• Démonstration de l'inexistence de Dieu, dernière étape?

    Remarques préalables : A. Cette série de questions constitue l'examen par la communauté d'une démonstration fondée sur des arguments logiques établissant l'inexistence de ce que les religions du Livre appellent « dieu ». B. Elle n'a pas d'autre prétention que de se situer dans la sphère de ce qu'il est possible d'établir comme connaissance à... afficher plus
    Remarques préalables : A. Cette série de questions constitue l'examen par la communauté d'une démonstration fondée sur des arguments logiques établissant l'inexistence de ce que les religions du Livre appellent « dieu ». B. Elle n'a pas d'autre prétention que de se situer dans la sphère de ce qu'il est possible d'établir comme connaissance à partir de ce qui nous est accessible et compte tenu des limites de l'architecture de la pensée humaine. (Autrement dit, que peut-on établir de certain en ce qui concerne la notion de dieu ? Ce qui veut dire aussi qu'un discours affirmant "Il n'est pas possible de démontrer l'existence comme l'inexistence de dieu" n'a pas sa place ici.)
    38 réponses · Religions et spiritualité · il y a 10 ans
  • Démonstration de l'inexistence de Dieu, étape 5?

    Remarques préalables : La présente question fait partie d'une série de (peut-être) six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. (Note : La démonstration initialement prévue a été modifiée grâce aux contributions, remarques, précautions, réfutations de membres de la... afficher plus
    Remarques préalables : La présente question fait partie d'une série de (peut-être) six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. (Note : La démonstration initialement prévue a été modifiée grâce aux contributions, remarques, précautions, réfutations de membres de la communauté que je tiens à remercier ici.) Merci de ne répondre que pour apporter un raisonnement LOGIQUE consistant soit à confirmer soit à réfuter l'étape en cours. Merci de : - ne pas anticiper le raisonnement, - ne pas commenter le principe de la question (genre "Dieu existe au delà de la logique" ou "On ne peut pas démontrer l'inexistence de dieu"), - ne pas extrapoler à d'autres définitions de « Dieu », - ne pas vous prononcer sur ce que vous n'avez pas lu, - faire preuve de cordialité, de sérénité et d'objectivité. (Notez que ces restrictions font partie de la question, donc si vous ne vous y conformez pas, c'est bien entendu votre droit le plus strict mais j'espère que vous comprendrez que vous serez hors sujet.)
    35 réponses · Religions et spiritualité · il y a 10 ans
  • Démonstration de l'inexistence de Dieu, étape 4?

    Remarques préalables : La présente question fait partie d'une série de (peut-être) six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. (Note : La démonstration initialement prévue a été modifiée grâce aux contributions, remarques, précautions, réfutations de membres de la... afficher plus
    Remarques préalables : La présente question fait partie d'une série de (peut-être) six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. (Note : La démonstration initialement prévue a été modifiée grâce aux contributions, remarques, précautions, réfutations de membres de la communauté que je tiens à remercier ici.) Merci de ne répondre que pour apporter un raisonnement LOGIQUE consistant soit à confirmer soit à réfuter l'étape en cours. Merci de : - ne pas anticiper le raisonnement, - ne pas commenter le principe de la question (genre "Dieu existe au delà de la logique" ou "On ne peut pas démontrer l'inexistence de dieu"), - ne pas extrapoler à d'autres définitions de « Dieu », - faire preuve de cordialité, de sérénité et d'objectivité. (Notez que ces restrictions font partie de la question, donc si vous ne vous y conformez pas, c'est bien entendu votre droit le plus strict mais j'espère que vous comprendrez que vous serez hors sujet.)
    29 réponses · Religions et spiritualité · il y a 10 ans
  • Démonstration de l'inexistence de Dieu, étape 2?

    Je suis désolée : une fausse manipulation m'a fait poser la question dans la mauvaise catégorie (en l'occurrence "Royauté"). Je dépense donc 5 points pour compenser mon étourderie faire une redirection. C'est par là... afficher plus
    Je suis désolée : une fausse manipulation m'a fait poser la question dans la mauvaise catégorie (en l'occurrence "Royauté"). Je dépense donc 5 points pour compenser mon étourderie faire une redirection. C'est par là : http://fr.answers.yahoo.com/question/ind... NOTE IMPORTANTE : Ceci étant une page de redirection, ce n'est pas ici que ça se passe. En tout cas je ne lirai pas vos réponses ici. Merci de votre compréhension et encore désolée. ;-)
    5 réponses · Religions et spiritualité · il y a 10 ans
  • Démonstration de l'inexistence de Dieu, étape 2?

