Lv 741 668 points

Jacques MICHEL

Réponses favorites9%
Réponses11 753
Questions93
  • Politique et religions sont-elles parallèles ?

    Il me semble que la Gauche est enracinée comme le marxisme dans l’idéal judéo-chrétien de fraternité, de solidarité, notamment avec les plus faibles, de respect du prochain, particulièrement des défavorisés , fondement du message traditionneldes Églises.

    Ce sont ces valeurs qui sont aujourd’hui délaissées en France (et ailleurs en Europe). La défaite frappante de la gauche me semble aller de pair avec le naufrage des Eglises.

    Par contre l’extrême droite est enracinée dans l’esprit de clan, l’égoïsme, l’enfermement sur soi et le mépris de l’autre : valeurs exactement contraires à l’enseignement biblique dont les élections récentes semblent montrer qu’elles ont aujourd'hui le vent en poupe.

    Cette courbe de montée du Front National est parallèle au crescendo des fondamentalismes religieux méchants, salafistes et Boko Haram, catholicisme intégriste et même évangéliques dans certains domaines.

    La réflexion politique et la méditation religieuse me semblent relever d’un seul et même examen.

    5 réponsesReligions et spiritualitéil y a 6 ans
  • La falsification des évangiles?

    Voici une explication intéressante de la théorie musulmane de la falsification des évangiles. Un imam érudit pourrait-il la compléter, la critiquer, la commenter ?

    .1. Jésus était un bon musulman et n’a certainement pas contredit Mohamed. Certains passages des évangiles contredits par le Coran sont donc forcément « falsifiés » :

    • Jésus empêche de lapider la femme adultère en disant : « que celui qui est sans péché jette la première pierre ».

    • Jésus libère les hommes des règles d’alimentation cachères ou hallal en disant : « ce n’est pas la nourriture qui peut souiller un homme en entrant dans sa bouche, ce sont les paroles mauvaises qui le souillent en sortant de sa bouche ».

    • Jésus refuse la violence et la guerre en disant à Pierre : « remets ton épée au fourreau, ceux qui tirent l’épée périront par l’épée ».

    • Jésus récuse l’esprit de supériorité et d’exclusion en disant : « tu aimeras ton prochain comme toi-même… aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » alors que le mot d’amour ne figure pas dans la bouche de Mohamed.

    • Les évangiles prétendent que Jésus a été crucifié alors que Mohamed précise que Dieu a fait crucifier à sa place Simon de Cyrène qui l’aidait à porter sa croix.

    .2. Ces passages des évangiles qui contredisent le Coran ont été inventés par un groupe de Falsificateurs (les futurs « chrétiens ») qui ont été scandalisés par ces paroles d’amour et de libéralisme qu’on attribuait (faussement à leur avis) à Jésus. Ces Falsificateurs ont donc réussi à mettre la main sur les milliers de copies des évangiles « authentiques », qui commençaient à circuler dans le bassin méditerranéen, conformes au futur Coran, où Jésus était un bon musulman, lapidait les femmes et acceptait la violence. Ils ont détruit ces milliers de copies et les ont remplacées par les évangiles « falsifiés ».

    Ils ont réussi à faire cela sans laisser aucune trace de leur mouvement et n’ont laissé aucun des évangiles « primitifs », non « falsifiés » qui présentaient un Jésus musulman.

    .3. Ce qui fait que les chrétiens d’aujourd’hui qui aiment les évangiles « falsifiés » sont en réalité disciples non pas du Jésus historique – qui était un bon musulman – mais disciples du grand Falsificateur, prophète d’amour et de liberté spirituelle.

    Les savants musulmans pourraient-ils commenter cette explication ?

    11 réponsesReligions et spiritualitéil y a 7 ans
  • J'ai rêvé que j'entrais au paradis?

    Il y avait là des gens que j’avais connus sur la terre

    et dont jamais je n’aurais pensé qu’ils y auraient leur place.

    Mais je n’ai rien dit

    car j’ai vu à leurs visages

    qu’ils étaient eux-mêmes surpris de m’y voir !

    8 réponsesReligions et spiritualitéil y a 7 ans
  • Certains disent : « Mon Église c'est internet »?

    Vous qui êtes, justement en cet instant, sur internet, et qui fréquentez peut-êtrre aussi bien d'autres sites religieux, le diriez-vous ?

    8 réponsesReligions et spiritualitéil y a 7 ans
  • Et si on me nommait pape?

    J'organiserais immédiatement des élections démocratiques parmi les chrétiens de toutes les dénominations : catholiques, protestants, orthodoxes, évangéliques. On nommerait une cinquantaine ou un centaine de députés qui s'organiseraient en Assemblée Générale, éliraient (pour 4 ans) son bureau, son président, son vice-président, son trésorier, son secrétaire, afin de gérer les problèmes communs aux différentes Églises.

    L'Assemblée Générale et le Bureau s'interdiraient de prendre des positions doctrinales ou éthiques excluant ceux qui pensent autrement.

    J'organiserais une presse régionale et mondiale libre et ouverte où toutes les questions seraient librement débattues.

    L'Assemblée Générale aiderait toutes les Églises à vivre et à développer leurs idées. Chaque Église, chaque paroisse aurait la liberté, après en avoir débattu de manière démocratique, d'avoir des prêtres femmes, évêques, homosexuels, de marier les homosexuels, de pratiquer ou non tel ou tel sacrement.

