dépasser un traumatisme vécu au collège et aller de l'avant, sans que le racisme me ronge?

    Meilleure réponse : Il est vrai qu'être exposé à de telles contraintes et violences morales, décompenser est difficile. Il y a une grave carence de l'estime de soi mélangée à une animosité persistante contre une communauté > prise en entier pour responsable de ces actes. Comment calmer ses souffrances ? En plusieurs... afficher plus
    Meilleure réponse : Il est vrai qu'être exposé à de telles contraintes et violences morales, décompenser est difficile.
    Il y a une grave carence de l'estime de soi mélangée à une animosité persistante contre une communauté > prise en entier pour responsable de ces actes.
    Comment calmer ses souffrances ?
    En plusieurs temps :
    .Essayer d'imaginer aujourd'hui la présence d'éléments de cette communauté ayant œuvré et œuvrant toujours pour un bien collectif.
    .Rétablir les faits dans ce contexte scolaire difficile en temps que relations de groupes. Le racket est commun dans cette étape scolaire. Et il n'est pas le seul fait de maghrébins.
    .Retrouver dans tes activités d'aujourd'hui de la confiance, de l'estime de soi. En te prouvant de ta nécessaire présence dans des domaines sociaux : famille, travail, etc.

    On ne peut oublier, mais on doit relativiser et panser ses plaies mentales : en s'aimant.
    7 réponses · il y a 3 jours
  • La confiance en soi , quels en sont les signes pour la personne elle-même et aux yeux des autres?

    Meilleure réponse : Quand on a une forte confiance en soi, on parle et on agit avec beaucoup d'assurance. On ne laisse pas les autres se mêler de nos affaires ou nous marcher sur la tête.
    Meilleure réponse : Quand on a une forte confiance en soi, on parle et on agit avec beaucoup d'assurance. On ne laisse pas les autres se mêler de nos affaires ou nous marcher sur la tête.
    11 réponses · il y a 3 jours
  • Avez-vous un bon conseil à donner pour vaincre une phobie ?

    Meilleure réponse : oui la regarder en face, la nommer, la situer examiner sa forme sa place son effet dans le corps
    Meilleure réponse : oui la regarder en face, la nommer, la situer examiner sa forme sa place son effet dans le corps
    10 réponses · il y a 3 jours
  • Est-ce nos compétences émotionnelles qui créaient notre affinité à l'autre?

    N'est-ce pas la façon de voir, de ressentir, de percevoir notre monde qui permet de mieux le mutualiser ? N'est-on pas plus tributaires du partage de nos émotions que celui de notre culture ? Qu'en pensez-vous ? Merci.
    N'est-ce pas la façon de voir, de ressentir, de percevoir notre monde qui permet de mieux le mutualiser ? N'est-on pas plus tributaires du partage de nos émotions que celui de notre culture ? Qu'en pensez-vous ? Merci.
    6 réponses · il y a 2 jours
  • Dites-moi, comment expliquez-vous qu'avec l'âge, nos goûts culinaires évoluent (parfois du tout au tout, dans un sens comme dans l'autre)?

    Meilleure réponse : L'expérience, la maturité de nos organes sensoriels, ici celui du goût, parfois le souci de la préservation de la santé. Mais aussi probablement nos moyens existentiels qui nous autorisent plus de découvertes dans ce domaine, excluant la sobriété du souci pécunier. Personnellement je dois ce domaine... afficher plus
    Meilleure réponse : L'expérience, la maturité de nos organes sensoriels, ici celui du goût, parfois le souci de la préservation de la santé.
    Mais aussi probablement nos moyens existentiels qui nous autorisent plus de découvertes dans ce domaine, excluant la sobriété du souci pécunier.
    Personnellement je dois ce domaine d'ouverture, dans le temps, aux voyages réalisés et à la diversité des traditions régionales et exotiques
    9 réponses · il y a 4 jours
  • Qu'est-ce qu'on va faire de ce monde qui est en nous?

    Meilleure réponse : C'est le monde que vous aimeriez accoucher, mais vous avez peur pour ses chances de survie.

    Ajout en relisant la question : il semble s'agir d'un désir d'accouchement collectif, et la question est le déclencheur de l'accouchement. Maintenant il faut gérer la douleur de l'extraction.
    Meilleure réponse : C'est le monde que vous aimeriez accoucher, mais vous avez peur pour ses chances de survie.

    Ajout en relisant la question : il semble s'agir d'un désir d'accouchement collectif, et la question est le déclencheur de l'accouchement. Maintenant il faut gérer la douleur de l'extraction.
    4 réponses · il y a 2 jours
  • Qu'est-ce qui pourrait concrètement me redonner confiance en moi ?

    Meilleure réponse : Les associations et bénévolats sont si divers et multiples que vous pourriez essayer d'en adopter un autre
    Meilleure réponse : Les associations et bénévolats sont si divers et multiples que vous pourriez essayer d'en adopter un autre
    5 réponses · il y a 3 jours
  • Vous efforcez-vous de caresser les gens dans le sens du poil, même quand vous les voyez faire n'importe quoi ou encore ignorer la réalité?