    Remarque préalable : La présente question fait partie d'une série de six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. Merci de ne répondre que pour apporter un raisonnement LOGIQUE consistant soit à confirmer soit à réfuter l'étape en cours. Merci de... afficher plus
    Remarque préalable : La présente question fait partie d'une série de six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. Merci de ne répondre que pour apporter un raisonnement LOGIQUE consistant soit à confirmer soit à réfuter l'étape en cours. Merci de : - ne pas anticiper le raisonnement, - ne pas commenter le principe de la question (genre "Dieu existe au delà de la logique" ou "On ne peut pas démontrer l'inexistence de dieu"), - ne pas extrapoler à d'autres définitions de « Dieu », - faire preuve de cordialité, de sérénité et d'objectivité. (Notez que ces restrictions font partie de la question, donc si vous ne vous y conformez pas, c'est bien entendu votre droit le plus strict mais j'espère que vous comprendrez que vous serez hors sujet.)
    29 réponses · Royauté · il y a 10 ans
  • Démonstration de l'inexistence de Dieu, étape 1?

    Remarque préalable : La présente question fait partie d'une série de six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. Merci de ne répondre que pour apporter un raisonnement LOGIQUE consistant soit à confirmer soit à réfuter l'étape en cours. Merci de : -... afficher plus
    Remarque préalable : La présente question fait partie d'une série de six qui constituent la démonstration LOGIQUE de l'inexistence de « Dieu » tel qu'il est décrit dans les religions du Livre. Merci de ne répondre que pour apporter un raisonnement LOGIQUE consistant soit à confirmer soit à réfuter l'étape en cours. Merci de : - ne pas anticiper le raisonnement, - ne pas commenter le principe de la question (genre "Dieu existe au delà de la logique" ou "On ne peut pas démontrer l'inexistence de dieu"), - ne pas extrapoler à d'autres définitions de « Dieu », - faire preuve de cordialité, de sérénité et d'objectivité. *** Démonstration de l'inexistence de Dieu, étape 1 *** Cette première étape pose le principe logique suivant : Le rapport de causalité liant deux faits n'est pas réversible. Autrement dit « P implique Q » n'est PAS équivalent à « Q implique P ». Jusque-là tout le monde est-il d'accord ?
    23 réponses · Religions et spiritualité · il y a 10 ans
  • Question sérieuse : nature du respect envers les croyances et superstitions ?

    Ceci est une question très sérieuse, d'ordre éthique et philosophique. Elle n'a rien d'une provocation et est mue par un souci de liberté de la parole au sein d'une communauté d'esprits très hétérogènes (ce qui fait sa force). Serait-il possible de définir la nature du respect dû aux croyances et superstitions ? Il me... afficher plus
    Ceci est une question très sérieuse, d'ordre éthique et philosophique. Elle n'a rien d'une provocation et est mue par un souci de liberté de la parole au sein d'une communauté d'esprits très hétérogènes (ce qui fait sa force). Serait-il possible de définir la nature du respect dû aux croyances et superstitions ? Il me semble que parfois ce respect est brandi comme un argument ultime, après lequel tout contradicteur devrait cesser toute discussion, honteux et confus. Or pourquoi devrait-on plus respecter une croyance qu'une connaissance scientifique par exemple ? Je lis très souvent dans cette rubrique des croyants demandant à des gens apportant des arguments logiques ou des connaissances reconnues de se taire car ça les "blesse dans leurs convictions". Mais qu'un scientifique demande à un croyant de se taire au nom de la raison, par exemple, et il provoquera l'indignation générale — avec raison !
    11 réponses · Religions et spiritualité · il y a 10 ans
  • Aux (ex-)croyant(e)s qui ont lu le dernier Dawkins ?