    L'Assemblée Générale aurait une attitude assez libre pour établir des contacts sympathiques avec les autres religions, sans esprit de domination, sans prétention, de façon que les autres croyants puissent se détendre, arrêter de dire et de croire qu'ils ont la seule vérité et que tout le monde puisse se rencontrer en respectant la manière d'être et de croire de chacun.

    De cette manière je ne resterais « pape » que quelques jours, le temps de démarrer ce mouvement et je disparaîtrais automatiquement.

    En effet je crois qu'il ne faut pas de pape.

    Voir aussi « Le pape vu par un protestant » :

    http://protestantsdanslaville.org/gilles-castelnau...

    11 réponsesReligions et spiritualitéil y a 8 ans
  • Affirmer abruptement que Jésus-Christ est - ou n'est pas - le Fils de Dieu?

    que Mahomet est - ou n'est pas - le prophète, bloque-t-il toute réflexion intéressante interreligieuse sur la vie spirituelle quotidienne ?

    7 réponsesReligions et spiritualitéil y a 8 ans
  • Résurrection des morts ou âme immortelle?

    Un curiste posait la question.

    • L’âme est immortelle par nature dans la conception helléniste. A la mort elle se sépare du corps et part tout naturellement comme on franchit une porte, rejoindre le monde au-delà où se trouvent les Dieux et d’autres âmes. Ce n’est pas une intervention créatrice de Dieu.

    Platon rapporte ainsi la mort de Socrate :

    « Même en allant chez Hadès, (l’âme de) Socrate y allait avec la faveur des dieux convaincu qu’arrivé là-bas, il y serait heureux autant qu’on peut l’être. »

    « On est mort quand l’âme, séparée du corps, reste seule, à part, avec elle-même. La mort n’est pas autre chose que cela, n’est-ce pas ? » (Platon, « Le Banquet »)

    • La résurrection et l’entrée dans l’au-delà est la conception du Nouveau Testament : L’homme n’a pas d’âme immortelle. La « résurrection » est un acte créateur de Dieu.

    C’est ainsi que Pierre dit aux habitants de Jérusalem en parlant de Jésus :

    « Vous avez fait mourir le Prince de la vie,

    mais Dieu l’a ressuscité des morts. » (Actes 3. 15)

    16 réponsesReligions et spiritualitéil y a 8 ans
  • Les nations riches sont-elles immorales ?

    L’évêque anglican sud-africain Geoff Davies a comparé à l’ancien apartheid, l’attitude des pays riches lors de la Conférence de Durban sur le changement climatique, disant que les nations riches gardaient l’argent et la richesse pour elles seules. 
Le mardi 6 décembre, le leader anglican a déclaré aux journalistes qu’il était urgent que la décision soit prise de mettre les besoins des peuples et de la planète avant le profit.

    Mgr Davies qui est président de l’Institut pour l’environnement des Églises d’Afrique du Sud, a déclaré :

    « Il s’agit d’un problème éthique qui devrait être traité selon les principes de justice, d’équité, de compassion et d’amour. [...] 
Nous devons placer le bien-être de la planète et des peuples devant les considérations financières de quelques uns. Nous sommes en train de nous laisser entraîner par les forces mauvaises du seul profit. [...]
Nous sommes ici sur le sol d’Afrique du Sud où l’apartheid a été vaincu. Et pourtant nous sommes témoins d’un apartheid global. Les nations riches gardent argent et puissance pour elles-mêmes. [...]
Il serait immoral de laisser le réchauffement climatique dépasser 2° Celsius. S’il dépasse 4 ou 5 degrés ce sera une catastrophe. [...]
Nous, les Africains sommes directement concernés. Les scientifiques disent que la température augmente deux fois plus vite en Afrique que dans le reste du monde. Dire, comme les dirigeants des nations riches qu’ils vont continuer à émettre du CO2 jusqu’à atteindre 2° est immoral. [...]
Nous adorons un Dieu créateur et nous sommes en train de détruire sa création ».

    10 réponsesReligions et spiritualitéil y a 9 ans
  • Que va changer la charia en Tunisie et en Libye ?

    concrètement sur le plan de la vie familiale : mariage, divorce, héritage etc.

    11 réponsesReligions et spiritualitéil y a 9 ans
  • Comment obtenir des statistiques des visites de mon site ?

    J'ai un site internet.

    Comment obtenir des statistiques de visite du site ?

    3 réponsesInternet - Diversil y a 9 ans
  • Bourrage de papier sur ma hp photosmart?

    Brusquement mon imprimante bourre systématiquement le papier (je n'ai pas changé de papier)et ne fonctionne donc plus. Elle a 3 ans.

    Qu'en dites-vous ?

    3 réponsesImprimantesil y a 9 ans
  • Il ne parle que de lui?

    J'ai un cousin que je rencontre en été. Il ne parle que de lui. Quand on se voit pour la première fois depuis un an, il ne me demande pas comment je vais, il me raconte tout de suite qu'il est allé au théâtre car il avait eu des places gratuites.

    J'aimerais qu'à ma demande "comment vas-tu" il me réponde en me demandant aussi comment, moi, je vais.

    6 réponsesSavoir vivreil y a 9 ans