    Je me suis un peu frictionné avec un proche qui avait dès le début tendance à dire "je ne sais pas" [pour ne pas dire "je ne veux pas savoir, tu me fais peur avec tes histoires]. On m'a conseillé de ne pas parler de choses qui fâchent ou choses sérieuses. Pourtant je ne suis pas là pour... afficher plus
    Je me suis un peu frictionné avec un proche qui avait dès le début tendance à dire "je ne sais pas" [pour ne pas dire "je ne veux pas savoir, tu me fais peur avec tes histoires]. On m'a conseillé de ne pas parler de choses qui fâchent ou choses sérieuses. Pourtant je ne suis pas là pour garder les gens dans leur fermeture d'esprit. Il faut se stimuler un peu ... D'autres sinon m'ont souvent vite qualifié de "pessimiste". Pourtant je suis juste lucide. Par exemple quand je dis que la légitimité du pouvoir en place ne tient que sur l'union et la domination par la peur et qu'il a donc besoin du terrorisme, et que ça continuera tant qu'on ne remet pas en question la structure de la société (l'argent lui-même), c'est plus qu'évident ... Et là j'ai tout eu. De "populiste" jusqu'à "dépressif" en pensant par "irresponsable". Et ben oui bon, je ne suis pas venu pour apporter la paix mais le glaive... Bon visiblement il est resté avec moi dans ma housse. Bon il y a des gens avec qui ça va. Mais ceux qui refusent d'entendre autre chose que ce qui leur fait plaisir, je ne sais pas quoi faire ... Et plus ils sont comme ça et plus j'ai envie de les faire passer sous une douche froide (je m'en fais subir moi-même physiquement, c'est très énergisant). Après en parallèle de ça, j'ai été dans une forte colère parfois. Et j'abandonne finalement une grande école privée car je ne supportais plus de jouer la comédie, où tout le monde triche et ment. Mais ça c'est un détail personnel.
    5 réponses · il y a 3 jours
  • Avez-vous déjà été victime de calomnie?

    Meilleure réponse : Ce n'est pas la première fois, que tu reviens avec ce sujet. "Ton quartier", et pire "ta paroisse" ...... ton image, ta réputation. Tu manques simplement de confiance en toi et il n'y a pas pire, que les membres actifs d'une paroisse pour te descendre en flèche. Mais tu t'en... afficher plus
    Meilleure réponse : Ce n'est pas la première fois, que tu reviens avec ce sujet. "Ton quartier", et pire "ta paroisse" ...... ton image, ta réputation.

    Tu manques simplement de confiance en toi et il n'y a pas pire, que les membres actifs d'une paroisse pour te descendre en flèche.

    Mais tu t'en fous, quand tu sais qui tu es et que tu ne vis pas en fonction des gens.
    C'est là-dessus que tu dois travailler, tu ne changeras pas les autres, mais tu peux changer.
    12 réponses · il y a 7 jours
  • Avez-vous déjà eu le frisson musical?

    Meilleure réponse : Bonjour, la réponse est oui, la réponse est même oh que oui avec un certain nombre de points d'exclamation. Les circonstances sont souvent les mêmes: musique "dite" classique, air souvent entendu mais le déclencheur est le concert "vivant", souvent la voix (je suis plus sensible aux voix de... afficher plus
    Meilleure réponse : Bonjour,
    la réponse est oui, la réponse est même oh que oui avec un certain nombre de points d'exclamation.
    Les circonstances sont souvent les mêmes: musique "dite" classique, air souvent entendu mais le déclencheur est le concert "vivant", souvent la voix (je suis plus sensible aux voix de femmes) et Carmen me transporte mais moins que Porgy and Bess. Dans les instruments, il m'arrive de trembler littéralement au son du violoncelle (j'ai eu la chance d'écouter et voir en concert Rostropovitch, concerto pour violoncelle de Dvorjak) ou à celui des cors (symphonie du nouveau monde).
    Et puis (mais il n'y a pas qu'elle, mais il y a surtout elle) en concert pop et magnifiquement reprise dans "the rose" par Bette Midler : il y avait Janis Joplin.
    Bon! J'aime la musique, c'est parfois une émotion profonde.

    Par contre, je ne suis pas sûr que l'hymne national pour une médaille en championnat, procède des mêmes ressorts: il y a l'aboutissement de l'effort, il y a encore des "restes" d'endorphine, il y a l'adrénaline et la fierté d'être le meilleur, il y a aussi la musique et la solennité de l'instant.

    Mais peut être pas la simple reconnaissance de la majesté de l'oeuvre, la beauté du son, l'émerveillement devant la performance de l'autre, la maîtrise de l'art et du compositeur et de l'interprète.
    Je pense qu'entre la musique et le frisson ressenti il y a parfois une relation fusionnelle bien particulière, quasi orgasmique. Et l'émotion peut aller jusqu'aux larmes.
    Vouais, vouais, je crois bien que je pense tout ce que j'ai dit ;)
    17 réponses · il y a 1 semaine
  • Être dépendant à la présence physique de son conjoint est-il un fétichisme du corps humain entier?

    Le fétichisme pourrait-il être conçu comme avoir échoué à accepter totalement les pertes de situations, de présence, de propriétés, de validité d'idées dans la vie ... Il y en a à bien plus bas étage avec la dépendance au smartphone par exemple, entre autres.
    Le fétichisme pourrait-il être conçu comme avoir échoué à accepter totalement les pertes de situations, de présence, de propriétés, de validité d'idées dans la vie ... Il y en a à bien plus bas étage avec la dépendance au smartphone par exemple, entre autres.
    6 réponses · il y a 5 jours