    La version française de son livre « The God Delusion » est en effet sortie il y a peu sous le titre « Pour en finir avec Dieu » (trad. fr. Marie-France Desjeux-Lefort, Paris, Laffont, 2008). C'est un livre qui, semble-t-il, achève de ruiner tous les discours et croyances religieux, d'une manière argumentée, sans concession et teintée... afficher plus
    La version française de son livre « The God Delusion » est en effet sortie il y a peu sous le titre « Pour en finir avec Dieu » (trad. fr. Marie-France Desjeux-Lefort, Paris, Laffont, 2008). C'est un livre qui, semble-t-il, achève de ruiner tous les discours et croyances religieux, d'une manière argumentée, sans concession et teintée d'un authentique humanisme. Cette question s'adresse à celles et ceux qui l'ont lu. - Si vous étiez croyant(e) et que ce livre vous a ouvert les yeux, pourriez-vous citer le ou les passages (n° de page, titre de la section) qui ont été déterminants pour vous ? - Si vous avez des réfutations argumentées sur un point particulier de la démonstration de Dawkins, pourriez-vous citer ce point (n° de page, titre de la section) et étayer votre contre-argumentation de manière rigoureuse ? - Que vous soyez croyant(e) ou non, avez-vous en outre des précisions et commentaires sur des points précis (n° de page, titre de section) ?
    6 réponses · Religions et spiritualité · il y a 1 décennie
  • Convaincre ou démontrer?

    J'avais déjà posé cette question dans la rubrique "Religion et spiritualité", comme vous pouvez le constater ici : http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=AmhY40hR6SunCbPs8Rb4RC44Agx.;_ylv=3?qid=20080301024150AA58bNQ Je pose maintenant la même question dans la rubrique "Sciences" (donc ce n'est plus vraiment la... afficher plus
    J'avais déjà posé cette question dans la rubrique "Religion et spiritualité", comme vous pouvez le constater ici : http://fr.answers.yahoo.com/question/ind... Je pose maintenant la même question dans la rubrique "Sciences" (donc ce n'est plus vraiment la même question), pour les raisons suivantes : - J'ai bon espoir que les usagers de cette rubrique s'en sortiront mieux. - Il arrive que des créationnistes viennent fréquenter la rubrique. En général ils s'y ridiculisent, ça nous amuse ou ça nous agace, mais au bout du compte ils n'ont hélas absolument pas bougé de leurs convictions.
    4 réponses · Sciences de la Terre et géologie · il y a 1 décennie
  • Convaincre ou démontrer?

    Cette question va tenter d'examiner le mode de discours qu'il faut tenir à un croyant (dans l'hypothèse où le faire a un intérêt, ce que je crois mais je propose de n'en pas discuter ici). L'inexistence de dieu est démontrable et a même été démontrée de très nombreuses fois (dans le désordre : Meslier, Fenelon, Gödel, Dutant,... afficher plus
    Cette question va tenter d'examiner le mode de discours qu'il faut tenir à un croyant (dans l'hypothèse où le faire a un intérêt, ce que je crois mais je propose de n'en pas discuter ici). L'inexistence de dieu est démontrable et a même été démontrée de très nombreuses fois (dans le désordre : Meslier, Fenelon, Gödel, Dutant, Leibowicz, Faure, Onfray, etc.) et sa persistance dans les esprits humains a même été expliquée (théoriquement par Dawkins et neurologiquement par Jean Delius par exemple). D'un point de vue scientifique l'inexistence est un fait, tout comme la rotondité de la terre. Mais la structure neurologique qu'implique l'idée de dieu la rend particulièrement tenace au point de provoquer des changements de comportement (agressivité, fuite) pour la protéger.
    7 réponses · Religions et spiritualité · il y a 1 décennie
  • L'art est-il surnaturel ? Appartient-il au paranormal ?

    La résistance et l'agressivité que peut rencontrer une approche rationnelle de l'art (fondée sur des principes logiques et construits) sont étranges. Elles rappellent de façon troublante celles dont font preuve avec la dernière énergie les défenseurs de tous les dogmes. Contrairement à presque toutes les autres disciplines humaines on... afficher plus
    La résistance et l'agressivité que peut rencontrer une approche rationnelle de l'art (fondée sur des principes logiques et construits) sont étranges. Elles rappellent de façon troublante celles dont font preuve avec la dernière énergie les défenseurs de tous les dogmes. Contrairement à presque toutes les autres disciplines humaines on dirait, en lisant la majorité des remarques sur l'art dans Q/R, qu'on ne reconnait pas à l'art le fait qu'il puisse être traité en faisant appel à la raison et à la logique, on ne reconnait pas à ses professionnels qui pourtant y consacrent leur vie la moindre expertise ou la moindre autorité. Mais cela va beaucoup plus loin : concernant l'art, l'argument et la démonstration semblent pouvoir être réfutés d'emblée, au prétexte qu'il échapperait par nature à toute analyse logique et rationnelle, à tout discours tentant de le circonscrire. La conclusion logique de tout cela est donc que, puisqu'il échappe aux règles du réel, il est surnaturel, paranormal.
    6 réponses · Arts visuels - Divers · il y a 1 décennie
  • L'art est-il une sous-discipline ?

    Après l'affaire Cy Twombly, l'affaire Buren a de nouveau fait apparaître sur Q/R une foule de remarques péremptoires et non argumentées sur l'art, sur ce qu'il est, ce qu'il doit être, etc. Lorsqu'on met les auteurs de tels propos en face de leurs contradictions avec arguments à l'appui, les voilà qui, au lieu... afficher plus
    Après l'affaire Cy Twombly, l'affaire Buren a de nouveau fait apparaître sur Q/R une foule de remarques péremptoires et non argumentées sur l'art, sur ce qu'il est, ce qu'il doit être, etc. Lorsqu'on met les auteurs de tels propos en face de leurs contradictions avec arguments à l'appui, les voilà qui, au lieu d'apporter à leur tour des contre-arguments, se fâchent. Il serait intolérable de remettre en cause des vérités qui, à les entendre, vont parfaitement de soi et que seule une improbable élite ou des membres de je ne sais quel complot contrediraient : - L'art doit être beau, et c'est là son seul but. - L'art doit ressembler à la réalité. - L'art doit être bien fait. - L'art doit se comprendre immédiatement et sans effort. - etc. Ce genre de remarque serait inacceptable en mathématiques, en sciences, en histoire, etc. D'où ma question : L'art serait-il une sous-discipline, laquelle serait la seule à devoir tolérer les jugements arbitraires ?
    17 réponses · Arts visuels - Divers · il y a 1 décennie
  • Brassens nous aurait-il appelés « Braves gens » ?

    « Non les braves gens n'aiment pas que L'on suive une autre route qu'eux Tout le monde médit de moi Sauf les muets cela va de soi » Dans cette chanson de Brassens, je pense que nous nous sentons tous dans la peau de la victime. Mais en réalité, si on y réfléchit bien, ne sommes-nous pas davantage comme tous ces « braves gens » ?... afficher plus
    « Non les braves gens n'aiment pas que L'on suive une autre route qu'eux Tout le monde médit de moi Sauf les muets cela va de soi » Dans cette chanson de Brassens, je pense que nous nous sentons tous dans la peau de la victime. Mais en réalité, si on y réfléchit bien, ne sommes-nous pas davantage comme tous ces « braves gens » ? N'est-il pas plus facile de se conformer à la pensée régnante et de rejeter ceux qui ne pensent pas comme nous que de faire l'effort de comprendre leur point de vue ? Alors j'ai besoin de paroles rassurantes : sommes-nous vraiment des monstres, pire : des « Braves gens » ?
    6 réponses · Savoir vivre · il y a 1 décennie
  • Pourquoi les ignorants en art se permettent-ils pourtant de donner leur avis ?

    L'affaire Cy Twombly/Rindy Sam a provoqué dans Q/R un déluge de remarques manifestant un manque d'ouverture, un manque de curiosité et des préjugés particulièrement étonnants. Lorsqu'on n'y connaît rien en sciences physiques, on ne donne pas son avis sur la théorie des champs unifiés ou sur la théorie de la brisure de symétrie.... afficher plus
    L'affaire Cy Twombly/Rindy Sam a provoqué dans Q/R un déluge de remarques manifestant un manque d'ouverture, un manque de curiosité et des préjugés particulièrement étonnants. Lorsqu'on n'y connaît rien en sciences physiques, on ne donne pas son avis sur la théorie des champs unifiés ou sur la théorie de la brisure de symétrie. Lorsqu'on est ignorant en paléolinguistique on ne se prononce pas sur l'hypothèse des inflexions émergentes. Alors pourquoi, quand on n'y connaît rien en art contemporain, on se permet de donner un avis, généralement d'autant plus condescendant et méprisant qu'on est inculte en la matière ?
    17 réponses · Arts et sciences humaines - Divers · il y a 1 décennie